Scythe Zipang

 

 

 

Présentation:

 

 

Le Zipang est le modèle grand public 2008 de Scythe pour ce qui est du format "box", c'est-à-dire avec un ventilateur qui souffle vers la carte mère, par opposition donc au format tour. Il remplace en quelque sorte le Andy Samourai qui n'a pas eu le succès escompté auprès des consommateurs, en ajoutant des arguments de poids comme un ventilateur de 140mm de diamètre et 6 caloducs. Sans tomber dans la démesure d'un Orochi, le Zipang est-il la solution la plus "juste"?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 11.3cm
  • Alimentation: 3pins
  • Ventilateur: 140mm
  • Prix moyen constaté: 42€

 

Compatible une fois de plus tout socket y compris le S478 d'Intel, le Zipang a donc la particularité de ne mesurer que 11.3cm de haut ce qui le rendra compatible en hauteur avec à peu près tous les boîtiers au format tour. Doté d'un ventilateur de 140mm c'est plutôt donc sur les côtés qu'il faudra faire attention à la place disponible.

 

Aucun module de gestion n'est fourni, là aussi comme d'habitude chez Scythe, mais c'est aussi parce que Scythe prend de base des ventilateurs plutôt silencieux. Là encore le 140mm n'est donné que pour 1000tpm en 12V, même sans sous-voltage il devrait donc s'avérer très peu audible.

 

En ce qui concerne le prix, les modèles considérés comme étant de "qualité" chez Scythe sont généralement entre 35 et 45€ environ et le Zipang n'échappe pas à la règle. Il se situe tout de même dans le haut de cette tranche de prix avec un peu plus de 40€.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

La zone des ailettes du Zipang est très compacte, cela étonne même au premier abord. En contrepartie les caloducs eux impressionnent. Non content d'être au nombre de 6, ces caloducs passent chacun 2 fois sur la zone de refroidissement, une fois au coeur des ailettes et l'autres juste en dessous.

 

Le résultat est un radiateur dans le pur style Scythe avec sa base surmontée elle-même d'un radiateur déjà plutôt imposant, et encore une zone d'ailettes par dessus, le tout avec une qualité d'assemblage très bonne.

 

 

 

Bundle:

 

 

Toujours le même bundle chez Scythe sur les modèles de cette gamme de prix, un bundle composé de 3 kits de fixation associés à 4 vis. Pas de système avec plaque arrière tout de fait unqiuement via la face avant de la carte mère et donc ne nécessite pas son démontage.

 

Le ventilateur de 140mm est fourni sans module de régulation de vitesse, et la pâte thermique est en sachet.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Avec 689g, le Zipang fait tout de même partie de la famille des poids lourds en ce qui concerne les modèles de format "box". A titre de comparaison, le radiateur du NH-C12P de Noctua pèse 130g de moins tout de même.

 

 

Le ventilateur de 140mm de diamètre fourni est lui par contre plutôt léger pour un 140mm avec 156g, mais donne tout de même un impressionnant 845g pour l'ensemble du ventirad.Il faut aller chercher en format box du côté des monstres comme le GeminII de Cooler Master ou l'Orochi de Scythe pour trouver plus lourd.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

Une base une nouvelle fois parfaite, sans stries et avec un effet miroir excellent.

 

 

 

Installation S775:

 

 

Comme toujours le module de rétention S775 est basé sur le système de clips du radbox Intel.

 

 

On le fixe à la base du radiateur à l'aide de 4 petites vis.

 

 

Puis l'installation se fait comme pour un radbox. A noter qu'avec le Zipang la manoeuvre est assez simple car une bonne place est laissée sous le radiateur pour passer les doigts et manipuler les clips.

 

 

 

Mesures:

 

 

Avec ventilation les performances du Zipang sont globalement correctes, mais le radiateur montre clairement qu'il n'aime pas les faibles souffles et les performances avec le ventilateur sous-volté s'effondrent. Il est à noter de plus qu'avec le fanmate au minimum le ventilateur ne démarrait tout simplement pas. Il a fallut le mettre à 7V pour qu'il se lance, le tout donc pour des performances inintéressantes, d'autant que le Zipang avec 47dBA en 12V est déjà tout à fait silencieux.

 

Si globalement les performances du Zipang n'en font pas un des tous meilleurs, elles restent donc très correctes pour un modèle de faible hauteur, pas très loin par exemple de celles du NH-C12P de Noctua, qui reste tout de même un peu meilleur et plus compact.

 

 

En passif par contre le Zipang n'est vraiment pas à l'aise. Déjà en idle ses performances ne sont pas très bonnes et le CPU a chaud à 57°, mais une fois la charge lancée tout s'accélère, après quelques secondes seulement les 80° sont allègrement franchis pour que la sécurité finisse par s'activer après à peine plus de 4 minutes.

 

 

 

Verdict:

 

Sans être un "tueur", le Zipang fait plutôt bien son travail, et en silence tout en refroidissant largement la carte mère grâce à son ventilateur 140mm. Il n'arrive pas au niveau de la référence du format "box" pour ce qui est des performances CPU, le Noctua NH-C12P, mais n'en est pas non plus très loin, tout en étant bien moins cher. C'est donc un modèle que nous conseillons à ceux pour qui sa faible hauteur est un avantage pour l'intégration dans le boîtier, par contre si vous n'avez pas ce type de contrainte on trouve à prix équivalent des modèles plus intéressants dans la gamme de Scythe...

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 3 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !