Comme le veut la tradition en fin d’exercice trimestriel, NVIDIA a publié les résultats de sa période Q2 de l’année fiscale 2021. Des chiffres toujours assez exceptionnels avec un chiffre d’affaires de 3,8 milliards de dollars, ce qui correspond à un magnifique +50 % sur une année ! Une évolution toutefois marquée par un revenu net en baisse de 300 millions et une marge brute sensiblement réduite depuis le dernier trimestre. Ceci s’explique en partie par la conclusion de l’acquisition de Mellanox pile au début du 2e trimestre, une grosse dépense (6,9 milliards $) qui a forcément eu son impact sur les finances de NVIDIA.

 

En attendant, l’intégration de Mellanox a déjà aussi apporté du bon, à savoir +14 % de chiffre d’affaires en totalité pour le segment datacentre. Ça, plus un très bon niveau de ventes de manière générale et des nouveaux accélérateurs Ampere A100 qui s’arracheraient (et sont hautement profitables et dont la production est toujours en phase d’augmentation), et voilà que le datacentre a rapporté plus de thunes que le marché gaming — cœur de métier originel de la boite — pour la première fois ! Mission réorientation de l’activité principale accomplie ?

 

NVIDIA - Année financière 2020/2021

(GAAP, en milliard de $)

Q1 FY20Q2Q3Q4Q1 FY21Q2Q3
Gaming 1,055 1,313 1,659 1,491 1,339 1,654 -
Visualation Pro 0,266 0,291 0,324 0,331 0,307 0,203 -
Data Center 0,634 0,655 0,726 0,968 1,141 1,752 -
Automobile 0,166 0,209 0,162 0,163 0,155 0,111 -
OEM et IP 0,099 0,111 0,143 0,152 0,138 0,146 -
Total 2,220 2,579 3,014 3,105 3,080 3,866 -
Revenu net 0,394 0,552 0,899 0,950 0,917 0,622 -
Marge brute 58,4 % 59,8 % 63,6 % 64,9 % 65,1 % 58,8 % -
Nos brèves précédentes Q1 2019 Q2 2019 Q3 2019 Q4 2019 Q1 2020 Q2 2020 -

 

Pour autant, les ventes de matos gaming n’ont pas démérité, puisqu’ils affichent une croissance sympathique de 24 % depuis le dernier trimestre ! Il sera tout de même intéressant de voir si cette nouvelle tendance se maintiendra les prochains trimestres. Mais avec les promesses d’une concurrence future accrue sur le marché gaming autant que celui du datacentre par AMD (Big Navi, where are youuuu?) et prochainement Intel (cf. l’Architecture Day 2020), l’évolution à moyen terme risque d’être incertaine, et il ne fait aucun doute que NVIDIA cherchera encore à consolider sa position sur ces marchés. C’est dans le cadre de cette stratégie que s’est inscrit le rachat de Mellanox, et qui sait, peut-être aussi celui d’Arm si les rumeurs sont en fin de compte avérées. 

 

En attendant, l’avenir paraît toujours aussi prometteur. Tout en continuant doucement sa percée dans les centres de données et les superordinateurs, Ampere n’en est encore qu’à ses débuts et va prochainement tenter de s’installer dans les PC des joueurs — avec des tarifs « raisonnables », espérons-le ! Pour l’anecdote, NVIDIA a aussi signé un partenariat avec Mercedes-Benz pour infuser d’IA et de cloud la future génération de voiture de luxe du constructeur allemand.

 

Jensen House ! [cliquer pour agrandir]

 Le marché des datacentres, définitivement la nouvelle vache à lait de luxe de Nvidia ?  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 14 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !