Thermaltake MaxOrb EX

 

 

 

Présentation:

 

 

Version améliorée du MaxOrb premier du nom, le MaxOrb EX ajoute principalement une touche de cuivre pour augmenter un peu les performances. D'un design sympathique faisant beaucoup penser aux modèles Zalman, le MaxOrb EX est-il en mesure d'offrir des performances lui permettant de faire face à la concurrence ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 9.6cm
  • Alimentation: 3pins + variateur
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 50€

 

Compatible tous sockets, le MaxOrb EX affiche des caractéristiques plutôt intéressantes avec une hauteur très modérée de 9.6cm seulement, et muni d'un ventilateur 120mm à vitesse réglable.

 

Son prix par contre est élevé, 50€ environ.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Très plaisant au regard, le ventirad de Thermaltake bénéficie d'un design arrondi du plus bel effet, dans la pure tradition Zalman.

 

La qualité de fabrication du MaxOrb EX souffre par contre du même type de défauts que ceux constatés sur le V1 par exemple. Les ailettes extérieures sont très fragiles, et le ventilateur central est maintenu par une tige qui peut être voilée lors du transport. Résultat le modèle que nous avons reçu avait non seulement des ailettes tordues, mais également un ventilateur un peu désaxé et dont les pales venaient frotter sur les ailettes.

 

On remarque sinon la présence d'un potentiomètre placé à même le ventirad, une bonne idée.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle du MaxOrb EX est constitué d'une plaque arrière spéciale AMD, d'un module de rétention avec longue tige filetée peu commun, d'un sachet de visserie et avec une seringue de pâte thermique Thermaltake et d'un autre sachet avec des clips de fixation S775 de type radbox.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Avec 594g sur la balance, le MaxOrb EX finalement n'est pas si lourd qu'on pourrait le penser. L'explication est la même que pour le DuOrb: les ailettes ne sont en réalité en cuivre que sur le pourtour, les ailettes intérieures étant elles en aluminium et donc bien plus légères.

 

On remarque également que le MaxOrb EX n'est finalement que 16g plus léger que le DuOrb malgré sa conception à un seul ventilateur.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

Nous avons été très étonnés de l'état de surface de la base de notre MaxOrb EX. Nous savons que Thermaltake est capable de bases d'excellente finition (cf. DuOrb), et d'ailleurs la présentation sur la boîte du MaxOrb EX montre une base d'une qualité équivalente.

 

Or si nous avons bien reçu un ventirad avec une base parfaitement plane et dotée d'un bon effet miroir, en revanche comme vous pouvez le voir la surface semble avoir subit un traitement de choc. Ventirad ayant déjà servi ? Petit souci de fabrication juste ? Difficile de répondre, notre modèle avait plutôt l'air neuf mais nous ne pouvons l'affirmer avec certitude.

 

En tout cas la surface est de très bonne qualité, c'est le visuel uniquement qui en souffre, donc pas de crainte particulière à avoir en ce qui concerne les performances.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation S775 est pour le moins originale donc. Elle est basée sur un module de rétention qui se fixe sur la carte mère à l'aide de 4 clips de type radbox. Une seule vis est ensuite nécessaire à la fixation finale du ventirad.

 

 

Dans un premier temps il faut placer les clips sur le module de rétention dans les zones correspondantes (ne pas hésiter à forcer un peu), puis installer le module tel un radbox Intel.

 

 

Il reste ensuite à placer le ventirad comme il faut sur le module. Le radiateur possède une patte de fixation intégrée qui vient d'un côté se placer dans une encoche, et de l'autre s'insérer sur la tige filetée du module de rétention. Il ne reste alors plus qu'à visser le boulon prévu à cet effet sur la tige pour maintenir le tout en position.

 

Thermaltake a donc finalement souhaité innover par rapport au module classique radbox à placer directement sur la base du radiateur. Il aurait pu pourtant s'en contenter car la place est suffisante pour passer les doigts sous les ailettes. Le système de fixation proposé est donc un peu superflus, mais tout de même bien pensé et plutôt agréable à l'usage. On ne s'en plaindra donc pas !

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances du MaxOrb EX sont , il faut bien le dire, en deçà de nos espérances. Bruyant à pleine vitesse, son potentiomètre intégré ne fonctionne pas très bien et ne change pas la vitesse de rotation sur près de la première moitié de sa course. Potentiomètre à fond le ventirad est à 62dBA, un bruit insupportable. A mi-course 54dBA plus acceptables, vous baissez encore un peu 50dBA, mais si vous continuez à baisser la vitesse ne change plus et reste à 50dBA. On aurait aimé pouvoir descendre plus bas pour vraiment obtenir quelque chose de silencieux mais donc impossible.

 

De plus les performances à pleine vitesse du MaxOrb EX ne sont pas excellentes, 65° vis-à-vis des 62dBA générés n'est pas un résultat reluisant, des ventirads concurrents parviennent à obtenir des performances équivalentes en étant sous les 50dBA. En le sous-voltant on remarque tout de même que les performances ne baissent pas beaucoup ce qui est appréciable, mais le rapport performances / bruit reste assez quelconque d'autant plus que nous ne pouvons pas voir ce que le MaxOrb EX parvient à faire sur des plages sonores vraiment "silencieuses".

 

 

 

Verdict:

 

Le MaxOrb EX est un modèle proposé à un prix élevé, et le consommateur est en droit d'attendre plus qu'un design agréable. Un mauvais choix de plages de vitesses le rendant soit bruyant, soit audible mais pas spécialement silencieux, une fragilité de conception et de qualité de l'emballage qui génère un risque élevé de recevoir un ventirad aux ailettes pliées et/ou au ventilateur désaxé, le tout associé donc à des performances un peu quelconques et à un prix aux alentours de 50€. Nous ne pouvons décemment conseiller l'achat du MaxOrb EX, et ceux qui sont tentés par son design ont tout intérêt à lui préférer le DuOrb.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 0 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !