Xigmatek Achilles S1284

 

 

 

Présentation:

 

 

Après un HDT-S1283 très performant mais bruyant et de qualité moyenne, Xigmatek a lancé le Scorpio S1283 qui inaugurait un ventilateur plus silencieux. Le Achilles S1284 est l'évolution logique du Scorpio. Le ventilateur 1500tpm PWM orange à LEDs du plus bel effet est toujours de rigueur, mais le radiateur lui est revu et corrigé, avec principalement l'apparition d'un 4è caloduc, toujours en Direct Touch et une qualité de fabrication revue à la hausse. L'arrivée d'une nouvelle référence sur le marché ?

 

Caractéristiques principales:

  • Compatibilité: S754/775/939/940/AM2
  • Hauteur: 15.9cm
  • Alimentation: PWM
  • Ventilateur: 120mm
  • Prix moyen constaté: 40€

 

Compatible tous sockets, le Achilles S1284 est particulièrement haut, quasiment 16cm, donc attention à la compatibilité avec votre boîtier. Le ventilateur PWM est donné pour une vitesse oscillant entre 800 et 1500tpm et devrait donc offrir un silence de fonctionnement appréciable.

 

Autre bonne nouvelle, le Achilles même s'il est le ventirad le plus haut dans la gamme Xigmatek bénéficie dès son lancement d'un prix raisonnable: 40€ environ.

 

 

 

Sous tous les angles:

 

 

Ce qui marque de suite avec le Achilles S1284, c'est la différence de design par rapport au HDT-S1283 que nous avions testé précédemment. Le ventilateur tout d'abord avec son cadre noir et ses pales oranges ne manque pas d'originalité. De plus 4 diodes blanches sont placées sur son pourtour, laissant apparaître des zébrures blanches en fonctionnement.

 

Mais les différences ne s'arrêtent pas là et un 4è caloduc a fait son apparition également. Contrairement à Sunbeam avec son Core-Contact Freezer, Xigmatek a décidé de ne plus les aligner par contre, et les caloducs sont ainsi décalés deux-à-deux.

 

Enfin une dernière différence et pas des moindres par rapport au HDT-S1283: la qualité de fabrication a été grandement améliorée pour le radiateur, et les ailettes sont désormais plus rigides et bien assemblées. Le Achilles S1284 n'a plus ce détail à envier par exemple aux productions OCZ.

 

 

 

Bundle:

 

 

Le bundle du Achilles S1284 est très simple. Une patte de fixation pour sockets AMD, deux pour le S775 et leurs vis, un sachet de pâte thermique, 4 ergots en caoutchouc pour le ventilateur et un adaptateur d'alimentation.

 

 

 

Sur la balance:

 

 

Le radiateur du Achilles S1284 reste plutôt léger avec 523g. Il est ainsi quasiment 100g plus léger que celui du Core-Contact Freezer de Sunbeam, sont concurrent direct parmi la gamme très limitée des ventirads Direct Touch à 4 caloducs.

 

 

Le ventilateur de Xigmatek est également un modèle de légèreté avec moins de 120g. Cela donne au total un ventirad de seulement 641g, impressionnant pour un ensemble basé sur un radiateur de près de 16cm de haut.

 

 

 

Finition de la base:

 

 

La base du Achilles S1284 est très étrange avec ses caloducs décalés. Sa finition est néanmoins assez bonne avec des interstices moins importants qu'avec les premiers modèles Direct Touch. La surface exposée des caloducs reste par contre particulièrement striée, des stries profondes qui plus est.

 

 

 

Installation S775:

 

 

L'installation S775 est très classique. Les pièces nécessaires sont juste donc 2 vis, et 2 pattes de fixation à placer sur la base du radiateur.

 

 

Xigmatek a d'ailleurs, à l'instar de Scythe par exemple, pensé à utiliser des vis à tête plate et large, permettant une compatibilité maximale avec les tournevis cruciformes.

 

 

L'installation se termine telle celle d'un radbox, au détail près que si 2 des 4 clips plastiques sont particulièrement faciles à mettre, les 2 autres sont eux totalement masqués par le ventilateur. Il faudra donc soit installer le radiateur seul et lui adjoindre seulement après son ventilateur, soit jouer le contorsionniste avec ses doigts et faire preuve de patience.

 

 

 

Mesures:

 

 

A l'heure des performances il faut bien le dire, le Xigmatek Achilles S1284 nous a déçu... Ce n'est pas que ses performances soient mauvaises, 64° est une très bonne prestation, ni que son niveau sonore soit désagréable, avec 52dBA à pleine vitesse il sait se rendre discret. Nous ce qui déçoit c'est que... l'OCZ Vendetta 2 obtient exactement les mêmes résultat, au degré près et au dBA près avec une conception plus basique sur 3 caloducs exposés! Le Sunbeam Core-Contact Freezer lui, le concurrent désigné du Achilles S1284 est donc un cran devant finalement.

 

 

En passif de plus, et comme d'habitude pour les radiateurs Direct Touch, le Achilles S1284 réalise une très belle performance en idle avec 48° mais s'effondre en quelques minutes en charge. Un comble, il ne tient même que 10s de plus que le radiateur du HDT-S1283 qui est pourtant non seulement de moins bonne qualité, mais ne possède que 3 caloducs.

 

 

 

Verdict:

 

Si le Achilles S1284 est un très bon ventirad à n'en pas douter, à la qualité soignée et au design agréable en plus de très bonnes performances, il nous a tout de même un peu déçus. La raison est l'ajout de ce 4è caloduc qui finalement semble ne lui apporter aucune amélioration des performances. Nous n'avons pas (encore) testé le Scorpio S1283, le modèle à ventilateur équivalent mais ne possédant que 3 caloducs, mais nous sommes convaincus que les performances seraient identiques entre les 2 modèles, tout comme elles le sont entre le Achilles S1284 et l'OCZ Vendetta 2.

 

Dès lors difficile de conseiller réellement l'achat du Achilles S1284 puisqu'il est un peu plus cher que ces 2 autres modèles que nous venons de citer. De quelques euros seulement heureusement, donc nous ne réduirons pas trop la note finale du ventirad de Xigmatek. En modèle à 4 caloducs notre préférence va en tout cas plutôt au Sunbeam Core-Contact Freezer pour son système de montage très bien trouvé et son potentiomètre qui permet à l'utilisateur de choisir au dBA et au degré près le rapport performances / bruit de son ventirad CPU.

 

 

 

Nous lui attribuons la note de 3 sur 5.

 

 



sommaire


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 26 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !