• Battlefield V

Battlefield V est la suite du mal nommé Battlefield 1. Ce dernier plongeait le joueur dans l'enfer de la 1re guerre mondiale, le nouveau venu prend place au cœur du second conflit mondial et propose comme à l'accoutumée, divers lieux variés allant de l'Allemagne à l'Afrique du Nord, en passant par les Pays-Bas, la France ou la Norvège. Si cette série s'est longtemps fait connaitre pour son multijoueur très développé, il propose depuis quelques années une campagne solo relativement courte et peu élaborée, mais qui subsiste. Il utilise bien entendu le moteur Frostbite Engine 3.x, prenant en charge DX11 et DX12. Spécificité de cette version, un partenariat avec NVIDIA introduisant un rendu hybride rastérisation / lancer de rayons en s'appuyant sur DXR (DX12 uniquement) disponible avec Windows 10 October 2018 Update. Nous avons dédié un test express à ce sujet. Le jeu est maintenu à jour via Origin et nous sélectionnons le profil Ultra (DXR désactivé) couplé au TAA, puis nous utilisons un déplacement reproductible pour mesurer les performances.

 

Deux comptoiroscopes : à droite, nous comparons les presets graphiques, à gauche DX11 vs DX12

Battlefield V [cliquer pour agrandir]

Oh les zolis reflets!

 

Ce jeu a depuis son lancement été favorable aux rouges, la situation a toutefois quelque peu évolué avec les nouvelles générations, tout du moins en UHD, avec un rééquilibrage du rapport de force. La RX 6900 XT apporte entre 6 et 7 pour cent de mieux que la 6800 XT, de quoi devancer la RTX 3080 FE, mais sa grande sœur conserve l'avantage.

 

 

Quid de l'activation du Ray Tracing dans son réglage le plus poussé ? La RX 6900 XT accroit légèrement son avance sur sa petite sœur, elle fait malgré tout pâle figure face à la concurrence, la RTX 2080 Ti finissant devant elle, les cartes Ampere créant un écart significatif. On notera par contre un bug affectant les réflexions de lumières (totalement incohérentes) sur le fusil lors de notre séquence de tests avec les RX 6000. Ce n'était pas le cas avec les précédents pilotes, on peut donc s'attendre à une correction prochaine. Vu la piètre qualité du rendu de cette implémentation (flou), nous ne prenons plus la peine de tester la version DLSS dans ce jeu.

 

 

 

• Borderlands 3

Borderlands 3 est un jeu développé par Gearbox, qui a la particularité d’utiliser le cell shading afin de proposer un rendu type cartoon, qui sied à merveille à l'ambiance du jeu. Il s'appuie sur l'Unreal Engine 4 et propose la prise en charge de DX11 et DX12 pour contenter le plus grand nombre. Nous utilisons la séquence de test avec le profil brutal, que nous mesurons à l'aide de Frameview. Nous reportons ensuite les scores du mode le plus performant dans les graphiques. 

 

Deux comptoiroscopes : à droite, nous comparons 16:9 vs 21:9 et à gauche DX11 vs DX12

borderlands3 t [cliquer pour agrandir]

J'appelle pas ça un accueil moooaah !

 

Alors que l'Unreal Engine 4.0 avait une tendance à préférer le vert au rouge, c'est moins vrai au niveau des créations récentes et surtout depuis l'introduction de RDNA 2. La RX 6900 XT parvient à l'aide du SAM à revenir au niveau de la RTX 3090 FE, même si l'apport de ce dernier est plutôt réduit dans cette définition.

 

 

La page suivante nous attend avec un retour de la guerre froide.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 43 ragots
Les ragots sont actuellement
Prévention fanboysouverts aux ragoteurs logués