Asus V-Nardo

 

 

 

Présentation:

 

 

L'Asus V-Nardo ne joue pas du tout dans le même registre que les autres modèles Asus testés dans notre comparatif. De dimensions réduites, il vise plutôt à remplacer de manière avantageuse le radbox Intel tout en conservant des dimensions proches.

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S775
  • Hauteur: 10.1cm
  • Alimentation: PWM
  • Ventilateur: 80mm
  • Prix moyen constaté: 24€

 

Le V-Nardo est donc un modèle effectivement compact, même si ses 10cm de haut n'en font pas un modèle compatible avec tous les minis PC, étonnant. Le PWM est présent pour limiter le niveau sonore, principalement lorsque le PC est au repos.

 

Il n'est compatible qu'avec le socket 775 et affiche un prix moyen de 24€.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Le design du V-Nardo est pour le moins étonnant avec son ventilateur incliné et décalé, et son radiateur en deux parties. Selon Asus ce design permet de refroidir les composants de la carte mère autour du socket.

 

4 caloducs traversent la base du radiateur pour venir passer dans les 2 blocs d'ailettes. Si l'ensemble n'engage pas à supposer des performances de pointe, on imagine bien le V-Nardo distancer sans problème le radbox, principalement donc grâce à ses caloducs.

 

 

 

Bundle:

 

Le bundle du V-Nardo contient uniquement un petit manuel d'installation. Pas de tube de pâte thermique contrairement aux autres modèles Asus que nous avons testés, ici une pâte est pré-appliquée pour un usage unique sur la base du radiateur.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

L'Asus V-Nardo affiche un poids qui coïncide avec son design réduit et aéré, 510g. Ce n'est que 80g de plus par exemple que le radbox Intel qui ne fait pourtant lui que 6cm de haut contre 10 au V-Nardo.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La finition de la base du V-Nardo est loin d'être exemplaire, mais sa planéité est bonne.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation du V-Nardo se fait à l'aide d'un module de rétention reprenant le principe du radbox Intel, c'est-à-dire les 4 clips de fixation (à manier avec précaution cf. la fiche du radbox). La forme un peu plus imposante du V-Nardo rend juste l'accès aux clips plus difficile.

 

 

Le 4è clip de fixation est d'ailleurs même complètement masqué par le ventirad, mais Asus a eu la bonne idée de rajouter une petite barre en plastique pour permettre de bloquer/débloquer le système de sécurité du clip plus aisément. Elle n'aide par contre pas pour enfoncer le clip, il ne faut donc pas avoir de trop gros doigts pour pouvoir pousser ce clip bien droit.

 

 

 

Mesures:

 

 

Le V-Nardo n'est pas un monstre de performances, cela on s'en doutait dès le début, mais on aurait espéré tout de même qu'il se détache plus du radbox Intel, avec ici seulement 3° de mieux en charge.

 

Pire, ces 3 degrés de mieux sont obtenus en contrepartie d'un niveau sonore un peu plus élevé, résultat la prestation globale du V-Nardo n'est donc en réalité pas supérieure à celle du radbox.

 

Le PWM permet par contre d'obtenir un très bon 45dBA à 5cm en idle, soit un niveau sonore quasi imperceptible, il faut coller l'oreille au ventirad pour entendre un léger vrombissement, mais c'est également le cas pour le radbox, donc...

 

 

 

Verdict:

 

Le V-Nardo est une déception. Sa conception aurait pu laisser présager d'un modèle remplaçant avantageusement le radbox Intel mais ce n'est finalement pas le cas avec des performances à peine meilleures et plus de bruit.

 

Un ventirad à oublier donc...

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 0 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !