Zerotherm BTF90

 

 

 

Présentation:

 

 

Le BTF90 fut durant longtemps le modèle haut de gamme de la marque Zerotherm, mais son règne touche à sa fin avec le lancement courant octobre 2007 du Nirvana NV120. Ventirad full cuivre, PWM et de dimensions et poids raisonnables, le BTF90 garde tout de même des atouts intéressants en plus de son design original dit en "papillon".

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 12.7cm
  • Alimentation: PWM
  • Ventilateur: 92mm
  • Prix moyen constaté: 40€

 

Compatible avec tous les sockets actuels y compris l'AM2, le Zerotherm BTF90 se distingue par sa gestion du PWM et sa hauteur raisonnable de 12.7cm.

 

Ce modèle sera donc compatible avec n'importe quelle configuration récente montée dans un boîtier moyen tour, y compris ceux avec un ventilateur sur le côté.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Le design du BTF90 est on ne peut plus sympathique avec ses ailettes en cuivre et son ventilateur translucide (qui d'ailleurs possède des LEDs rouges, une couleur rare pour un ventilateur de ventirad).

 

La finition est bonne mais les ailettes extrêmement fragiles, surtout au bout des "ailes" du papillon, sur les côtés du ventilateur.

 

Remarque amusante: le ventilateur est fixé sur une colonne en plastique rouge vissée au sommet du radiateur, et qui est donc prévue pour pouvoir être retirée aisément si l'envie vous prend.

 

Détail unique également: les caloducs forment un "U" mais inversé, dont l'arrondit est finalement en haut du radiateur et les extrémités au niveau de la base du radiateur. Résultat avec 4 caloducs ce sont en fait 8 passages dans la base du radiateur que l'on peut dénombrer sur le dernier cliché, un chiffre impressionnant.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle du BTF90 fait plaisir à voir: un système de fixation S775, un autre pour tous les sockets d'AMD, et seulement 4 vis "volantes", 4 autres étant présentes mais solidaires du système de fixation S775. Un détail que l'on apprécie car cela évite de devoir aller chercher les vis entre 2 condensateurs ou slots mémoire en cas de fausse manip.

 

Dernier élément du bundle: un petit tube de pâte thermique de Zerotherm, une pâte difficile à étaler mais ayant d'excellentes performances.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Avec 660g le BTF90 est dans la bonne moyenne de notre comparatif, et bien en dessous de la plupart des ténors de notre dossier.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

Zerotherm s'est visiblement donné bien du mal pour nous proposer une base avec un effet miroir saisissant, et le moins que l'on puisse dire c'est que le résultat est excellent, du niveau des meilleures base de Zalman (CNPS8700 et 9700) et un tout petit peu mieux que les bases Scythe.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation sur carte mère LGA775 se fait par un classique système de plaque arrière + module de rétention.

 

Le module se fixe tout d'abord à la base du radiateur à l'aide de 4 petites vis noires.

 

 

Puis la fixation finale du ventirad se fait simplement en vissant les 4 vis à ressort situées sur le module de rétention.

 

Une installation très simple et sécurisante.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du BTF90 sont plutôt bonnes pour un ventirad avec ventilateur de 92mm. Avec 66° en pleine charge notre processeur n'est pas près d'avoir chaud. Par contre ce sont nos oreilles qui chauffent un petit peu, car même si le BTF90 n'est pas tout à fait dans le groupe des ventirads les plus bruyants de notre comparatif, il est tout de même à 60dBA à 5cm ce qui est désagréable.

 

Grâce au PWM le niveau sonore en idle devient très bon et il faut approcher l'oreille à quelques centimètres du ventilateur pour l'entendre parmi les autres bruits de notre configuration. Mais en pleine charge le ventilateur remonte à pleine vitesse.

 

 

 

Verdict:

 

Le BTF90 est un bon modèle dans sa catégorie: les ventirads "tour" à hauteur raisonnable, qui sont en fait équipés de ventilateurs 92mm. Il fait en effet jeu égal avec le Zalman CNPS9500 LED, ce qui est très bon, d'autant que le Zerotherm BTF90 est un peu moins cher et utilise le très à la mode PWM, contre une régulation manuelle chez le CNPS9500, au moins il y en a ainsi pour tous les goûts.

 

Mais cela ne parvient néanmoins pas à en faire un modèle réellement intéressant pour autant. Son prix assez élevé le met presqu'en concurrence avec des monstres du refroidissement comme le NH-U9B de Noctua, et son fort bruit en pleine charge lui barrent les portes d'une note supérieure à la moyenne.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 2 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !