Scythe Mugen

 

 

 

Présentation:

 

 

Remplaçant l'Infinity dans la gamme de la marque, le Scythe Mugen se veut encore plus extrême avec le même radiateur imposant, mais un ventilateur amélioré disposant de 9 pales et d'un rotor miniature pour maximiser le souffle.

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 16.0cm
  • Alimentation: 3 pins
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 40€

 

Scythe reste fidèle à sa compatibilité maximale, y compris avec le S478.

 

Tout comme l'Infinity le Mugen affiche une hauteur de 16cm, et le prix reste équivalent à celui de son prédécesseur puisque l'on trouve le Mugen aux alentours de 40€, un prix respectable pour un si gros ventirad, comprenant un ventilateur dans son bundle.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Le radiateur, inchangé donc par rapport à l'Infinity, est toujours aussi impressionnant. Non seulement les ailettes sont particulièrement profondes donnant un radiateur presque cubique, mais de plus elles sont doublées au niveau des caloducs donnant ce design si particulier.

 

La nouveauté est donc l'apparition d'un ventilateur très différent du modèle précédent. Il s'agit en fait d'un Slipstream, gamme récente de ventilateurs Scythe qui a la particularité de posséder 9 pales contre souvent 7 sur les 120mm, mais également un rotor de taille réduite, ce qui laisse donc plus de surface aux pales.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle du Mugen ressemble beaucoup à celui de l'Infinity et de plusieurs autres modèles Scythe, ceux bénéficiant des kits de fixation sans vis.

 

Une nouveauté intéressante fait néanmoins son apparition: une nouvelle pâte thermique. Toujours de marque Sil-More, elle est néanmoins très différente de la pâte blanche assez liquide utilisée jusqu'à présent. Grise, elle est plus "sèche" et difficile à manipuler, mais également sensiblement plus performante d'après nos essais! Un bon point donc car il s'agissait là d'une des principales critique récurrente sur les bundle Scythe. Il ne manquerait plus qu'un potentiomètre et que cette pâte thermique soit fournie en seringue et non sachet peu pratique et les bundle Scythe deviendraient des références... nous n'en sommes malheureusement pas là encore...

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Comme prévu le radiateur du Mugen affiche le même poids que celui de l'Infinity avec 813g, confirmant qu'il n'y a pas eu la moindre amélioration d'apportée entre les 2 versions.

 

 

le Slipstream utilisé par contre affiche lui une masse très intéressante, 117g seulement ce qui est bien peu pour un 120mm, plutôt aux alentours des 150g en général. Le poids total de l'ensemble est donc ici de 930g, contre 966g à l'Infinity. Une baisse très légère donc puisqu'uniquement due au ventilateur, mais une baisse tout de même, à un tel poids chaque amélioration même légère compte.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base est toujours aussi bonne, surface parfaitement lisse et effet miroir prononcé: la combinaison gagnante dans le coeur des consommateurs.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation sur plateforme S775 du Mugen se fait à l'aide des pattes de fixation qui viennent se clipser sur le côté de la base du radiateur, comme cela était déjà le cas avec l'Infinity, et un système repris pour d'autres modèles par Scythe, tels les Mine RevB ou Shuriken par exemple.

 

 

Un jeu d'enfants...

 

 

Il reste alors à installer le ventirad sur la carte mère, et là par contre malheureusement les choses se corsent. En effet si le système en lui même est classique, avec les clips de fixation typiques d'Intel, la démesure du radiateur rend leur accès très compliqué, et fixer le ventirad relève de la gageur. Scythe aurait été bien inspiré tout de même de tenter d'améliorer cela en passant de l'Infinity au Mugen mais ce ne fut pas le cas... Après quelques coupures et 2 ou 3 envies de jeter le ventirad par la fenêtre on parvient tout de même à ses fins.

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du Mugen sont en légère amélioration, mais son niveau sonore augmente lui aussi un peu en contrepartie, voici l'effet apporté par le Slipstream donc, en tout cas à vitesse initiale. Ces performances placent le Mugen dans la bonne moyenne des ventirads, mais sans parvenir à réellement se distinguer en termes de performances, un comble pour un tel monstre.

Une fois sous-volté le nouveau ventilateur s'avère plus efficace que l'ancien, 2 degrés de gagnés pour un niveau sonore équivalent, un bon point donc pour le Slipstream qui s'avère efficace à faible vitesse pour refroidir les radiateurs. Quel dommage que Scythe ne pense pas que ses acheteurs puissent souhaiter justement régler cette vitesse à leur guise.

 

 

 

Verdict:

 

Le Mugen est un ventirad énorme et assez performant, doté d'un ventilateur désormais de très bonne qualité. Le problème est un bundle ne disposant pas de système de régulation de vitesse, une installation catastrophique et des performances qui finalement sont un rien décevantes pour un tel monstre. Le Mugen se rattrape heureusement avec un prix agressif, 40€ ventilateur compris, mais cela ne justifie pas pour nous son achat pour autant.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 2 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !