Zalman CNPS8000

 

 

 

Présentation:

 

 

Avec le CNPS8000, Zalman s'est lancé dans un nouveau type de design compact, optimisé pour les mini boîtiers. Les performances sont-elles au rendez-vous et l'essai validé ? C'est la question que nous nous sommes posés en testant le CNPS8000.

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S754/775/939/940
  • Hauteur: 6.3cm
  • Alimentation: 3 pins + fanmate 2
  • Ventilateur: 92mm
  • Prix moyen constaté: 34€

 

Le CNPS8000 parvient à associer une forme classique de ventirad type "Thermalright XP90" avec 4 caloducs, à une hauteur à peine supérieure à celle du radbox Intel. Le résultat est assez plaisant à l'oeil et inspire confiance.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

La compacité du CNPS8000 épate. Le radiateur est creusé pour faire un peu de place au ventilateur de 92mm, et la base et les ailettes sont collées pour limiter la hauteur.

 

Le résultat est comme nous le disions un ventirad reprenant la forme du SI-128 par exemple de Thermalright que nous avons vu, juste optimisé afin de tenir dans seulement 6.3cm de haut, et tout de même doté de 4 caloducs. Le tour de force réalisé par Zalman est saisissant, mais il reste à savoir si les performances vont suivre.

 

 

 

Bundle:

 

 

En voici un bundle qui fait plaisir. Peu de vis, et celles présentes sont serties dans le module de rétention associé.

 

Sinon la pâte thermique CSL 850 est toujours de la partie, attention sa quantité est très faible et ses performances très moyennes, ainsi que le fanmate 2 pour faire varier la vitesse de rotation du ventilateur.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

A taille mini poids mini, et le CNPS8000 se paie le luxe d'être le ventirad le plus léger de notre grand comparatif, plus léger que le radbox Intel même avec ses 375g, c'est pour dire.

 

Sa conception principalement à base d'ailettes très fines en aluminium l'aide.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

Après une série "7" assez décevante au niveau de la base, Zalman semble avec le CNPS8000 avoir parfaitement revu sa copie. La base du radiateur est toujours aussi lisse, mais dispose désormais d'une finition miroir très bien faite qui met de suite le CNPS8000 en valeur.

 

 

 

Installation S775:

 

 

Le système d'installation pour le socket 775 est composé d'une plaque arrière et d'un module de rétention en deux parties.

 

 

Pour installer ce module il faut tout d'abord placer ses deux parties en face des flèches sur la base du ventirad...

 

 

... puis pousser pour les rapprocher, jusqu'à ce qu'elles s'enclenchent l'une dans l'autre.

 

 

Il ne reste plus qu'à visser les 4 vis présentes aux coins du module de rétention reconstitué, pour solidariser le tout à la plaque arrière placée préalablement.

 

Ce montage ne pose aucun souci et Zalman a tenté d'innover, pourquoi pas, bien que l'utilité ne soit pas évidente. On peut également imaginer que certains possesseurs du CNPS8000 ont dû se prendre la tête pour comprendre comment placer les 2 parties du module de rétention.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du CNPS8000 sont malheureusement bien en deçà de nos espérances. Elles sont comparables à celles du CNPS7700 Cu que nous venons d'étudier juste avant, mais avec des niveaux sonores plus élevés, dont un effroyable 66dBA en 12V à 5cm.

 

En vitesse minimale nos oreilles nous remercient, mais le CNPS8000 avec 52dBA reste audible tout de même, il est impossible de le rendre silencieux même avec le fanmate 2 fourni. Il peine de plus alors à faire mieux que le radbox Intel en ce qui concerne les performances.

 

 

 

Verdict:

 

Le CNPS8000 est une grosse déception. Plus bruyant, plus cher et pas plus performant que le CNPS7700 Cu sont intérêt est inexistant.

 

En effet même si vous avez par exemple un mini boîtier avec lequel le CNPS7700 Cu pose des soucis dus à son fort diamètre, une solution plus intéressante que de dépenser 34€ dans un CNPS8000 s'impose: garder son radbox Intel qui fait tout aussi bien. Le Scythe Shuriken pour moins de 30€ fera également largement mieux, et avec un niveau sonore acceptable.

 

Un modèle à éviter donc.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 0 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !