Scythe Orochi

 

 

 

Présentation:

 

 

L'Orochi est le plus gros monstre de la gamme Scythe, un exercice de style impressionnant censé montrer le savoir faire de la marque pour obtenir des performances extrême avec un silence pourtant remarquable. Pari réussi ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S478/754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 18.0cm
  • Alimentation: 3 pins
  • Ventilateur: 140mm
  • Prix moyen constaté: 60€

 

Fidèle à son souhait de présenter un modèle compatible tous sockets, Scythe nous propose ici par contre un Orochi qui aura bien du mal à rentrer dans votre boîtier, en tout cas dans sa configuration de base, puisque le radiateur, une fois surmonté de son ventilateur 140mm, mesure 18cm de haut ! Un boîtier grande tour sera donc un minimum, il faudra s'assurer que la largeur de votre tour soit d'au moins 22cm en tout pour un montage tel qu'indiqué par Scythe d'origine, ou alors tout simplement avoir un boîtier ouvert (voire pas de boîtier du tout...)

 

Une alternative est néanmoins possible, mettre le ventilateur sur le côté du radiateur pour ramener la hauteur totale à 15.5cm et ainsi rendre le ventirad compatible avec la majorité des boîtiers, nous verrons par la suite quelle influence cela a sur les performances de l'Orochi.

 

Le ventilateur est lui donc un 140mm, ayant la particularité de tourner à très faible vitesse, au point d'être quasi inaudible ! Scythe joue donc clairement la carte du silence avec l'Orochi, au détriment par contre des overclockeurs par exemple qui ne pourront se satisfaire d'un ventilateur avec si peu de souffle.

 

Enfin le prix constaté est à la démesure du ventirad, 60€, un prix finalement pas si élevé que cela étant donné que le ventilateur 140mm est compris dans le prix, le concurrent direct de l'Orochi, le Thermalright IFX-14, est lui par exemple vendu sans ventilateur à ce prix...

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Inutile de tergiverser: l'Orochi est le plus énorme des ventirads actuel, dépassant même allègrement les dimensions de l'IFX-14 par exemple. Sur le dernier cliché il est ainsi à côté du HR-01 Plus de Thermalright, un radiateur au format tour de dimensions assez élevées, puisqu'il fait 16cm de haut. Il a pourtant l'air tout petit à côté de l'Orochi...

 

Ce qui saute aux yeux avec l'Orochi en plus de sa taille démesurée c'est la présence de pas moins de 10 caloducs. Scythe les a empilés en 2 couches de 5 caloducs chacune, pour un résultat visuel qui laisse sans voix.

 

La qualité est elle bien sûr au rendez-vous, avec par exemple des ailettes bien serties malgré leur très grande taille, et bien espacées comme pour le Ninja+ RevB, ce qui laisse présager de bonnes performances en passif.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle de l'Orochi diffère sensiblement de la tendance actuelle chez Scythe et pour cause: hors de question avec un si gros ventirad d'adopter un système de fixation aussi basique que les clips en plastique Intel. Apparaît donc une plaque pour l'arrière de la carte mère pour la fixation S775, ainsi que 2 pattes de maintien.

 

A noter également la présence de la nouvelle pâte thermique Sil-More un peu plus performante, ainsi donc qu'un ventilateur 140mm qui a la particularité d'avoir des orifices aux dimensions classiques d'un ventilateur 120mm. Les tiges prévues par Scythe pour installer le 140mm seront donc parfaitement compatibles avec des ventilateurs 120mm classiques.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Ouch ! Avec 1136g sans ventilateur l'Orochi est de loin le modèle le plus lourd de ce comparatif.

 

 

Le 140mm fourni n'est pas trop lourd, 134g seulement soit un poids que bien des 120mm dépassent. Il n'empêche que l'Orochi atteint donc 1280g avec ventilateur, un poids qui rebutera bien des utilisateurs.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base de l'Orochi étonnamment est un peu inférieure à ce que Scythe nous avait habitué, avec de légère stries espacées et un effet miroir marqué par ces stries.

 

 

 

Installation S775:

 

 

Les pièces nécessaires à l'installation de l'Orochi sont donc un peu plus nombreuses que d'habitude chez Scythe, avec une plaque arrière, deux barres de maintien, et un module de fixation. 8 vis sont en tout requises.

 

 

La première étape consiste à visser classiquement un module sur la base de l'Orochi.

 

 

Il faut ensuite préparer la carte mère avec la plaque arrière et les 2 barres de maintien, l'installation se faisant avec 4 vis et des rondelles en plastiques isolantes. Une particularité dans ce système: il se visse par l'arrière de la carte mère ce qui est à la fois rare et peu pratique.

 

 

Pour finir il reste à monter l'Orochi, là tout se passe plutôt bien, avec des pattes de fixation qui viennent se clipser dans des encoches assez naturellement, il faut juste bien s'assurer que les clips sont complètement.... clipsés !

 

 

 

Mesures:

 

 

Les performances de l'Orochi sont exceptionnelles, parvenant à descendre jusqu'à 58°. Cela n'en fait pourtant pas le meilleur performeur de ce comparatif, l'IFX-14 faisant un peu mieux.

 

Mais là où l'Orochi est très à l'aise, c'est lorsque le souffle du ventilateur diminue. Il parvient ainsi par exemple à faire jeu égal avec l'IFX-14 lorsque tous 2 sont équipés d'un Tricool en vitesse minimum.

 

On remarque également qu'avec son ventilateur d'origine les performances sont bonnes, 65°, mais avec un niveau sonore de 42dBA ! Le ventilateur est alors tout simplement inaudible, même penché à 20cm au dessus de la configuration de test nous ne l'entendions pas tourner.

 

Nous avons également essayé en mettant le ventilateur sur le côté de l'Orochi afin de diminuer sa hauteur totale à 15.5cm et le rendre compatible avec un plus grand nombre de boîtier, mais les performances sont malheureusement en baisse, de 2° précisément.

 

 

Nous avons également bien sûr testé l'Orochi en mode passif, Scythe revendiquant d'ailleurs le potentiel de son radiateur pour ce mode de fonctionnement.

 

Les résultats sont en effet hors norme. Ainsi si tous les radiateurs testés jusqu'à présent finissaient tôt ou tard, généralement en moins de 10 minutes, par faire atteindre à notre processeur sa température critique, déclenchant sa mise en protection thermique, l'Orochi même après plusieurs heures de pleine charge n'a jamais atteint ce seuil, le processeur ne dépassant pas 91° soit à 5° de cette mise en protection.

 

Nous lui avons donc par défaut attribué le temps maximum, 999 secondes. L'Orochi est actuellement le meilleur radiateur pour du passif et de loin.

 

 

 

Verdict:

 

Avec l'Orochi Scythe fait étalage de tout son savoir faire, en proposant un ventirad assez exceptionnel, permettant de faire aussi bien que les très bons ventirads du marché, mais avec cette particularité d'être à peu près inaudible même à une vingtaine de cm de la configuration. Une fois équipé d'un ventilateur plus puissant il affirme encore plus son potentiel, mais pour les overclocking extrêmes reste un rien inférieur à l'IFX-14 de Thermalright, sa conception étant plus destinée aux faibles flux d'air il ne parvient pas à bénéficier avantageusement de ventilateurs très puissants. L'Orochi est également ce qui se fait de mieux et de loin à l'heure actuelle pour du passif.

 

Tout ce ci a bien sûr un prix assez élevé, 60€ avec ventilateur, qui peut néanmoins se justifier par l'excellence du ventirad. Ce qui reste pour nous plus problématique et lui coûte la note maximale, ce sont ses dimensions et son poids clairement démesurés, un ventirad de 18cm de haut et presque 1.3kg rebutera une bonne partie des acheteurs, et nous a nous aussi laissés quelque peu perplexes...

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 4 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !