OCZ Vendetta 2

 

 

 

Présentation:

 

 

Après un Vendetta qui a multiplié les récompenses lors des différents tests du net, OCZ revient à la charge avec le Vendetta 2, un modèle très attendu puisqu'il signe le passage du Vendetta en format 'haute tour'. Fini le ventilateur 92mm et les 13cm de haut, voici venu le 120mm et un radiateur de près de 16cm, de quoi faire encore mieux ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 15.8cm
  • Alimentation: PWM
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 38€

 

Compatible tous sockets, l'OCZ Vendetta 2 affiche une hauteur et un prix tous 2 impressionnants. La hauteur car elle est élevée, près de 16cm ce qui nécessitera de surveiller la compatibilité avec votre boîtier s'il est peu "épais", et le prix car il est lui vraiment bas, 38€ pour un ventirad qui se veut être haut de gamme et parmi les plus performants.

 

Le ventilateur est lui géré par PWM, et bonne nouvelle: il est annoncé à 1500tpm au maximum là où celui du Vendetta dépassait allègrement les 2000tpm et était assez désagréable à entendre.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

La caractéristique principale du Vendetta 2 est bien sûr, comme pour le premier du nom, sa base, qui voit les caloducs venir effleurer en surface, afin d'être directement au contact du CPU.

 

A côté de cela le radiateur en lui même est assez basique, la qualité des ailettes est moyenne, et les caloducs ne sont qu'au nombre de 3 même s'ils sont en contrepartie de gros diamètre, 8mm.

 

Un petit détail appréciable d'installation: le ventilateur se monte sur des ergots en caoutchouc afin de limiter les vibrations transmises au radiateur. Le problème est que ces ergots sont parfois récalcitrant, au point de devoir sortir un pince pour tirer dessus afin de les faire passer par les orifices du ventilateur, et au risque de finir par... les arracher (expérience vécue avec l'un des 4 ergots lors du montage du Vendetta 2).

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle du Vendetta 2 est simplifié au maximum. Une barre de fixation pour les sockets AMD, 2 pattes de fixation pour le S775 d'Intel, chaque patte se montant avec une simple vis, un adaptateur molex pour ceux qui le souhaitent, les ergots en caoutchouc pour le ventilateur 120mm PWM et un sachet de pâte thermique SilMore de qualité très moyenne.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Avec 584g pour le radiateur seul, le Vendetta 2 s'affiche comme un véritable radiateur "haute tour", dont il reprend la taille mais également le poids. On est désormais loin des 526g du Vendetta.

 

 

Le ventilateur 120mm PWM n'est quand à lui pas un modèle de légèreté avec 159g, ce qui porte à 743g le poids total du ventirad, un total dans la moyenne des ventirad de plus de 15cm de haut.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

Avec les bases Direct Touch, difficile d'espérer une finition exemplaire. On remarque néanmoins que la planéité au niveau des caloducs n'est vraiment pas parfaite, et les sillons entre la base du radiateur en elle-même et les caloducs assez profonds. Travailler ces parties là lors de la fabrication est délicat, mais il semblerait que des efforts soient encore à fournir dans ce sens pour maximiser l'impact de cette technologie qui a de l'avenir.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation du kit de fixation S775 est une véritable formalité. 2 pattes de fixation, 2 vis et.....

 

 

..... 1 minute plus tard le tout est monté.

 

 

Il reste alors à installer le ventirad tel un radbox. A noter que les clips situés sous le ventilateurs sont une catastrophe à installer. Il vous faudra donc choisir entre soit installer le radiateur en premier, puis ensuite le ventilateur mais les ergots en caoutchouc ne sont pas une partie de plaisir à insérer dans les orifices du ventilateur ; soit fixer le ventirad déjà monter, en essayer de bouger un peu le ventilateur pour avoir accès aux pins.

 

On a vu plus simple, OCZ aura des choses à revoir à ce niveau là pour nous offrir quelque chose d'un peu moins prise de tête.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances en matière de refroidissement du Vendetta 2 sont très bonnes, mais ne marquent pas une amélioration par rapport à celles enregistrées avec le Vendetta. Comment est-ce possible vu qu'il est plus grand ? Tout simplement parce que l'amélioration se fait à un autre niveau: les nuisances sonores. Alors que le Vendetta voyait en pleine charge sont ventilateur s'affoler pour afficher plus de 60dBA, le Vendetta 2 ne dépasse pas 52dBA, un niveau sonore que nous qualifierons juste d'"audible", et qui bien souvent ne s'entendra même plus une fois le boîtier fermé, couvert par les autres bruits du PC.

 

La prestation réalisée par le Vendetta 2 est donc en réalité bien meilleure que celle réalisée par son aîné de taille réduite, tandis que le PWM marche toujours à merveille, donnant un ventirad légèrement audible en charge, et très silencieux au repos, un bonheur pour les oreilles.

 

 

 

Verdict:

 

Si le Vendetta était déjà une très belle réussite signée OCZ, le Vendetta 2 est lui la cerise sur le gâteau. Un ventirad aux excellentes prestations tant en refroidissement qu'en niveau sonore, et pourtant proposé à un prix planché de moins de 40€ ventilateur compris, juste dépassé par le Core-Contact Freezer de Sunbeam, d'une courte tête.

 

Une référence qualité/prix indéniable malgré tout, tout comme le Vendetta d'ailleurs qui reste intéressant grâce à son prix encore inférieur: moins de 30€.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 4 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !