• A Total War Saga: Troy

Cette licence fait parler d'elle depuis 20 ans dans le monde des jeux de stratégie, avec de nouveaux opus régulièrement. Après un épisode Three Kingdoms franchement réussi, nous avons droit en cette fin d'été à un Spin-Off situant l'action au niveau du conflit homérique opposant les nations Grecs aux Troyens. The Creative Assembly utilise toujours le moteur maison Warscape+, par contre ne subsiste que le mode DX11, exit donc le mode DX12 bêta des Warhammer. Vu les résultats de ce dernier, le studio a peut-être jugé utile de ne plus "user le soleil" sur ce sujet pour le moment. Nous utilisons la scène Battle du bench intégré, pour mesurer via Frameview les performances, toutes options au maximum, couplées au MSAA 4X en QHD et 2x en UHD.

 

troy t [cliquer pour agrandir]

"Marrant, je voyais Troie moins humide... !!"

 

Une fois n'est pas coutume, le passage sur plateforme X570 permet des gains très importants du côté des Radeon. Le SAM explique-t-il lui seul cette différence ? C'est peu probable, mais quoi qu'il en soit, cela permet aux cartes RDNA2 de revenir dans la course, même si la RTX 3080 conserve l'avantage et ce quelque soit la définition ou plateforme retenue.

 

 

 

• Watch Dogs: Legion

Cette licence revient aux affaires après quelques années de repos. Si le second épisode n'a pas rencontré son succès, trop casualisé, le troisième rétablit un peu l'honneur de la saga. Ubisoft est encore aux manettes, et c'est un de ses nombreux moteurs qui donne vie à cette vision paranoïaque du futur, le Disrupt Engine. Ce dernier affiche des détails agréables, on peut ajouter un zeste de Ray Tracing, ainsi qu'une pointe de DLSS. Par contre la physique des corps avec le moteur reste spéciale, aucune pesanteur sur ces derniers. Nous utilisons le benchmark intégré dans le mode DX12, toutes les options au maximum.

 

Deux comptoiroscopes : à gauche, nous comparons avec et sans RT, à droite les perfs DX11 vs DX12

Watch Dogs: Legion [cliquer pour agrandir]

"Nouveau test : dites cheeessse !"

 

Si on observe une certaine parité entre 3070 et 6800 quelles que soient les conditions, en haut la RX 6800 XT devance la RTX 3080 FE en QHD, mais rend les armes lorsque la définition monte d'un cran. 

 

 

En activant les ombres gérées par le Ray Tracing, quel impact pratique ? Eh bien la RTX 3080 FE prend le lead quelque soit la définition, mais la RX 6800 XT n'est pas bien loin à chaque fois. Plus bas, le fait notable est l'effondrement complet de la 3070 en UHD, probablement par manque de mémoire, ses 8 Go s'avérant trop justes dans ce cas. À noter que les effets nous paraissent bien moins poussés sur le rendu des Radeon, en particulier les reflets dans les flaques à priori moins détaillés. Est-ce un bug ou une optimisation trop agressive ? Faute de temps nous n'avons pas le temps de faire une analyse visuelle plus avant, mais nous reviendrons sur le sujet ultérieurement. En attendant, les résultats des Radeon sont sujets à caution sur ce test. 

 

 

Poursuivons avec d'autres jeux utilisant le Ray Tracing page suivante.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 158 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !