Scythe Ninja Mini

 

 

 

Présentation:

 

 

Fort du succès rencontré par le Ninja+ RevB, Scythe a lancé par la suite le Ninja Mini, version comme son nom l'indique réduite du Ninja+ et dotée cette fois-ci d'un ventilateur 80mm seulement. Les performances seront-elles toujours de la partie ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 11.3cm
  • Alimentation: 3 pins
  • Ventilateur: 80mm
  • Prix moyen constaté: 35€

 

Avec seulement 11.3cm de haut, le Ninja Mini porte vraiment bien son nom. Compatible tous sockets il est surmonté d'un ventilateur de 80mm seulement justifié par sa faible hauteur, mais toujours proposé sans régulation de vitesse.

 

Un regret tout de même: le prix ne suit pas la tendance des dimensions, et le Ninja Mini est à peine moins cher que sont grand frère le Ninja+ RevB.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Reprenant un design très proche donc de celui du Ninja+ RevB, avec la même base surplombée d'un gros radiateur et dont s'échappent pas moins de 6 caloducs en U, le Ninja Mini ne manque pas de mine. Seule sa hauteur choque quelque peu, on a vraiment l'impression qu'il lui manque quelques centimètre, et que par exemple faire un modèle de 12.5cm de haut avec un 92mm aurait été plus judicieux, rares étant les boîtiers qui nécessitent 11.3cm de haut tandis que 13cm est une limite courante.

 

La qualité est elle au rendez-vous, un très bel ouvrage mis en valeur par les embouts des caloducs ou encore cette forme très particulière et très pratique (nous y reviendrons plus tard) des ailettes.

 

 

 

Bundle:

 

 

On ne change pas une équipe qui gagne comme qui dirait, et les satisfactions et déceptions sont les mêmes avec le bundle du Ninja Mini qu'avec les autres modèles de la marque. Scythe a ici opté pour la fixation à 4 vis sur la base du Ninja Mini comme pour son aîné, avec donc 3 modules au choix à installer, S478, S775 ou AMD.

 

On retrouve à côté de cela des pattes de maintien pour ventilateur 80mm tel celui fourni par Scythe, mais également 92mm pour ceux qui souhaiteraient y installer un modèle plus grand. La pâte thermique est elle toujours la Sil-More bas de gamme blanche, et inutile donc de chercher un potentiomètre par exemple pour modifier la vitesse de rotation du ventilateur.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

De dimensions réduites, le Ninja Mini par contre n'est vraiment pas un poids plume ! 518g pour un modèle tour si peu haut, et sans ventilateur est un chiffre impressionnant, il faut dire que la conception très trapue, presque cubique et dense du Ninja Mini laissait présager un tel résultat. Le Ninja+ RevB avec 621g n'est tout de même qu'à 100g de plus malgré ses 4cm supplémentaires, étonnant.

 

 

Le ventilateur étant un 80mm, sa masse à lui reste raisonnable avec 67g. Cela porte le poids de l'ensemble à 585g, un total raisonnable mais tout de même élevé pour un si petit ventirad.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base du Ninja Mini est à la mesure des autres bases proposées par la marque: excellente. Un effet miroir saisissant, mis en valeur par la base nickelée.

 

 

 

Installation S775:

 

 

Comme toujours un montage comportant peu de pièces chez Scythe...

 

 

... il suffit dans un premier temps de visser le module de rétention S775 sur la base du Ninja Mini...

 

 

... puis de fixer le tout sur la carte mère avec les classiques pins Intel. A noter que la forme "Ninja" se prête plutôt bien au montage, la place pour le passage est limite mais à peu près suffisante, et surtout pour le démontages les grandes échancrures aux 4 coins du radiateur permettent de glisser un tournevis plat afin d'avoir accès aux têtes des pins et de les tourner dans le sens de la flèche avant de tirer.

 

Une idée simple mais qui facilite beaucoup la tâche, il aurait été bon de voir cette échancrure reprise sur des modèles de la marque tels que la Mugen qui lui est une catastrophe à installer.

 

 

 

Mesures:

 

 

Le Ninja Mini s'avère malheureusement assez décevant à l'heure des mesures. Il perd en 12V déjà 5° par rapport au Ninja+ RevB, tout en étant sensiblement plus audible avec 55dBA contre 49 pour le Ninja+.

 

Une fois sous-volté le constat s'aggrave encore puisque si le Ninja Mini parvient à devenir très silencieux, les performances elles ne suivent pas avec 79° en charge.

 

 

 

Verdict:

 

La tentative Ninja Mini était louable, tant le Ninja+ RevB constitue une base réussie et plébiscitée. Mais le Ninja Mini ne parvient pas à en tirer la quintessence, peut-être à cause de dimensions un peu trop revues à la baisse. Des performances en forte baisse, un bruit lui en forte hausse, le tout pour un prix quasi égal, non ce Ninja Mini n'est malheureusement vraiment pas une réussite ni un modèle que nous vous conseillons d'acquérir.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 1 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !