• Control

Control est le dernier jeu développé par Remedy Entertainment, studio finlandais à qui l'on doit des séries à succès comme Max Payne (et son fameux bullet time) et Alan Wake. Leur précédent titre était Quantum Break, exclusivité Xbox qui est arrivée par la suite sur Windows. Premier jeu à utiliser le moteur Northlight Engine, il s'est avéré d'une gourmandise extrême dès que l'on désactivait l'upscaling inclus au moteur. Souci, ce dernier rendait l'image terriblement floue. C'est beaucoup mieux avec Control, la puissance des cartes a également bien progressé depuis, évitant d'avoir à recourir à cet upscaling, hormis en DLSS. Dans la peau de Jessie, qui va développer pas à pas ses pouvoirs paranormaux, il faudra affronter la corruption issue d'une entité hostile aka le Hiss. Nous utilisons un déplacement reproductible pour mesurer les performances à l'aide de Frameview, preset élevé sélectionné, ainsi que le MSAA 4x en QHD et 2x pour l'UHD. À noter qu'il n'est pas  possible de lancer directement la version DX12 depuis l'Epic Game Store pour les Radeon, il faut se rendre dans le dossier du jeu et lancer manuellement le "bon" exécutable, même si cela ne change rien aux performances en pratique pour ces dernières.

 

control t [cliquer pour agrandir]

Pourquoi ça fume là ?

 

Avantage aux verts cette fois. La RTX 3080 propose entre 25 et 27% de mieux que la RTX 2080 Ti, la différence la plus importante étant par contre mesurée en QHD. 

 

 

Control en QHD [cliquer pour agrandir]Control en UHD [cliquer pour agrandir]

Evolution du taux d'images par seconde durant la séquence de test

 

Control est probablement le jeu qui dispose de la meilleure intégration du Ray Tracing à l'heure actuelle. Qu'en est-il des performances après activation de ce dernier ? Compte tenu de la gourmandise du moteur avec les réglages élevés sans même activer de cette technique, il ne faisait pas de doute que cela représenterait un véritable défi pour les cartes actuelles. La bonne nouvelle, c'est l'intégration du DLSS en version 2.0, qui donne d'excellents résultats visuels en augmentant significativement les performances. La RTX 3080 propose des gains élevés par rapport à la génération précédente, de 40 à 48 % face à la RTX 2080 Ti sans DLSS, en attendant la 3090. 

 

 

Control en QHD RTX actif [cliquer pour agrandir]Control en UHD RTX actif [cliquer pour agrandir]Control en QHD RTX + DLSS actif [cliquer pour agrandir]Control en UHD RTX + DLSS actif [cliquer pour agrandir]

Evolution du taux d'images par seconde durant la séquence de test

 

 

• Detroit : Become Human

Ce jeu est un transfuge de la PlayStation 4, parvenu sur PC. Il a été développé par le studio français Quantic Dream, utilisant un moteur maison propriétaire. Il plonge le joueur dans un univers cyberpunk se déroulant dans un Detroit du futur, où les androïdes assurent toutes les tâches pénibles, libérant ainsi l'humanité de ces corvées. L'histoire s'entrecoupe autour de 3 androïdes différents, qu'il faudra incarner à tour de rôle dans leur découverte de la conscience d'eux-mêmes et de leur aspiration légitime à la liberté, en découlant. La version PC utilise l'API Vulkan, nous mesurons les performances durant un déplacement reproductible, avec le profil Ultra couplé au TAA.  

 

detroit t [cliquer pour agrandir]

Ce qu'il y a de rassurant avec le futur, c'est qu'il y aura toujours des gars pour regarder les autres bosser !

 

Avec ces réglages, la RTX 3080 FE ne laisse à nouveau aucun espoir aux autres concurrentes. La plus rapide d'entre-elles, à savoir la RTX 2080 Ti FE, est devancée systématiquement d'une petite trentaine de pourcents. 

 

 

Detroit Become Human en QHD [cliquer pour agrandir]Detroit Become Human en UHD [cliquer pour agrandir]

Evolution du taux d'images par seconde durant la séquence de test

 

Direction la Nouvelle Zélande page suivante.



Plus d'infos avec le comptoir de l'info


Les 351 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !