COMPTOIR

×
×
×
×
×
×
×
×
×
×

Test • 21 cartes graphiques modifiées
Asus R9 280X DirectCU II TOP : face avant
Asus R9 280X DirectCU II TOP : face arrière
Asus R9 280X DirectCU II TOP : connecteurs
Asus R9 280X DirectCU II TOP : alimentation
Asus R9 280X DirectCU II TOP : refroidisseur
Asus R9 280X DirectCU II TOP : carte nue
Asus R9 280X DirectCU II TOP : l'étage d'alimentation
Asus R9 280X DirectCU II TOP : puces mémoire
Imagerie Thermique Asus R9 280X DirectCU II TOP au repos
Imagerie Thermique Asus R9 280X DirectCU II TOP en charge

• Asus R9 280X DirectCU II TOP

Avec les GTX 660, 670, 680 et 780 du constructeur, voici une nouvelle référence du côté AMD cette fois avec la R9 280X DirectCU II TOP. La palette de couleurs de cette gamme est respectée puisque de petites touches de rouge se mêlent au noir. Comme son nom l'indique, le refroidisseur maison dans sa dernière révision (équipant la GTX 780) est utilisé ici. Le premier ventilateur de 10 cm de diamètre est le fameux CoolTech avec ses 2 séries de pâles (18 au centre et 9 l'extérieur), alors que le second est un modèle axial plus traditionnel à 11 pâles. La carte est relativement longue puisqu'elle atteint 28,8 cm même si le PCB se contente de son côté de 26,9 cm, enfin, ellle dépasse le kilogramme avec 1055g précisément sur la balance, la carte étant rigidifiée par une équerre métallique. L'arrière du PCB dévoile la présence de 2 ports CrossFireX qu'AMD semble vouloir éradiquer de ses cartes à l'avenir.

 

Asus R9 280X DirectCU II TOP : face avant [cliquer pour agrandir]Asus R9 280X DirectCU II TOP : face arrière [cliquer pour agrandir]

La R9 280X DirectCU II TOP face avant et arrière - Cliquer pour agrandir

 

Côté panel, ce sont 2 équerres superposées qui se dévoilent. La dotation est à présent à l'image des GeFORCE puisque l'on retrouve sur ces dernières les 2 ports DVI Dual Link, le port HDMI 1.4a High Speed et le Display Port 1.2. Exit donc les deux mini DisplayPort qui étaient présents du fait d'une limitation d'Eyefinity empêchant l'utilisation simultanée des 2 ports DVI et de l'HDMI, puisque AMD a corrigé ce point avec les pilotes 13.11 beta. L'évacuation de l'air chaud se limite quant à elle à une demi-équerre. Côté alimentation, c'est la même configuration que sur les HD 7970 soit un connecteur 6 pins et un second à 8 pins, tous deux positionnés sur la tranche de la carte sous le refroidisseur. Comme pour sa GTX 780, Asus a eu l'excellente idée de les inverser via des découpes astucieuses du PCB, le retrait en est grandement facilité !

 

Asus R9 280X DirectCU II TOP : connecteurs [cliquer pour agrandir]Asus R9 280X DirectCU II TOP : alimentation [cliquer pour agrandir]

Connecteurs et alimentation - Cliquer pour agrandir

 

La partie radiateur du refroidisseur est identique à celle équipant la GTX 780 et constituée d'une base en aluminium avec 5 caloducs à contact direct encastrés. Ces derniers (dont un de 10mm) répartissent la chaleur dégagée par le GPU au sein des nombreuses ailettes (superficie > 40 dm²) en aluminium surplombées par les ventilateurs, le flux d'air généré par ces derniers refroidissant le tout ! La carte une fois dénudée laisse apparaitre le GPU entouré des 12 puces mémoires (bus 384-bit oblige) et l'étage d'alimentation très complexe situé en bout de carte et disposant d'un petit radiateur en aluminium dédié à contrario des puces mémoires.

 

Asus R9 280X DirectCU II TOP : refroidisseur [cliquer pour agrandir]Asus R9 280X DirectCU II TOP : carte nue [cliquer pour agrandir]

Le refroidisseur et la carte dénudée - Cliquer pour agrandir

 

L'étage d'alimentation possède 10 phases dédiées pour le GPU et 2 pour la mémoire, de quoi assurer dans d'excellentes conditions des tensions généreuses pour les amateurs d'overclocking ! Côté mémoire, pas de chichi mais les archi-connues et efficaces R0C d'Hynix certifiées à 1,5 GHz.

 

Asus R9 280X DirectCU II TOP : l'étage d'alimentation [cliquer pour agrandir]Asus R9 280X DirectCU II TOP : puces mémoire [cliquer pour agrandir]

L'étage d'alimentation et la mémoire - Cliquer pour agrandir

 

Quid de GPU-Z pour notre carte ? Il est amusant de noter que tant Windows que GPU-Z reconnaissent notre carte comme étant une HD 7900 avec les Catalyst 12.10 beta 2, qui a dit renommage ? On retrouve donc la version pleine et entière de Tahiti avec ses 2048 unités de calcul, 128 TMU, 32 ROP et un bus mémoire de 384-bit pour interfacer les 3 Go présents sur cette carte. Du côté des fréquences, version TOP oblige, Asus s'est lâché quelque peu puisque le GPU et la mémoire gagnent 7% par rapport aux 1000/1500 de référence pour les R9 280X.

 

GPU-Z Asus R9 280X DirectCU II TOP

La carte vue par GPU-Z

 

Comment se comporte le refroidisseur spécifique du constructeur sur ce modèle ? Pour cela 2 clichés en thermographie infrarouge. Au repos, la carte est comme presque toujours parfaitement refroidie. En charge, le point chaud est comme souvent au niveau du dos de l'étage d'alimentation avec 91,3°C, une valeur qui peut paraitre élevée mais qui est parfaitement courante sur les cartes haut de gamme et dont les composants sont taillés pour. Le dos du GPU affiche 77°C soit là aussi un très bon résultat pour une carte haut de gamme, le DirectCU II s'avère donc tout aussi efficace avec Tahiti qu'il ne l'était avec GK110.

 

Imagerie Thermique Asus R9 280X DirectCU II TOP au repos [cliquer pour agrandir]Imagerie Thermique Asus R9 280X DirectCU II TOP en charge  [cliquer pour agrandir]

Thermographie infrarouge au repos et en charge - Cliquer pour agrandir

 

Peut-on faire encore mieux ? Eh oui c'est possible puisque le GPU a flirté avec les 1,2 GHz sur notre exemplaire échouant à 15 MHz. du but. Du côté de la mémoire, nous avons réussi à dépasser les désormais traditionnels 1700 MHz avec ce type de puces. Au final avec cet overclocking, ce sont des performances en hausse de 10% pour 17W supplémentaires consommés.

 

GPU-Z Asus R9 280X DirectCU II TOP overclockée

GPU-Z : overclocking

 

Quid de l'indice ASIC Quality de notre GPU toujours selon GPU-Z : 66,7% soit une valeur relativement faible même pour un Tahiti même si légèrement supérieure à celle de la 7970 GHz de HIS qui elle s'overclockait davantage, comme quoi il est bon de ne pas prendre pour argent comptant cet indice.

 

GPU-Z Asus R9 280X DirectCU II TOP : ASIC

GPU-Z : ASIC Quality

 

4 étoilesQue penser de cette Asus R9 280X DirectCU II TOP? Faisant partie de la célèbre gamme de cartes du constructeur taïwanais, on retrouve les qualités qui ont fait leurs réputations en particulier au niveau du refroidisseur, ici dans sa dernière révision utilisant un ventilateur CoolTech. Les températures sont sous contrôle tout comme les nuisances sonores qui sans être exceptionnelles, restent tout à fait supportables et bien loin de celles des tristement célèbres modèles de références AMD (HD 7970). Les fréquences de base élevées permettent à cette R9 280X de dépasser la HD 7970 GHz, mais la consommation suit le mouvement et on regrettera à nouveau sur une Asus DirectCU II la consommation élevée au repos... Reste le point le plus épineux, le tarif ! Annoncé à 339 €, il est clairement très élevé puisqu'au niveau de celui des HD 7970 GHz alors que les premiers prix en 280X débutent à 259 € et des modèles overclockés trainent en-deçà de 300 €. Malgré les excellentes prestations générales, nous considérons que ce tarif est trop élévé d'une bonne trentaine d'euros (minimum), mais il se murmure qu'Asus à l'instar d'autres va opérer un réajustement sur ses tarifs, et cette carte devrait rapidement tomber à 319€ en MSRP ; laissons donc le bénéfice du doute pour ce modèle au demeurant excellent qui récolte finalement 4 étoiles du fait de sa tarification qui, chose assez habituelle chez Asus, reste excessive.

 

C'est tout pour la présentation de la dernière Radeon du comparatif, passons du côté vert à présent via l'Asus GTX 660 DirectCU II en page suivante.



Un poil avant ?

MSI GX70 3BE : un 17.3" gaming avec AMD Richland A10-5750M et HD 8970M

Un peu plus tard ...

NZXT H630 : l'heure du verdict pour la grande tour sobre de NZXT


Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 48 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !