Scythe Shuriken

 

 

 

Présentation:

 

 

Avec le Shuriken, Scythe vise un marché assez délaissé: celui des ventirads au format slim. Le marché des configuration HTPC est pourtant en plein boom, le Shuriken arrive donc à point nommé.

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 6.6cm
  • Alimentation: PWM
  • Ventilateur: 100mm
  • Prix moyen constaté: 28€

 

Compatible tous sockets, le Shuriken se distingue donc par une hauteur de seulement 6.6cm le rendant compatible avec la majorité des mini boîtiers, même au format "slim".

 

Le ventilateur est un 100mm, avec la particularité de ne faire que 12mm d'épaisseur. Pour compenser la perte de puissance générée par cette faible épaisseur Scythe a augmenté le nombre de pales, qui sont au nombre de 13 ! A noter également une premier chez Scythe: il est PWM, idéal pour une configuration HTPC par exemple.

 

Le prix moyen est actuellement de 28€, un prix pas tout à fait d'entrée de gamme donc, mais il faut dire que les ventirads slim de qualité tel le CNPS8700 LED de Zalman sont souvent tout aussi chers que des modèles bien plus grands, la rareté du format slim entraînant une montée des prix.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Le Shuriken est plutôt plaisant à l'oeil. Sans impressionner, ce qui est difficile quand on ne fait que 6.6cm, il donne une impression de conception soignée et réfléchie, et de regrouper quelques un des éléments qui ont fait le succès de Scythe comme le radiateur épais surplombant la base.

 

Le ventilateur est lui aussi plutôt engageant, son épaisseur laisse bien sûr sceptique mais les nombreuses pales rassurent un peu sur sa capacité à souffler malgré tout.

 

En ce qui concerne la qualité de fabrication, elle est exemplaire.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le Shuriken bénéficie des kits de fixation Scythe qui se clipsent directement sur la base du radiateur, comme pour l'Infinity/Mugen par exemple. Un bon point en vue d'un montage simplifié.

 

On note également la présence du nouveau sachet de pâte thermique Sil-More, la présentation en sachet est toujours aussi peu adaptée mais la pâte est de meilleure qualité, c'est déjà cela.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Le Shuriken est en toute logique un poids plume, 366g en l'occurrence seulement ventilateur compris ! Un poids idéal pour les mini PC qui peuvent, au besoin, être transportés.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base est fidèle à Scythe: parfaitement lisse et avec une finition miroir très réussie.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation se fait donc juste via 2 pattes de fixation et sans la moindre vis.

 

 

Une simple pression du pouce suffit à leur placement, une délicate attention que de faciliter à ce point le montage.

 

 

Il reste alors à placer le ventirad sur le processeur et à le fixer. Les pins ne sont pas totalement accessibles sous le radiateur, mais la taille réduite du Shuriken rend cette manoeuvre tout de même assez aisée, rien à voir avec l'Infinity/Mugen par exemple.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du Shuriken laissent perplexes. Sans être mauvaises, il faut garder à l'esprit qu'il s'agit là d'un modèle slim, elles ne sont pas non plus exceptionnelles ce qui ne peut empêcher de décevoir légèrement. Avec 74° en pleine charge nous sommes loin des meilleures références du comparatif, mais le Shuriken est au niveau par exemple du CNPS8700 LED de Zalman ce qui en soit est déjà bien.

 

Il faut par contre noter que le Shuriken est légèrement bruyant en pleine charge, il faudra éviter de le monter sur un processeur overclocké par exemple, afin que le PWM maintienne la vitesse basse même lors des charges légères.

 

En parlant de PWM, il remplit par contre parfaitement son office lorsque la configuration est au repos, avec 45dBA pour 46° notre E4300 overclocké était tout à fait suffisamment refroidit pour un niveau sonore très silencieux.

 

 

 

Verdict:

 

Le Shuriken n'est pas encore le modèle slim parfait, on sent que ce marché à encore de nombreuses innovations possibles pour chercher encore quelques degrés de gain. Il demeure néanmoins un des meilleurs choix actuels, égalant le CNPS8700 LED pour moins cher, ou encore surpassant le CNPS7700 Cu toujours de Zalman malgré un poids divisé par plus de 2.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 3 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !