Lancement de l’installation

Une fois que vous avez démarré sur la clef, vous devez vous trouver face un écran de choix d’OS. Sélectionnez « Start Linux Mint 20.1 Cinnamon 64-bit ». Notez que si vous rencontrez un souci lors de l’installation, Linux Mint propose également un tutoriel (en français !) sur sa documentation officielle. Notez que les RTX ont des soucis de support lorsqu'aucun driver n'est installé : il faudra alors peut-être passer par le mode de compatibilté tant que le dernier pilote propriétaire n'est pas présent (comprendre "tant que vous n'avez pas terminé la partie de post-installation").

 

L'écran de boot de l'ISO [cliquer pour agrandir]

 

Vous arrivez sur un bureau (hé oui, Linux vous permet de tester le système avant de l’installer !), se lequel vous pouvez faire joujou - attention par contre au clavier QWERTY par défaut.

 

Un bureau presque familier... [cliquer pour agrandir]

 

Pour lancer l’installation, cliquez sur « Install Linux Mint ». Une fenêtre s’ouvre, sélectionnez notre bonne vieille langue française, puis continuez.

 

Squalala, on installe ! [cliquer pour agrandir]

 

Sélectionnez ensuite votre disposition clavier (celle présélectionnée est, la plupart du temps, la plus adaptée), puis sélectionnez « Continuer ». Le clavier passe alors en AZERTY, youhou ! Si vous n’avez pas d’accès au net, par exemple sur un ordinateur portable, le système vous demande alors de vous connecter à internet par WiFi. Si vous le pouvez, obtempérez.

 

Je veux du net ! [cliquer pour agrandir]

Crédit de certaines images : Documentation officielle Linux Mint

 

Si vous vous êtes connectés (en filaire ou en WiFi), vous arriverez ensuite sur un écran vous demandant si vous souhaitez installer les codecs multimédia, du fait du caractère propriétaires de certains. Cochez la case, puis appuyez sur le bouton « Continuez ».



Un poil avant ?

Machine Learning et performance des accélérateurs : un terrain propice aux entourloupes

Un peu plus tard ...

Où en est Cyberpunk 2077 ?

Les 114 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !