• Intel Z590

Après la présentation des 3 processeurs, intéressons-nous à présent aux chipsets compagnons qui animeront les cartes mères série 500. C'est malheureusement récurent chez le fondeur de Santa Clara de systématiquement coupler ses nouveaux CPU à de nouveaux PCH et ce même si ces derniers n'apportent rien par rapport à leur prédécesseur (coucou série 300). Ici, une triplette de chipsets est au rapport, avec un Z590 pour les plus couillus, un H570 au milieu de la gamme et un B560 pour les moins fortunés, avec - une fois n'est pas coutume - rétrocompatibilité dans tous les sens possibles avec Comet Lake et la série 400. A noter qu'un H510 très bas de gamme existe également, mais limité aux OEM normalement. À titre d’information, ces PCH sont gravés en 14 nm également (sans plus d’information sur la révision exacte du procédé), mais nous voyons difficilement comment il aurait pu en être autrement. Au niveau des nouveautés, le PCIe 4.0 fait le fier, mais il ne provient que du CPU !

 

500 series chipset slide t [cliquer pour agrandir]

Le Z590 : plus de trucs, toujours plus de trucs de partout (mais pas de BX) !

 

Intéressons-nous plus précisément à la version haut de gamme que constitue le Z590, puisqu'il anime la carte mère utilisée pour ce test. Débutons par un rapide coup d'œil à son diagramme de principe.

 

diagram z590

Diagramme Intel Z590

 

Sans surprise c'est très similaire au Z490, puisque le seul véritable changement se situe au niveau de la liaison avec le CPU qui est doublée, à 8 lignes DMI (PCIe) 3.0. Cet apport est bienvenu pour assurer des débits suffisants compte tenu des interfaces raccordées de plus en plus rapides. Il est à noter toutefois qu'Intel a préféré doubler les liens plutôt que de rester à 4 mais au format PCIe 4.0, d'autant que le CPU gère à présent cette norme. Cela nécessitait probablement une refonte plus profonde du PCH, alors pourquoi faire l'effort ? Quoi qu'il en soit, la bande passante résultante est identique, pour le reste aucun autre changement n'étant introduit, le Z590 accuse donc toujours un retard conséquent sur le chipset premium d'AMD, capable de délivrer des liens PCIe 4.0 nativement (mais nécessitant souvent un refroidissement actif). On a donc ici plus un concurrent au B550, mais au tarif du X570...

 

Même si ce n'est pas du fait du Z590, on rappellera le support officiel de la DDR4-3200, enfin, sachant qu'il y a belle lurette que les puces d'Intel sont capables de fonctionner sans le moindre souci avec une telle valeur. Intel indique limiter la certification du mode Gear 1 à cette vitesse aux seuls i9 (2933 MHz max. pour les i5/i7), toutefois lors de nos tests, les autres CPU ont été capables de le faire fonctionner sans aucun souci. A noter aussi, qu'Intel ne bridera plus la fréquence mémoire avec les chipsets 500 plus bas de gamme (hormis le H510) que le Z590, une bonne chose. Enfin, le CPU dispose cette fois non plus de 16 lignes PCIe (hors liaison chipset) mais 20. De quoi proposer un connecteur M.2 utilisant 4 lignes PCIe 4.0, tout en en conservant 16 pour la carte graphique, il était temps là aussi.

 

 

• Resize BAR

A noter également que le Resize BAR, fonctionnalité du PCIe mis en avant par AMD avec ses dernières cartes graphiques, est fonctionnelle sur le Z590, tout comme il l'est sur Z490 depuis mise à jour des UEFI. Nous avons donc décidé de tester tout cela, mais en régime de limitation CPU, puisqu'il s'agit ici d'un dossier destiné à ce composant.

 

 

Eh bien eh bien, on ne peut pas dire que cela soit une grande réussite dans ces conditions. Si le résultat est relativement neutre en moyenne tant sur Zen 3 que Comet Lake, nous retrouvons une forte disparité selon les titres. Surtout, Rocket Lake perd complétement pied de son côté dans certains jeux. Ce qu'il faut retenir, c'est que pour l'heure, la fonctionnalité n'apporte rien ou presque lorsque l'on est en situation de limitation CPU, et qu'elle peut même être sérieusement contreproductive. Il est toutefois probable que dans le cas de Rocket Lake, des pilotes Catalyst prenant en compte ses spécificités, pourront régler une partie des soucis rencontrés. Notez aussi que lorsque la limitation n'est plus du côté CPU mais GPU cette fois, le comportement est plus favorable, nous détaillerons ce point dans de futures publications. Quid de la carte d'Asus qui utilise ce Z590 à présent ?

 




Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 77 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !