COMPTOIR

×
×
×
×
×
×
×
×
×
×
×
×
×

Test • 21 cartes graphiques modifiées
MSI N780 Lightning : face avant
MSI N780 Lightning : face arrière
MSI N780 Lightning : connecteurs
MSI N780 Lightning : alimentation
Profil MSI N780 Lightning
MSI N780 Lightning : Ventilateur CoolTech
MSI N780 Lightning : radiateur mémoire et phases
MSI N780 Lightning : refroidisseur
MSI N780 Lightning : carte nue
MSI N780 Lightning : l'étage d'alimentation
MSI N780 Lightning : puces mémoire
Imagerie Thermique MSI N780 Lightning au repos
Imagerie Thermique MSI N780 Lightning en charge

• MSI N780 Lightning

Après les GTX 660 Ti et 770 du constructeur, notre comparatif s'accroit d'une nouvelle référence via une GTX 780 et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit du modèle Lightning, soit le plus performant de la gamme MSI. La palette de couleurs de cette gamme est respectée puisque de petites touches de jaune se mêlent au noir (rouge et noir pour la série Gaming).  Exit cette fois le refroidisseur maison TwinFrozr, place au TriFrozr ! Son nom ne laisse planer aucun doute quant à l'évolution : on passe de 2 ventilateurs axiaux à 3. Celui central de couleur jaune utilise 13 pâles pour un diamètre de 8 cm, les 2 ventilateurs extérieurs voyant le leur croître à 9 cm pour 11 pâles. La carte est relativement longue puisqu'elle atteint 29,5 cm, mais elle est surtout très lourde avec un peu moins de 1,5 Kg sur la balance !! Il sera donc indispensable de penser à retirer la carte avant de déplacer la tour sous peine de la retrouver au fond du boitier avec le port PCIe qui avait le malheur de la soutenir... Comme toute GTX 780 qui se respecte, on retrouve bien sur 2 connecteurs SLi et le dos du GPU est recouvert par un capot protégeant le GPU Reactor que nous détaillerons plus bas.

 

MSI N780 Lightning : face avant [cliquer pour agrandir]MSI N780 Lightning : face arrière [cliquer pour agrandir]

La MSI N780 Lightning face avant et arrière - Cliquer pour agrandir

 

Côté panel, ce sont 2 équerres superposées qui se dévoilent. La dotation est classique puisque l'on retrouve sur ces dernières les 2 ports DVI Dual Link, le port HDMI 1.4a High Speed et le Display Port 1.2. L'évacuation de l'air chaud se limite quant à elle à une demi-équerre. Notons une touche "plaqué-or" des connecteurs leur conférant un petit aspect luxueux. Côté alimentation, c'est une configuration plus musclée que les GTX 780 de référence puisque constituée de deux connecteurs 8 pins positionnés sur la tranche de la carte sous le refroidisseur.

 

MSI N780 Lightning : connecteurs [cliquer pour agrandir]MSI N780 Lightning : alimentation [cliquer pour agrandir]

Connecteurs et alimentation - Cliquer pour agrandir

 

Jetons donc un coup d'oeil plus attentif au profil de la carte : si le refroidisseur respecte à peu près l'encombrement de 2 slots, le GPU reactor crée une protubérance à l'arrière de la carte neutralisant de facto le port d'extension qui se trouverait éventuellement au-dessus d'elle. Cela peut également poser des soucis sur les cartes mères dont le port PCIe 16x primaire se retrouve accolé au socket...

 

Profil MSI N780 Lightning [cliquer pour agrandir]

GPU Reactor - Cliquer pour agrandir

 

Qu'est-ce donc que ce fameux GPU reactor ? Il s'agit en fait d'un petit PCB sur lequel se retrouve une batterie de composants permettant d'apporter davantage de courant (+88% selon MSI) au GPU tout en filtrant ce dernier. Les incontournables LED sont également présentes pour mettre en valeur le logo de la marque présent sur le capot recouvrant le GPU reactor. La carte dispose en sus d'une backplate, indispensable pour rigidifier le PCB d'un tel monstre. Enfin, les puces mémoire et l'étage d'alimentation sont en contact via des pads thermiques avec une plaque métallique faisant office de dissipateur sous le ventirad (sur la face supérieure de la carte). 

 

MSI N780 Lightning : Ventilateur CoolTech [cliquer pour agrandir]MSI N780 Lightning : radiateur mémoire et phases [cliquer pour agrandir]

Backplate et dissipateur mémoire/VRM - Cliquer pour agrandir

 

Ce dernier dispose d'une large surface de contact avec le GPU composé de cuivre nickelé d'où s'extraient pas moins de 7 caloducs de 8mm de diamètre chargés de répartir la chaleur au sein du radiateur et de ses ailettes en aluminium, le flux d'air généré par les trois ventilateurs faisant le reste. La carte une fois dénudée laisse apparaitre le GPU entouré des 12 puces mémoires (bus 384-bit oblige) et l'étage d'alimentation très complexe situé en bout de carte. Notons qu'en sus des 3 connecteurs PWM pour les ventilateurs, 3 connecteurs permettent la lecture au multimètre des principales tensions d'alimentation.

 

MSI N780 Lightning : refroidisseur [cliquer pour agrandir]MSI N780 Lightning : carte nue [cliquer pour agrandir]

Le refroidisseur et la carte dénudée - Cliquer pour agrandir

 

L'étage d'alimentation possède pas moins de 16 phases pour le GPU et 3 pour la mémoire ! Nul doute qu'ils pourront se goinfrer d'électrons sans souci. Côté mémoire, MSI n'utilise pas les classiques R0C d'Hynix pas plus que leurs pendants made in Samsung puisque c'est finalement Elpida qui a été retenu. Un choix original donc, nous verrons lors de la séance d'overclocking s'il s'avère payant...

 

MSI N780 Lightning : l'étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]MSI N780 Lightning : puces mémoire [cliquer pour agrandir]

L'étage d'alimentation et la mémoire - Cliquer pour agrandir

 

Quid de GPU-Z pour notre carte ? On retrouve donc la version amputée de 3 SMX du monstrueux GK110, la puce haut de gamme de l'architecture Kepler. A sa disposition donc, 2304 unités de calcul, 192 TMU, 48 ROP et un bus mémoire de 384-bit pour interfacer les 3 Go présents sur cette carte à l'instar des autres GTX 780. Du côté des fréquences, MSI propose + 9 bin pour le GPU clock et + 10 bin pour le Boost. En pratique, la fréquence de ce dernier s'est montrée comme souvent plus généreuse avec 1123 MHz stabilisé, soit 7 bin au-dessus du minimum garanti ! Pour la mémoire, MSI respecte scrupuleusement la certification des puces à 1,5 GHz.

 

GPU-Z MSI N780 Lightning

La carte vue par GPU-Z

 

Comment se comporte le refroidisseur spécifique du constructeur sur ce modèle ? Pour cela 2 clichés en thermographie infrarouge. Au repos, on notera comme toujours un point légèrement plus chaud au niveau de l'étage d'alimentation du GPU. En charge, ce dernier ne dépasse pas les 82°C, preuve que l'étage d'alimentation surdimensionné remplit parfaitement son office et ce en dépit d'une fréquence GPU extrêmement généreuse. Le dos du GPU est masqué par GPU Reactor et son enjoliveur interdisant toute lecture directe, la température mesurée à la sonde est par contre restée systématiquement sous les 80°c durant nos sessions de bench, garantissant en conséquence des performances optimales.

 

Imagerie Thermique MSI N780 Lightning au repos [cliquer pour agrandir]Imagerie Thermique MSI N780 Lightning en charge  [cliquer pour agrandir]

Thermographie infrarouge au repos et en charge - Cliquer pour agrandir

 

Peut-on faire encore mieux ? Eh oui c'est possible puisque le GPU a franchi aisément les 1,2 GHz sur notre exemplaire échouant à 3 bin des 1,3 GHz ! Du côté de la mémoire, nous n'avons pas réussi à atteindre les désormais traditionnels 1700 MHz avec ce type de puces, le choix d'Elpida n'est donc pas particulièrement payant. Au final avec cet overclocking, ce sont des performances en hausse de 10% pour 19W supplémentaires consommés.

 

GPU-Z MSI N780 Lightning overclockée

GPU-Z : overclocking

 

Quid de l'indice ASIC Quality de notre GPU toujours selon GPU-Z : 81,6% soit un très bon score pour une puce aussi complexe que le GK110, de quoi expliquer le GPU Boost généreux à l'origine sur notre exemplaire, même si cet indice ne doit bien entendu pas être pris comme une assurance de comportement du GPU mesuré.

 

GPU-Z MSI N780 Lightning : ASIC

 

GPU-Z : ASIC Quality

 

3 étoilesQue penser de la carte la plus élaborée de MSI ? Une GTX 780 à priori extrêmement aboutie, toutefois la prestation n'est pas dénuée de quelques tâches d'ombre. Le refroidisseur aussi complet soit-il, nous a laissé sur notre faim puisqu'il est le plus bruyant en charge des GTX 780 que nous ayons testées sans que cela soit compensé par une température GPU extraordinairement plus basse. Ajoutez à cela un poids de près de 1,5 kg, un slot neutralisé derrière la carte du fait de GPU Reactor, une consommation gargantuesque en charge et vous comprendrez que le tarif de 729 € a du mal à passer d'autant que l'on retrouve divers modèles overclockés pour une centaine d'euros de moins ! Pourtant l'étage d'alimentation est exceptionnel sur ce modèle, l'apport de GPU Reactor difficile à mesurer mais ne doit pas faire de mal et les différents points de mesure des tensions à même le PCB en font une carte de premier choix pour les overclockeurs de l'extrême, qui trouveront là à n'en pas douter une carte leur permettant de s'adonner à leur sport favori en toute quiétude. Car cette carte est faite pour cela, pousser les tensions pour atteindre des fréquences très élevées et l'étage d'alimentation comme le refroidisseur sont pensés en conséquence avec les désagréments qui vont avec (poids, encombrement, bruit et consommation). Mais même dans cette optique, on peut trouver à redire : le choix d'Elpida pour la mémoire ne semble pas forcément très judicieux (pourquoi ne pas avoir opté pour des puces Samsung certifiées à 1750 MHz sur une carte dédiée ainsi à l'overclocking ?). Bref, à un tel tarif on désire une carte proche de la perfection et cette Lightning cumule (à notre sens) trop de petits défauts pour justifier plus de  3 étoiles en utilisation classique, (la note passe à 4 étoiles pour un usage dédié overclocking) malgré une carte impressionnante par bien des points, y compris son packaging de grande classe et un bundle généreux.



Un poil avant ?

MSI GX70 3BE : un 17.3" gaming avec AMD Richland A10-5750M et HD 8970M

Un peu plus tard ...

NZXT H630 : l'heure du verdict pour la grande tour sobre de NZXT


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 48 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !