L'heure est arrivée de découvrir les derniers résultats trimestriels de Nvidia, géant du GPU dans bien des domaines, pour la période de 3 mois du 25 juillet au 25 octobre et qui a donc été marquée par le lancement des RTX 3080 — le 16 septembre — et RTX 3090 — le 24 septembre —, ainsi que les GPU Ampere pour les pros RTX A6000 et A40 — le 06 octobre. La RTX 3070 étant arrivée le 27 octobre à cause du report de 15 jours du lancement, elle n'a donc en rien contribué à ces résultats.

 

Le trimestre précédent s'était achevé sur une note relativement positive et particulière, malgré un résultat net et une marge brute en baisse, mais le marché du gaming et celui des data centers ne s'étaient jamais aussi bien portés ! Le dernier nommé avait même réussi à dépasser les revenus du segment gaming pour la toute première fois de l'histoire de Nvidia, mais essentiellement grâce à l'intégration du chiffre d'affaires de Mellanox suivant la finalisation de son acquisition. Toutes ces tendances se sont-elles maintenant lors des trois derniers mois ? La réponse dans le tableau, mais tout d'abord le p'tit mot du PDG Jensen pour mettre l'ambiance :

 

NVIDIA is firing on all cylinders, achieving record revenues in Gaming, Data Center and overall. [...] The new NVIDIA GeForce RTX GPU provides our largest-ever generational leap and demand is overwhelming. NVIDIA RTX has made ray tracing the new standard in gaming." - Jensen Huang

 

NVIDIA - Année financière 2020/2021

(GAAP, en milliard de $)

Q1 FY20Q2Q3Q4Q1 FY21Q2Q3Q4
Gaming 1,055 1,313 1,659 1,491 1,339 1,654 2,27 -
Visualisation Pro 0,266 0,291 0,324 0,331 0,307 0,203 0,236 -
Data Center 0,634 0,655 0,726 0,968 1,141 1,752 1,90 -
Automobile 0,166 0,209 0,162 0,163 0,155 0,111 0,125 -
OEM et IP 0,099 0,111 0,143 0,152 0,138 0,146 0,195 -
Total brut 2,220 2,579 3,014 3,105 3,080 3,866 4,726 -
Dépenses opérationnelles 0,938 0,970 0,989 1,025 1,028 1,624 1,562 -
Revenu net 0,394 0,552 0,899 0,950 0,917 0,622 1,336 -
Marge brute 58,4 % 59,8 % 63,6 % 64,9 % 65,1 % 58,8 % 62,6 % -

Nos brèves précédentes

(trimestre calendaire)

Q1 2019 Q2 2019 Q3 2019 Q4 2019 Q1 2020 Q2 2020 Q3 2020 Q4 2020

 

Sans exception, tous les marchés du constructeur ont enregistré un chiffre d'affaires en hausse, parfois plus ou moins conséquente, en retour, le chiffre d'affaires total et le revenu net affichent également de nouveaux records de chiffres pour l'entreprise ! Sans surprise, RTX et IA sont probablement les deux mots les plus usités dans la présentation de Nvidia, puisqu'ils pointent bien évidemment vers les segments qui rapportent le plus et sont toujours en pleine expansion.

 

Côté gaming, on retrouve le refrain d'une "demande écrasante" pour les nouvelles GeForce RTX 30 — difficile de ne pas y croire quand on voit à quel point il est difficile d'y mettre la main dessus, mais on serait tout de même bien curieux de connaître la portion exacte de RTX 30 dans les ventes de GPU lors des dernières semaines. En tout cas, on peut considérer que les plus gros GPU Turing ont disparu des étalages, si l'on omet les tarifs prohibitifs auxquels ils sont parfois encore proposés ; les plus petits GPU Turing sont encore bien présents, mais ça ne saurait plus durer et leur positionnement tarifaire aussi n'est que rarement encore intéressant. On sait déjà que la disponibilité d'Ampere est prévue pour être difficile jusqu'au début de 2021 et c'est donc à partir de ce moment-là que la carrière d'Ampere devrait véritablement s'envoler, surtout avec l'arrivée de nouveaux modèles pour compléter l'ensemble du tableau. Sans oublier qu'il y a désormais une concurrence très crédible en face, avec les Radeon 6000 — voyez plutôt !

 

Côté data center, outre les nouveaux GPU RTX A6000 et A40, Nvidia a aussi mentionné le succès de sa plateforme A100 — qui a d'ailleurs récemment reçu un upgrade doublant la quantité de HBM2 — et de ses systèmes DGX, désormais accompagnés des dernières technologies développées avec Mellanox, le tout au service des superordinateurs et de ce qui touche à l'intelligence artificielle. Enfin, l'entreprise s'est bien assurée de rappeler à plusieurs reprises l’acquisition planifiée — chiffrée à 40 milliards de $ — d'ARM auprès de SoftBank et la nouvelle position favorable que cela impliquera pour Nvidia sur le terrain très convoité de l'IA.

Bref, dans l'ensemble un beau trimestre très bien chargé pour l'entreprise, visiblement bien partie pour signer une année 2020 plutôt exceptionnelle.

 

jensen huang le grinch cdh

 Les vaches à lait de Nvidia, on les connaît, et elles n'ont jamais autant rapporté qu'au 3e trimestre fiscal 2021 ! 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 23 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !