Classement des performances brutes

 

 

 

Nous commençons nos phases d'analyses par l'étude des performances brutes de tous les ventirads testés. Ici vont donc être regroupés tous les résultats obtenus en idle et en load pour les ventirads réellement testés, sans distinctions de niveaux sonores. Il manque ici une référence car, comme nous l'avons précisé sur sa fiche, il aurait été illogique d'inclure le MiniTyp 90 de Thermaltake avec ses performances horribles dues à son incompatibilité avec notre carte mère de test.

 

 

 

Performances brutes au repos:

 

 

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

Voici donc tout d'abord l'ensemble des mesures observées lorsque le PC est en idle.

 

Comme vous pouvez le constater bon nombre des situations de test ont amené des résultats au coude à coude, une situation logique car la faible chaleur dégagée par le processeur en idle est aisément dissipée par la plupart des modèles.

 

Néanmoins en bas de graphe les choses s'accélèrent, et on arrive finalement jusqu'à 50° pour les plus mauvais ventirads à refroidissement actif (avec ventilateur), des performances finalement très éloignées dès l'idle des meilleurs performeurs à moins de 40°, et qui sont représentatives, avant même l'étude du comportement en pleine charge, de ventirads ayant de base des performances assez médiocres.

 

Une dernière catégorie récupère les toutes dernières places du graphe, avec des températures qui s'envolent à plus de 50° et même pour certains 60°: les radiateurs testés en passif. Leurs performances médiocres ne sont en soit pas étonnantes, mais elles nous indiquent quelque chose d'intéressant: en véritable passif (pas semi passif avec un ventilateur placé à quelques centimètres du radiateur) même les tous meilleurs radiateurs du marché ne parviennent pas à égaler les plus mauvais ventirads, dotés eux comme leur nom l'indique d'un ventilateur. Le full passif est un mode de fonctionnement terriblement contraignant.

 

 

 

Performances brutes en pleine charge

 

 

(cliquez sur l'image pour l'agrandir)

 

En pleine charge les écarts se creusent. Nous n'avons ici plus que les modèles à refroidissement actifs, les modèles passifs ne tenant la pleine charge que quelques minutes. Malgré le fait donc que tous les modèles représentés ici ont une conception de base identique radiateur + ventilateur les écarts sont parfois énormes, la barre des 30° de différence est franchie entre le tout meilleur et le bon dernier.

 

Ce graphe, s'il n'est pour le moment pas vraiment représentatif de quoi que ce soit étant donné que nous avons pêle-mêle des ventirads allant de 42 à 69dBA, permet tout de même de se rendre compte de l'importance de bien choisir son ventirad. Qui souhaiterait avoir un processeur qui monte à une vingtaine de degrés de plus, juste parce qu'il a finalement pris le choix de son ventirad à la légère ?

 

 

 

Ces performances brutes maintenant récapitulées, nous allons entrer plus en détail sur l'analyse de situations précises pour vous permettre de peaufiner votre choix.

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !