• UN Blade Stealth 13

 

razer stealth blade 13 [cliquer pour agrandir]

 

Découverte visuelle
Stealth Blade 13
Dimensions 304,6 x 210 x 15,3 mm
Poids 1,41 kg
Écran

13,3 pouces

1920 x 1080

120 Hz

Dalle matte

CPU i7-1165G7
GPU

GTX 1650 Ti Max-Q

4 Go GDDR6

RAM 16 Go (fixe)
Stockage SSD de 512 Go
Reseau

Intel Wireless AX 201

Connectivité

Bluetooth 5.1

2 x USB-A 3.1 Gen1

2 x USB-C Thunderbolt 4

OS Windows 10 Home
Son

4 haut-parleurs

jack 3,5 mm

THX

4 microphones

Autre

Clavier rétroéclairé, zone unique

Razer Synapse 3

TMP 2.0

Batterie de 53,1 WHr

Webcam 720p

Prix 2199,99 €

Le Blade Stealth est un laptop possédant un écran de 13,3 pouces (vous aviez deviné ?), une des références gaming qui se met à jour presque chaque année au gré des nouveautés. Jouer sur un écran de cette taille n'est pas ce qu'il y a de plus confortable et immersif, mais les travailleurs nomades aussi méritent une pause de temps en temps. Comme le montrent les dimensions, le laptop est plutôt fin et léger, affichant un style franchement discret, laissant tout juste apparaitre un logo à peine visible sur une peinture noir matte. Hélas, celle-ci est assez salissante. Notons au passage que notre unité de prêt n'était pas neuve, des traces d'utilisations étaient donc déjà visibles et peuvent donc toujours apparaitre sur les photos ci-dessus. Toujours à l'extérieur de l'engin, on remarquera la présence d'une connectique plutôt limitée, peu surprenante pour une machine de cette taille, mais il aurait sans doute été possible de mieux faire. Dans une symétrie presque parfaite, on a donc droit de chaque côté seulement à un couple USB-A 3.0 et USB-C Thunderbolt 4, en sachant que l'une des prises Thunderbolt servira à l'alimentation du laptop. Ah oui, il y a aussi un petit jack audio 3,5 mm.

 

Passage rapide à l'arrière, où l'on voit plusieurs ouvertures grillagées, dont deux laissant apparaitre des blowers. Razer a prévu deux longs patins en plastique pour la stabilité de la machine, mais aussi pour surélever un peu l'ensemble et laisser les 2 ventilateurs respirer un tout petit peu. La batterie n'est pas accessible, et bien que l'arrière du laptop semble être facilement démontable, seuls SSD et module Wi-Fi sont remplaçables.

 

razer stealth blade 13 [cliquer pour agrandir]

 

razer stealth blade 13 [cliquer pour agrandir]

 

Avec ses bordures plutôt fines, l'écran mat pourra se déplier approximativement à 60° au maximum. Dans le rebord supérieur de l'écran, on trouvera aussi une webcam, ainsi que 4 micros répartis sur la longueur. L'engin possède 4 haut-parleurs en tout, 2 de chaque côté du clavier. Ils sont certifiés THX Spatial (rappelons que Razer est propriétaire de l'entreprise de certification) et fournissant un son très correct pour une machine portable, mais n'espérez pas de miracle non plus, bien sûr. Pavé tactile et clavier sont typiques d'un laptop, avec des touches plates, low profile, et des interrupteurs à ciseaux. C'est très relativement acceptable pour rédiger, beaucoup moins pour jouer. Tous les caractères, même secondaires, du clavier sont rétroéclairés avec des LEDs RGB à zone unique, pilotable via Synapse 3.

 

Et alors, ça vaut quoi ?

Que peut-on réellement attendre d'un 13 pouces « gaming » ? Tout d'abord, il ne faut pas trop compter sur la batterie, elle tiendra moins de 8h à l'usage. Ensuite, la machine tend à chauffer énormément, particulièrement en jeu, et cela se ressentira sous la main à certains endroits du clavier. Il faut dire que le i7-1165G7 n'est pas une petite puce, c'est le plus gros des Tiger Lake sur ce segment, et la GTX 1650 Ti Max-Q sait monter en température aussi, et les deux blower auront (très) fort à faire pour tenter de garder la chauffe sous contrôle, l'espace restreint et les prises d'air situées sous le laptop n'y aident évidemment pas. Hélas, le Blade Stealth 13 est bruyant, l'adjectif « Stealth » ne s'applique pas ici. Sa discrétion n'est qu'esthétique.

 

razer stealth blade 13 [cliquer pour agrandir]

 

Les prestations sont honorables pour de la productivité (encore heureux), à condition de ne pas trop en demander non plus. Idem pour jouer. Si le Blade Stealth 13 peut s'en sortir très bien en 1080p avec des titres anciens parfois à fond, son hardware aura beaucoup de mal à atteindre 30 fps dans les jeux plus récents, il faudra donc jouer avec les réglages. Ce n'est pas pour rien que Razer promeut le Core X — que nous allons découvrir ci-dessous — comme allié de choix pour ce genre de machine.

 

L'expérience visuelle est correcte, pas de bleeding visible, les couleurs sont bonnes et les noirs profonds, mais la luminosité est un peu faible et les angles de visions sont assez restreints, il vaut mieux être bien en face de l'écran. Le fait de pouvoir monter à 120 Hz et profiter du G-Sync Compatible est évidemment un avantage. Bref, certains diront que c'est dans la moyenne. Dans l'ensemble, devrait-on attendre mieux d'un laptop vendu pour plus de 2000 €, qui plus est de 13,3 pouces seulement ? Probablement, mais le gaming nomade reste un marché de niche et qui est donc traité en conséquence, qui plus est façon Razer.



Les 8 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !