• AMD Radeon RX 6800 & 6800 XT

Pour ce test, AMD nous a fait parvenir une RX 6800 ainsi qu'une RX 6800 XT de référence, commercialisée ce jour aux prix public respectifs de 589,99 € et 659,99 € en France. Par rapport à sa précédente création haut de gamme, la Radeon VII, AMD réutilise un design à trois ventilateurs, qui ne lui avait pas porté chance vu les nuisances en découlant. Heureusement, ce n'et pas le cas ici. Ces modèles axiaux ont la particularité d'utiliser des pales attachées entre elles via un disque en plastique. Le design est moins anguleux que la Radeon VII, mais reste massif. 

 

RX 6800 & 6800 XT face avant [cliquer pour agrandir]

La face avant des RX 6800 & 6800 XT 

 

Cela se ressent au niveau de la masse avec respectivement 1,4 et 1,5 Kg à la pesée. Côté dimension, les cartes se limitent à 26,7 cm, mais dépassent d'1,5 cm en largeur. La face arrière laisse apparaître une plaque de finition couleur aluminium, cette dernière étant courbée aux extrémités afin de créer une jonction avec les autres carters, à l'instar de a génération Turing.

 

RX 6800 XT vue arrière [cliquer pour agrandir]

Et la face arrière

 

La 6800 XT vue de côté laisse apparaître le radiateur, c'est par cet orifice que l'air chaud est expulsé, comme c'était le cas des Founders Turing, d'où la conception similaire des carters. AMD pousse le concept un peu plus loin en ne laissant pas d'orifices d'évacuation au niveau des équerres de fixation. Le logo Radeon est bien évidemment rétroéclairé en rouge et cette vue permet d'identifier les 2 connecteurs à 8 broches requis. L'épaisseur de la carte impose un encombrement de 2,5  slots.

 

RX 6800 XT cordons d'alimentation [cliquer pour agrandir]

La RX 6800 XT vue de côté 

 

Sa petite soeur se contente de 2 slots uniquement, mais utilise toujours les 2 connecteurs à 8 broches, malgré un TGP en baisse de 50 W.

 

RX 6800 vue de côtée [cliquer pour agrandir]

...et la petite soeur 

 

 Pour la connectique vidéo, c'est on ne peut plus complet, avec 2 DisplayPort 1.4a, ainsi qu'un HDMI 2.1, à l'instar de ce que l'on retrouve chez le concurrent. Etrangement, alors que Nvidia a fait l'impasse du port USB Type C sur Ampere après l'avoir introduit avec Turing, vu la désaffection des fabricants de casques VR pour ce dernier, AMD décide finalement d'en implanter un. On notera l'absence totale d'ouverture au niveau de l'équerre supérieure, le flux étant extrait en haut de la carte.

 

Les connecteurs vidéo [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs vidéo 

 

Le radiateur est composé d'une large chambre à vapeur sur laquelle prennent naissance les ailettes en aluminium. Il est fixé sur un support métallique servant de dissipateur aux puces mémoire et certains composants de puissance. Le carénage supérieur permet d'orienter le flux d'air afin de l'extraire en partie supérieure de la carte. La plaque arrière ne dispose d'aucun pad thermique assurant la liaison avec les composants ou PCB, elle ne participe donc pas au refroidissement.

 

Vu éclatée RX 6800 XT [cliquer pour agrandir]

La vue éclatée de la RX 6800 XT 

 

Finissons par le PCB, ce dernier intègre pas moins de 15 phases pour l'alimentation (2 dédiées à la mémoire). 8 puces mémoire de 2 Go entour le GPU, on notera que contrairement à Nvidia, AMD n'a pas chercher à réduire la longeur de son PCB, conduisant à des zones moins denses.

 

Le PCB des RX 6000 [cliquer pour agrandir]

Et son PCB

  

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z, qui dans sa version 2.35, reconnait partiellement les dernières Radeon. Si les unités de calculs et de texture sont correctement reportées, ce n'est pas encore le cas des ROP puisqu'ils ont été doublés par rapport à Navi 10. Le bus mémoire est par contre correctement détecté, tous comme les 16 Go de GDDR 6 prévus pour un débit par pin de 16 Gbps. Coté fréquences GPU, sont reportées les valeurs officielles d'AMD, mais c'est bien Powertune qui va les déterminer selon les conditions d'usage et la qualité des puces. Voyons cela en pratique.  

 

GPU-Z Radeon RX 6800 & 6800 XT [cliquer pour agrandir]

GPU-Z RX 6800 & 6800 XT de référence

 

Débutons par la RX 6800. Au repos, le Navi 21 se comporte selon GPU-Z de manière similaire à Navi 10, avec une fréquence reportée à 0 MHz. La fréquence mémoire chute de son côté à une vingtaine de mégahertz dans ces conditions. En charge, nous avons réussi à mesurer un pic à 2232 MHz, mais finalement pas si éloignée que ça de la fréquence moyenne mesurée à 2205 MHz (cf. page 20), bien au-delà des 1815 MHz spécifiés en jeu (Game Boost). Reste à voir si ces + 21,5 % se retrouveront sur la majorité des cartes fonctionnant dans un boitier bien ventilé, où si nous disposons d'un Golden sample

 

GPU-Z Radeon RX 6800 : les fréquences [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la RX 6800

 

Passons à sa grande soeur à présent. Au repos, pas de changement pour le GPU, nous avons toutefois capturé une fréquence mémoire encore plus faible. En charge, il est possible de voir brièvement plus de 2,4 GHz via des sollicitations légères, valeur qui peut par contre chuter aux alentours de 2,2 GHz par moment. Nous mesurons une fréquence moyenne de 2226 MHz durant 30 min d'un jeu lourd. Là aussi, vous retrouverez plus de détail en page 20

 

GPU-Z Radeon RX 6800 XT : les fréquences [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la RX 6800 XT

  

C'est tout pour nos RX 6800 de référence, passons page suivante aux spécifications.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 158 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !