Scythe Infinity

 

 

 

Présentation:

 

 

Le Scythe Infinity, désormais remplacé par le Scythe Mugen (même radiateur mais ventilateur un peu modifié) fut longtemps le ventirad le plus haut dans la gamme Scythe, une marque qui a le vent en poupe en matière de ventirads, enchaînant les modèles avec un succès certain.

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 16cm
  • Alimentation: 3 pins
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 41€

 

L'Infinity est un des plus gros ventirads au format tour de notre comparatif, un gros cube de 16cm de haut dont la compatibilité avec les boîtiers est définitivement à surveiller avec attention.

 

Son prix est par contre une bonne surprise car il peut sembler difficilement envisageable qu'un tel monstre puisse être acheté pour à peine plus de 40€ ventilateur 120mm compris, et pourtant...

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Quel mastodonte ! Ceux qui ont déjà eu l'occasion d'avoir un Infinity posé dans le creux de leur main comprendront la sensation que nous avons eue en observant ce ventirad. Ses dimensions impressionnantes en sont la principale raison, mais pas seulement.

 

En effet des détails comme les 5 gros caloducs en cuivre, le dédoublement des ailettes à leur niveau, et le petit mais épais radiateur juste au dessus de la base donnent une sensation de travail bien fait, de conception sérieuse et sans fioritures. Un roc.

 

 

 

Bundle:

 

 

Bien que compatible avec tous les sockets, le bundle de l'Infinity est étonnamment réduit au niveau des systèmes de fixation.

 

Un petit sachet de pâte thermique basique est fourni, un conditionnement vraiment peu pratique et qui limitera probablement à une utilisation unique, à moins d'essayer de refermer le sachet pour des montages futurs.

 

On note également la présence d'un ventilateur de la marque Scythe, un modèle à 1200tpm et 7 pales récemment remplacé par un 1200tpm à 9 pales lors du passage de l'Infinity en Mugen, mais d'aucun accessoire pour le sous-volter.

 

Sur la balance:

 

 

Nous avons tout d'abord pesé le radiateur de l'Infinity seul, et le verdict est sans appel: déjà plus de 800g avant même de compter le ventilateur, 818g précisément. C'est déjà plus que le Noctua NH-U12F par exemple que nous avons vu précédemment... lui ventilateur compris.

 

 

Le ventilateur Scythe affiche lui un poids de 148g, ce qui porte donc le poids total de l'Infinity à un impressionnant 966g.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base du Scythe Infinity est vraiment très belle, parfaitement polie et avec un effet miroir saisissant, du beau travail.

 

 

 

Installation S775:

 

 

Le système de fixation est un peu une stupeur. Malgré un poids de près d'1kg, Scythe a opté pour une fixation de type radbox avec des clips en plastique.

 

Passé l'étonnement, on remarque l'ingéniosité du placement des clips sur la base du radiateur: eux même se clipsent dans des encoches prévues à cet effet sur le mini radiateur qui surplombe la base du ventirad. L'Infinity s'installe donc sans la moindre vis.

 

 

Que dire sur le déroulement de l'installation du ventirad sur la carte mère, si ce n'est que c'est tout un art. Le problème vient de l'accessibilité des 4 clips avec la taille imposante du radiateur. Comme vous pouvez le voir sur la photo les ailettes recouvrent en majeure partie les têtes des clips, et la place pour passer les doigts est vraiment réduite.

 

Résultat poser le ventirad est une opération désagréable, pousser bien verticalement les clips s'avérant très compliqué, et le retirer tient carrément de la gageur car il est quasi impossible de glisser une tête de tournevis pour débloquer les attaches avant de tirer dessus, et les tourner à la main nécessite une sacrée poigne dans le bout des doigts.

 

Le bilan de l'histoire est que le premier montage d'un Infinity/Mugen peut sembler un calvaire, il faut ne pas hésiter à s'y reprendre à plusieurs fois et garder son calme. La pratique aidant, après de nombreux montages pour notre comparatif nous pouvons vous dire, si cela vous rassure, qu'on finit par prendre le coup de main et les montages et démontages ne prennent alors qu'une ou deux minutes.

 

En ce qui concerne la crainte du poids du ventirad avec un tel système de fixation, nous vous rassurons, cela ne pose aucun problème, à condition comme toujours de ne pas déplacer de manière brusque le PC. Il est tout de même conseillé lors d'un trajet en voiture par exemple de retirer l'Infinity pour ne pas prendre le risque de casser les clips en plastique lors du passage sur un dos d'âne ou un trou de la chaussée.

 

 

 

Mesures:

 

 

Nous commençons par les mesures avec ventilateur de l'Infinity, avec des performances un rien décevantes: 66° en charge, une température dans la moyenne des bon "performeurs" alors que l'Infinity est plus imposant que la moyenne !

 

Aucun système pour sous-volter le ventilateur de l'Infinity n'étant fourni par Scythe dans le bundle nous avons procédé à un essai avec un Zalman fanmate 2 au minimum, qui aboutit à un niveau sonore quasi imperceptible, on voit presque les pales tourner tellement le ventilateur est au ralenti. Les performances demeurent néanmoins correctes avec 72°, mais là aussi pas exceptionnelles.

 

 

En passif l'Infinity est plutôt à l'aise, avec une température en idle de 54°, et un temps moyen avant que le processeur ne se mette en sécurité de 470s, soit près de 8 minutes et un petit peu mieux que le Noctua NH-U12F par exemple parmi les modèles de sa génération.

 

 

 

Verdict:

 

Le Scythe Infinity est un modèle hors normes comme peut l'être le GeminII dans un autre type de format. Plus gros ventirad tour existant actuellement, il étonne tout d'abord par un système d'installation difficile à mettre en oeuvre et que l'on pensait plutôt réservé aux ventirads légers alors que lui frôle le kilogramme.

 

Ces premières impressions passées les performances et le silence de l'Infinity laissent un peu sur sa faim. Scythe a eu la présence d'esprit de ne pas chercher à gagner le moindre degré de performance en fournissant un ventilateur puissant mais bruyant, et a joué la carte du silence avec un 120mm ne dépassant pas 49dBA en 12V, mais on aurait néanmoins attendu un peu mieux d'un tel monstre de cuivre et d'aluminium.

 

Le prix heureusement très attrayant corrige le tir avec à peine plus de 40€, quand les modèles d'un tel niveau de prestations sont généralement plutôt proches de 50€, parfois même sans ventilateur fourni.

 

il n'en demeure pas moins qu'il existe au sein même de la gamme Scythe une référence plus intéressante, et de plus l'Infinity a désormais été remplacé par le Mugen avec un ventilateur un peu mieux conçu.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 2 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !