• AMD Radeon RX 6900 XT

Comme nous l'indiquions en préambule, trois cartes graphiques sont déclinées à partir de Navi 21. Si vous souhaitez plus de détails le concernant ou l'architecture RDNA2, nous vous renvoyons vers ce dossier. La RX 6900 XT utilisera la version pleine et entière de ce dernier, ce qui signifie qu'aucun CU non fonctionnel (dû à un défaut de gravure) ne sera toléré. Ce n'est pas anodin sur une puce aussi grosse, puisqu'en face, Nvidia s'autorise la désactivation d'un TPC, soit 2 SM, sur son GA102 (encore plus gros) destiné à la RTX 3090, facilitant ainsi la production. Voici pour rappel, ci-dessous, la configuration des trois RX 6000 créées à partir de Navi 21.

 

NAVI 21RX 6900 XTRX 6800 XTRX 6800
Shader Engine 4 4 3
CU 80 / 80 72 / 80 60 / 80
SP 5120 4608 3840
TMU 320 288 240
Ray Accelerator 80 72 60
ROP 128 128 96
Cache L2 (Mo) 4 4 4
Infinity Cache (Mo) 128 128 128
Bus mémoire (bits) 256 256 256

 

Si la RX 6900 XT utilise la version intégrale de Navi 21, la RX 6800 XT emploie de son côté une puce avec 90% des unités de calcul activées, mais un sous-système mémoire inchangé. C'est donc significativement plus que la RTX 3080 en comparaison (81% des unités de calcul actives et 83% du bus mémoire). En d'autres termes, le passage d'une RTX 3080 à une RTX 3090, apporte en proportion davantage que le passage d'une RX 6800 XT à une RX 6900 XT. Les fréquences annoncées étant identiques entre ces deux-là, il parait difficile sur le papier pour la nouvelle venue, d'égaler ou prendre l'ascendant sur la RTX 3090, sachant que la RX 6800 XT n'y parvient pas vis-à-vis de la RTX 3080. Reste toutefois à vérifier ou non par la pratique, ces assertions.

 

AMD nous a fait parvenir pour ce test une RX 6900 XT de référence, commercialisée ce jour au prix public suggéré (les revendeurs restant libres d'appliquer celui que bon leur semble) de 999 € en France. C'est une copie carbone de la RX 6800 XT, jusqu'au packaging, on trouvera tout de même en exclusivité, un tapis de souris à l'effigie de la marque, offert au sein de la boite, en sus d'une touche de clavier "R" utilisant la police de "Radeon" (cette dernière est aussi offerte avec la RX 6800 XT, mais notre exemplaire en était dépourvue). Par rapport à sa précédente création haut de gamme (Radeon VII), AMD réutilise un design à trois ventilateurs, qui ne lui avait pas porté chance vu les nuisances sonores en découlant. Heureusement, ce n'est pas le cas ici, très loin de là même ! Ces modèles axiaux ont la particularité d'utiliser des pales attachées entre elles via un disque en plastique. Le design est moins anguleux que la Radeon VII, mais reste massif. 

 

RX 6900 XT face avant [cliquer pour agrandir]

La face avant de la RX 6900 XT 

 

Cela se ressent justement avec un peu plus de 1,5 kg à la pesée, la RX 6900 XT accusant un embonpoint d'une dizaine de grammes par rapport à sa petite soeur, du fait de l'adjonction d'une phase pour l'alimentation du GPU. Côté dimension, la carte se limite à 26,7 cm, mais dépasse de 1,5 cm en largeur. La face arrière laisse apparaître une plaque de finition couleur aluminium, une échancrure laissant le dos du GPU libre, couvert de condensateurs de découplage à l'instar des deux 6800. La plaque de finition est courbée aux extrémités afin de créer une jonction avec les autres carters, identiquement aux Founders de génération Turing.

 

RX 6900 XT vue arrière [cliquer pour agrandir]

Et la face arrière

 

La RX 6900 XT vue de côté laisse apparaître le radiateur, c'est par cet orifice que l'air chaud est expulsé (également à l'opposé), comme c'était le cas des Founders Turing, d'où la conception similaire des cartes. AMD pousse le concept un peu plus loin en ne laissant aucun orifice d'évacuation au niveau des équerres de fixation, l'intégralité de l'air réchauffé se retrouvera donc au sein du boitier, qui devra en conséquence être bien ventilé. Le logo Radeon (en réalité translucide et non rouge comme sur le rendu ci-dessous) est bien évidemment rétroéclairé, un logiciel développé par CoolerMaster permettant de personnaliser la couleur et l'intensité du rétroéclairage. Cette vue permet d'identifier les 2 connecteurs à 8 broches requis, autorisant une consommation maximale de 375 W en respectant les spécifications PCIe. L'épaisseur de la carte impose un encombrement de 2,5 slots.

 

RX 6900 XT cordons d'alimentation [cliquer pour agrandir]

La RX 6900 XT vue de côté

 

 

Pour la connectique vidéo, c'est on ne peut plus complet, avec 2 DisplayPort 1.4a, ainsi qu'un HDMI 2.1, à l'instar de ce que l'on retrouve chez le concurrent. Étrangement, alors que Nvidia a fait l'impasse du port USB Type C sur Ampere après l'avoir introduit avec Turing, vu la désaffection des fabricants de casques VR pour ce dernier, AMD décide finalement d'en implanter un. Ce connecteur et les casques de réalité virtuelle ressemblent de plus en plus à un rendez-vous manqué.

 

Connecteurs vidéos [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs vidéo

 

Le radiateur est composé d'une large chambre à vapeur sur laquelle prennent naissance les ailettes en aluminium. Il est fixé sur un support métallique servant de dissipateur aux puces mémoires et certains composants de puissance. Le carénage supérieur permet d'orienter le flux d'air afin de l'extraire principalement de la partie supérieure de la carte. La plaque arrière ne dispose d'aucun pad thermique assurant la liaison avec les composants ou PCB, elle ne participe donc pas au refroidissement.

 

Vue éclatée de la RX 6900 XT [cliquer pour agrandir]

La vue éclatée de la RX 6900 XT

 

Finissons par le PCB, ce dernier composé de 14 couches, intègre pas moins de 16 phases pour l'alimentation (2 dédiées à la mémoire). 8 puces mémoire de 2 Go entourent le GPU, on notera que contrairement à Nvidia, AMD n'a pas cherché à réduire la longueur de son PCB, conduisant à des zones moins denses.

 

RX 6900 XT : PCB [cliquer pour agrandir]

Et son PCB

 

Poursuivons la description de notre carte au travers de GPU-Z, qui dans sa version 2.36, reconnait totalement les dernières Radeon. On retrouve bien les caractéristiques tant en termes d'unités de calculs ou Stream Processors (5120) que de TMU (320) d'un Navi 21 complet. Le bus mémoire à 256-bit parait toujours bien étroit pour un tel GPU, mais la magie de l'Infinity Cache est passée par là. La RX 6900 XT ne pourra pas se différencier de ses petites sœurs au niveau de la quantité de mémoire embarquée, puisque 16 Go de GDDR6 sont toujours présents. Côté fréquences GPU, sont reportées les valeurs officielles d'AMD, mais c'est bien Powertune qui va les déterminer selon les conditions d'usage et la qualité des puces. Voyons cela en pratique.  

 

GPU-Z Radeon RX 6900 XT

GPU-Z RX 6900 XT de référence

 

Au repos, Navi 21 se comporte selon GPU-Z de manière similaire à Navi 10, avec une fréquence reportée à 0 MHz. La fréquence mémoire chute de son côté à une quinzaine de mégahertz dans ces conditions. En charge, nous avons réussi à capturer un pic à 2480 MHz, mais en utilisant les fichiers log de GPU-Z, le maximum mesuré est de 2532 MHz, AMD a réellement conçu une puce pour les 2,5 GHz, même si certaines contraintes l'empêchent de maintenir cette valeur.

 

Nous mesurons en définitive une fréquence moyenne à 2202 MHz durant 30 min de jeu (The Witcher III), soit relativement proche du Peak Boost indiqué et au-delà du Game Boost annoncé (2015 MHz, soit +  9,3%). Surtout, elle y parvient avec systématiquement une tension d'alimentation GPU moindre que ses petites sœurs. À l'instar de ces dernières, la RX 6900 XT ne cadence pas sa mémoire à 2 GHz (16 Gbps), mais légèrement moins. Vous retrouverez plus de détails à ce sujet page 18.

 

GPU-Z Radeon RX 6900 XT : les fréquences [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la RX 6900 XT

  

C'est tout pour notre RX 6900 XT de référence, passons page suivante aux spécifications.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 43 ragots
Les ragots sont actuellement
Prévention fanboysouverts aux ragoteurs logués