Thermaltake DuOrb

 

 

 

Présentation:

 

 

Avec son DuOrb pour CPU, Thermaltake mise avant tout sur un design hors norme. Néanmoins étant données les dimensions généreuses de la bête, la présence de 2 ventilateurs et 6 caloducs, et un prix à l'achat plus élevé que la moyenne, même l'amateur du look du DuOrb est en droit d'espérer également des performances de haute voltige. Est-ce le cas ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S775/AM2
  • Hauteur: 8.4cm
  • Alimentation: 3pins
  • Ventilateur: 2*80mm
  • Prix moyen constaté: 54€

 

Le DuOrb est un ventirad pour le moins atypique. Ne mesurant que 8.4cm de haut, il en fait par contre 20 de long avec ses deux ventilateurs de 80mm côte à côte, qui d'ailleurs n'ont aucun moyen de gestion de leur vitesse, ni PWM ni potentiomètre.

 

Compatible S775 et AM2, il est proposé à un prix élevé, environ 54€.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Le DuOrb est véritablement un magnifique ventirad. Que l'on aime ou pas le style assez tuning, la couleur cuivrée est du plus bel effet, les formes arrondies agréables, et une impression générale de performances se dégagent du ventirad, que l'on imagine difficilement décevoir à l'heure des tests..

 

Le DuOrb est de plus pas si massif qu'il n'y paraît au premier abord, car sous les zones des ailettes ont retrouve un grand vide, comblé uniquement par les 6 caloducs qui assurent la jonction entre la base du radiateur et ses ailettes.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle est réparti en trois sachets, l'un correspondant au kit S775, l'autre à l'AM2, et enfin le dernier aux pièces communes aux 2 installations. Une plaque arrière est également présente, mais elle ne sert que pour les plateformes AMD.

 

Déception par contre en ce qui concerne les petits "plus" que l'on aurait espérés dans le bundle d'un ventirad à plus de 50€. Pas de modules de vitesse pour le ventilateur 3 pins, pas non plus de pâte thermique de qualité, un simple sachet de pâte premier prix est fourni.

 

Contrairement à Noctua ainsi par exemple, qui justifie un prix élevé en partie par un bundle de qualité, le DuOrb est donc cher uniquement par son ventirad lui même...

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Bonne surprise sur la balance. Malgré ses 20cm de long, le DuOrb ne pèse que 610g, ventilateurs compris. Un poids qui s'explique par la grande zone "vide" entre les ailettes et la base du radiateur, ainsi que par le fait que le radiateur n'est pas full cuivre, mais composé, sous les ailettes en cuivres, d'ailettes en aluminium.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base est excellente, Thermaltake parvient désormais à un niveau de finition qui n'a plus grand chose à envier aux ténors de la chose, tels Scythe ou Zalman.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation sur LGA775 se déroule en plusieurs étapes, sans plaque arrière mais tout de même des pattes de maintien à placer sur la carte mère.

 

 

Afin de placer ces pattes il faut mettre des rondelles isolantes puis visser des petits écrous par le dos de la carte mère.

 

 

Il reste ensuite à placer le ventirad avec sa barre de fixation, et visser les extrémités de celle-ci à l'aide de vis à ressorts, assurant ainsi la fixation finale. Une installation qui n'est ni spécialement simple, ni spécialement compliquée non plus. Elle ne requiert que quelques minutes, mais nécessite donc d'avoir accès au dos de la carte mère.

 

 

 

Mesures:

 

 

En 12V les performances du DuOrb sont bonnes avec 63°, mais avec un niveau sonore qui, avec 57dBA est tout de même un peu élevé et peut être qualifié de "bruyant". Rien n'est de plus prévu pour sous-volter le DuOrb, et l'on comprend mieux pourquoi une fois un fanmate installé et placé au minimum: le DuOrb n'aime pas être sous-volté et ses performances baissent beaucoup, au point de le rendre moins bon que la grande majorité de ses concurrents, y compris des modèles 15 à 20€ moins chers.

 

 

 

Verdict:

 

Le DuOrb est beau, le DuOrb est cher mais le DuOrb... n'est pas plus performant que cela. Son bundle qui plus est est vraiment trop pauvre pour un modèle qui se monnaie à plus de 50€ en boutique. Comme ce ventirad n'est pas non plus mauvais, nous n'irons pas jusqu'à vous le déconseiller formellement si son design vous plaît au point que vous ayez envie de lui et aucun autre. Mais vous devez alors comprendre que vous paierez le prix fort principalement pour cela, et qu'il vous faudra, sauf si vous êtes en environnement particulièrement bruyant, trouver de plus le moyen de le sous-volter un peu, en 9V par exemple, pour gagner en silence. Le sous-volter plus est par contre une bien mauvaise idée car les performances ne suivent alors vraiment pas...

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 2 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !