Coolink Silentator

 

 

 

Présentation:

 

 

Réputé pour ses ventilateur SWiF, Coolink tente une entrée discrète sur le marché des ventirads avec son Silentator, un modèle qui comme son nom l'indique se revendique comme étant silencieux, tout en incluant du matériel de qualité: un ventilateur SWiF sur un radiateur ayant un fort lien de parenté avec Noctua...

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: LGA775 ou AMD AM2
  • Hauteur: 15.3cm
  • Alimentation: 3 pins avec potentiomètre
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 41€

 

Proposé à un prix plutôt raisonnable étant donné la présence d'un bon ventilateur et d'un potentiomètre pour gérer sa vitesse, le Silentator possède néanmoins un inconvénient assez épatant: il faut choisir lors de l'achat le kit de fixation que vous souhaitez acquérir, Intel ou AMD. Si cette chose est courante sur les modèles d'entrée de gamme afin de limiter les coûts, il est assez déroutant de voir une telle pratique sur un modèle de qualité. La tentative de limiter le prix pour l'utilisateur est en soit louable, mais il est plus que probable que la majorité des consommateurs préfèreraient tout de même pour 2 ou 3 euros de plus avoir un ventirad multisocket en cas de changement de configuration ou de revente par exemple... Pourquoi alors ne pas avoir créé sinon un modèle Intel, un AMD et un troisième un rien plus cher regroupant les 2 kits ?

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

La première chose en toute logique qui saute aux yeux avec le Silentator c'est la présence d'un ventilateur SWiF de la marque, avec sa couleur bleue si particulière. Un gage de qualité donc en ce qui concerne le ventilateur, même si sa conception en elle-même reste très classiques avec 7 grosses pales peu incurvées, pas le mieux pour le souffle mais par contre pour le silence de fonctionnement si.

 

Une fois le regard détourné du ventilateur, une autre constatation saute aux yeux: l'air de famille du radiateur avec Noctua, et plus précisément la première version du NH-U12, celui qui est partie intégrante du NH-U12F. Les ailettes ont juste pas tout à fait la même forme et moins profondes, et surtout le Silentator n'a que 3 caloducs là où le NH-U12F en a 4, mais les différences s'arrêtent là.

 

La qualité Noctua est au rendez-vous d'ailleurs, et la finition du radiateur très bonne.

 

 

 

Bundle:

 

 

Si notre exemplaire de presse était en toute logique équipé des 2 kits de fixation baptisés comme vous le voyez sur la photo "LGA 775" et "AMD AM2", un seul des 2 kits sera par contre présent lors de votre achat de ce ventirad.

 

On remarque sinon là aussi des ressemblances évidentes avec le bundle du Noctua NH-U12F, allant même jusqu'au même tube de pâte thermique (de mauvaise qualité précisons-le). Une différence tout de même: la présence du potentiomètre habituel des ventilateurs SWiF en haut à droite du cliché avec la possibilité de la monter sur un bracket PCI pour le placer à l'arrière du PC.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Avec seulement 628g ventilateur compris, le Silentator est vraiment un poids plume parmi les ventirads tour de plus de 15cm de haut. Un très bon point pour Coolink et un poids étonnamment léger d'ailleurs car c'est le poids du NH-U12F... sans le ventilateur. La profondeur moindre des ailettes en est certainement à l'origine.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base du Silentator est correcte mais pas excellente. Il y a de fines stries et un léger effet miroir, et Noctua avait à l'époque revendiqué cet état de surface comme étant le plus efficace, mais sans parvenir à convaincre sur cette affirmation...

 

 

 

Installation S775:

 

 

Voici les pièces nécessaires à l'installation du Silentator sur notre configuration de test S775.

 

 

Il faut dans un premier temps fixer les pattes de fixation à l'aide de petites vis sur la base du radiateur.

 

 

Ensuite vient la préparation de la carte mère, avec le placement de la plaque arrière puis le vissage des barres de maintien sans oublier de placer les rondelles en carton isolantes.

 

 

Il reste enfin à aligner le tout et à placer les vis longues et leur ressorts à chaque extrémité. Une montage global pas des plus simples mais un bon maintien du ventirad en récompense.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du Coolink Silentator sont plutôt correctes, il est même étonnant de constater que malgré ses ailettes plus petites et un caloduc de moins il parvient a des performances comparables à celles du Noctua NH-U12F. Le ventilateur SWiF y est certainement pour beaucoup, là où le NF-S12 du Noctua a beaucoup été décrié pour son manque d'efficacité sur un radiateur.

 

A pleine vitesse le Silentator est légèrement audible mais rien de très dérangeant, et offre un 66° très correct, une configuration classique pas particulièrement silencieuse se satisfera tout à fait d'un tel ventirad. Pour les adeptes du silence le potentiomètre permet de choisir à sa guise son niveau sonore jusqu'à du très silencieux, avec des performances qui restent correct puisque nous n'avons pas dépassé les 70°.

 

 

 

Verdict:

 

Le Coolink Silentator est plutôt une bonne surprise. Après quelques impressions désagréables comme la compatibilité unique, on a le plaisir d'avoir entre les mains un ventirad efficace, à un prix raisonnable de 41€ en moyenne, disposant d'un ventilateur de qualité, silencieux et réglable en vitesse avec un potentiomètre. Ses performances sont comparables en tout point à celles d'un Noctua NH-U12F, et le principal reproche que nous pouvions faire à ce dernier était son prix, ce qui n'est plus le cas ici.

 

Néanmoins il a des défauts gênants comme la compatibilité avec seulement un seul socket, ennuyeux pour un modèle à ce prix. Il souffre également de la concurrence féroce sur la gamme de prix de 35 à 40€, et ne parvient pas à s'assurer une place parmi les références les plus conseillées.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 2 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !