COMPTOIR

×
×
×
×
×
×
×
×
×
×

Test • 21 cartes graphiques modifiées
Zotac GTX 680 AMP! : face avant
Zotac GTX 680 AMP! : face arrière
Zotac GTX 680 AMP! : connecteurs
Zotac GTX 680 AMP! : alimentation
Zotac GTX 680 AMP! : refroidisseur
Zotac GTX 680 AMP! : carte dénudée
Zotac GTX 680 AMP! : étage dalimentation
Zotac GTX 680 AMP! : puces mémoire
Imagerie Thermique Zotac GTX 680 AMP! au repos
Imagerie Thermique Zotac GTX 680 AMP! en charge

• Zotac GTX 680 AMP!

Dès le déballage de la carte on reconnait le style Zotac mêlant le noir à l'orange (ou le jaune c'est selon les cartes). Cette GTX 680 dispose d'un dissipateur maison employant 2 ventilateurs low profile de 85mm. La carte mesure un chouia plus de 27 cm pour 760g, par contre le PCB se limite à 25,5 cm ce qui est ni plus ni moins la longueur de celui de référence puisque c'est ce dernier qui est employé ici et on y retrouve bien sur les 2 connecteurs SLi.

 

Zotac GTX 680 AMP! : face avant [cliquer pour agrandir]Zotac GTX 680 AMP! : face arrière [cliquer pour agrandir]

La GTX 680 AMP! de Zotac, faces avant et arrière - Cliquer pour agrandir

 

Côté panel c'est exactement celui de la version de référence puisque l'on retrouve les découpes caractéristiques entre le premier port DVI et le connecteur HDMI 1.4a high Speed. L'air chaud est expulsé également via les orifices présents sur la demi-équerre supérieure, quant à la connectique elle comporte également un second port DVI et un Display Port 1.2. Côté alimentation, la dernière testée nécessite 2 connecteurs à 6 pins positionnés sur la tranche de la carte et superposés têtes bêches à l'instar de la carte de référence bien sûr.

 

Zotac GTX 680 AMP! : connecteurs [cliquer pour agrandir]Zotac GTX 680 AMP! : alimentation [cliquer pour agrandir]

Connecteurs et alimentation - Cliquer pour agrandir

 

Regardons plus en détail ce qui permet donc de différencier la GTX 680 de Zotac à savoir son refroidisseur : une base en cuivre surplombée par 4 caloducs qui dispersent la chaleur produite par le GPU au sein de deux radiateurs disposant d'ailettes en aluminium. Une plaque métallique recouvre les puces mémoires et un petit radiateur en aluminium est dédié aux transistors de puissance du GPU. Les 2 ventilateurs axiaux fournissent le flux d'air pour refroidir le tout. La carte une fois dénudée laisse apparaitre le GPU entouré des puces mémoires et l'étage d'alimentation classiquement à droite.

 

Zotac GTX 680 AMP! : refroidisseur [cliquer pour agrandir]Zotac GTX 680 AMP! : carte dénudée [cliquer pour agrandir]

Le refroidisseur et la carte dénudée - Cliquer pour agrandir

 

Ce dernier reprend les 4 phases du modèle de référence, s'agissant ici d'un modèle overclocké, on se dit là que Zotac aurait pu opter pour une cinquième sans avoir à faire travailler longuement son bureau d'étude puisque le PCB était déjà prévu pour accueillir cette dernière ! Les 2 phases pour la mémoire sont bien présentes et les puces retenues sont d'origines Samsung et non Hynix cette fois.

 

Zotac GTX 680 AMP! : étage dalimentation [cliquer pour agrandir]Zotac GTX 680 AMP! : puces mémoire [cliquer pour agrandir]

L'étage d'alimentation et la mémoire - Cliquer pour agrandir

 

Un petit coup de GPU-Z sur la carte : sans surprise c'est un full GK104 que l'on retrouve, côté fréquences c'est en gros +10% de mieux pour ce dernier par rapport aux spécifications du caméléon. La surprise vient du fait que notre Turbo Boost n'a pas atteint la valeur garantie (lu par GPU-Z), mais un bin en dessous à 1163 MHz et ce malgré une charge contrôlée à 60% du TDP... Côté mémoire par contre, Zotac a opté d'origine pour un overclocking de 10%. C'est un choix à priori judicieux compte tenu de la limitation importante du GK104 à ce niveau ou tout du moins du déséquilibre existant entre ce point et la puissance de calcul.

 

GPU-Z Zotac GTX 680 AMP!

La carte vue par GPU-Z

 

Comment se comporte le refroidisseur sur cette GTX 680 AMP! ? Au repos rien de bien notable l'étage d'alimentation est toujours la partie la plus chaude. En charge, le PCB au dos du GPU atteint les 74°C ce qui n'a rien d'excessif compte tenu de l'overclocking de série, à nouveau l'étage d'alimentation est là zone la plus chaude avec une pointe à plus de 95°C tout de même !

 

Imagerie Thermique Zotac GTX 680 AMP! au repos [cliquer pour agrandir]Imagerie Thermique Zotac GTX 680 AMP! en charge  [cliquer pour agrandir]

Thermographie infrarouge au repos et en charge - Cliquer pour agrandir

 

Voyons si cette carte n'utilisant pas un PCB et un étage d'alimentation spécifiques permet tout de même de monter davantage en fréquence : c'est plutôt pas mal, car on gagne l'équivalent de 100 MHz pour le GPU. Certes on n'est pas au niveau des fréquences atteintes par les 2 ténors, mais ce n'est déjà pas si mal ! La mémoire prend quant à elle un poil moins de 100 MHz aussi et signe d'ailleurs le record de notre panel si bien qu'au final le gain en jeu est proche de 8% pour 13W d'absorbés en plus.

 

GPU-Z Zotac GTX 680 AMP! overclockée

GPU-Z : overclocking

 

Concluons par l'ASIC Quality de notre GPU toujours selon GPU-Z : 71,3 % soit bien moins que les 2 autres constructeurs de GTX 680 de ce dossier qui doivent à priori trier davantage les GPU intégrés sur leur modèle de référence (ou pour la presse ??).

 

GPU-Z Zotac GTX 680 AMP! : ASIC

GPU-Z : ASIC Quality

 

3 étoilesQuel est donc notre avis sur cette GTX 680 AMP! ? En fait au départ on peut trouver que Zotac n'a pas vraiment forcé pour concevoir ce modèle reprenant trait pour trait le PCB de référence et ne daignant même pas ajouter une phase à l'étage de puissance du GPU sachant que tout était déjà préparé. C'est sûr ça fait pingre sur une carte haut de gamme et cela aurait permis à minima de diminuer la température de ce dernier en charge, toutefois les résultats en termes de performances sont au niveau des concurrentes. Pourquoi ? Et bien par un choix judicieux de puces mémoires cadencées par défaut 10% plus rapidement afin de corriger un déséquilibre flagrant dans le GK104 en manque de bande passante pour exploiter toute sa puissance de calcul. Ce choix de Zotac s'avère d'autant plus payant que la consommation est bien plus maitrisée que sur les modèles d'Asus et POV sans compter un encombrement moindre et une parfaite gestion des nuisance sonores. En contrepartie le refroidissement est moindre et tout particulièrement celui des phases dédiées au GPU puisque ces dernières atteignent des valeurs très élevées malgré une fréquence GPU moins poussée, attention après overclocking... Mais le principal reproche adressé à cette carte est encore et toujours sa tarification aux alentours de 500 €, bien excessif à notre goût surtout pour une carte n'ayant pas nécessité le développement d'un PCB spécifique, la note se contente donc à nouveau de 3 étoiles !

 

Poursuivons la présentation de nos cartes en passant aux GTX 770 page suivante.



Un poil avant ?

MSI GX70 3BE : un 17.3" gaming avec AMD Richland A10-5750M et HD 8970M

Un peu plus tard ...

NZXT H630 : l'heure du verdict pour la grande tour sobre de NZXT


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 48 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !