×
×
×
×
×
×
×

Comptotuto • Jouer sur Linux (plutôt que sur Windows)
Bien cachées, ces options de redémarrage !
Chez ASRock
Chez ASUS
Sur la série Aorus
Chez MSI
Pour les vieux bousins
Dans les options avancées
Démarrage depuis la live USB

Maintenant que votre média d’installation est prêt, il faut l’utiliser. Et c’est probablement l’un des moments les plus embêtants de ce tutoriel, puisqu’il va falloir rentrer dans le BIOS. Tout d’abord, laissez votre clef USB branchée à votre PC. Ensuite, la méthode dépend de la carte mère ou de votre ordinateur portable, mais, en général, il faut appuyer sur F2, F11, F12 ou encore Esc ou DEL et faire apparaître une interface hideuse.

 

Il est également possible de démarrer dans le BIOS via Windows. Pour cela, allez dans l’application paramètre, puis « Mise à jour et sécurité », et sélectionnez « Récupération ». De là, cliquez sur le bouton « Redémarrer maintenant », de la section « Démarrage avancé ».

 

Bien cachées, ces options de redémarrage ! [cliquer pour agrandir]

Crédit Image : Le Crabe Info

 

L’ordinateur redémarre sur un écran bleu magnifique, et l’option recherchée sera dans le menu « Dépannage », puis « Options avancées », et enfin « Changer les paramètres du microprogramme UEFI ».

 

Un design... carrément laid ?

 

À moins que votre PC ne date de Mathusalem, vous devez être équipés d’une machine compatible EFI. Qu’est-ce que cela signifie ? Petite page d’histoire : le BIOS, ou Basic Input/Output System, est l’interface de paramétrage de la carte mère. Il a depuis été remplacé (vers 2007) par l’EFI (Extensible Firmware Interface), plus tard renommé en Unified EFI ou UEFI, bien que le nom BIOS soit resté par abus de langage. Un des avantages de ce nouveau système est de pouvoir gérer la liste des partitions bootables directement depuis le BIOS, là ou l’ancien comportement ne gérait le démarrage qu’à la granularité du disque. En français, cela signifie que vous pouvez, en UEFI, avoir Windows et Linux sur le même disque sans qu'ils ne se battent, alors qu'en Legacy, la chose est plus difficile. Si jamais vous avez une option « Boot Mode », réglez-là donc bien sur UEFI et non Legacy... et démarrez bien sur la clef en mode UEFI , sans quoi votre installation se fera sur l'ancien mode !

 

Une fois dans le BIOS, vous devez vous retrouver face à une ribambelle d’options. Dans celle-ci, il va falloir sélectionner votre clef USB comme disque de démarrage à la place de votre disque système Windows. Le plus souvent, une section Boot Order est présente, et il faut sélectionner en premier une entrée du type EFI: USB XXXXX XXXXX. Si vous avez de la chance, une touche permet directement de lancer un menu de choix de disque, dans lequel il va falloir sélectionner votre clef USB comme média de démarrage prioritaire.

Pour vous aider, voici les options en question sur un panel totalement incomplet de machines :

 

Chez ASRock [cliquer pour agrandir]Chez ASUS [cliquer pour agrandir]Sur la série Aorus [cliquer pour agrandir]Chez MSI [cliquer pour agrandir]

Les BIOS en mode Easy chez ASRock, ASUS, GIGABYTE et MSI. Dans la liste encadrée en rouge, positionnez votre clef USB en premier.

 

Pour les vieux bousins [cliquer pour agrandir]Dans les options avancées [cliquer pour agrandir]

Pour les vieux modèles et les ordinateurs portables, l’écran ressemblera à celui de gauche. Dans d’autres cas, vous démarrerez dans un mode avancé, tel celui de droite.

 

Parmi les options, vous trouverez une qui pourra vous être familière : le Secure Boot. Il s’agit d’un mécanisme d’authentification du système d’exploitation lancé via un système de clefs et de certificats. Cela permet de limiter la présence de rootkits et de certains autres types de virus informatiques, mais, également, lie encore plus grandement la carte mère avec son Windows associé. Sur nos expériences, l’activation ou la désactivation du paramètre n’a pas posé problème, mais ce n’est pas généralisé. Si jamais vous rencontrez un souci au démarrage, vous pouvez sans souci désactiver l’option.


Un poil avant ?

Machine Learning et performance des accélérateurs : un terrain propice aux entourloupes

Un peu plus tard ...

Où en est Cyberpunk 2077 ?

Les 114 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !