En janvier dernier, Razer, la fameuse marque verte « par les gamers, pour les gamers » sortait le Project Hazel, un périphérique quelque peu étrange puisqu’il... n’a aucun rapport avec l’informatique. En effet, le produit — depuis renommé en Razer Zephyr — n’est autre qu’un masque anti-COVID, mais attention, pas n’importe comment, puisque ce dernier inclut du RGB à foison, et des filtres remplaçables.
 
Inutile ? Vous l’avez dit ! Mis à part crâner ou faire partie d’un cosplay Cyberpunk, difficile de trouver une utilisation raisonnable du machin, à première vue tout du moins. Dans le doute, nos confrères de chez Tom’s Hardware l’ont testé afin de pouvoir troller objectivement, et le résultat est sans appel. Difficile en effet de trouver une justification dans les 99 $ dépensés dans le masque. Sur la longue durée, le bouzin est inconfortable ; le look vous fait passer au mieux pour un excentrique, au pire pour Pascal un lendemain de cuite, et les filtres, pourtant interchangeables, ne sont disponibles à l’achat qu’auprès de la firme, pour un magnifique 30 $ pour un mois.
 
 
pac masqué cdh
Au Comptoir, nous sommes toujours en attente de notre modèle...

 

Au niveau de l’autonomie, le constat n’est par contre pas aussi catastrophique, avec 7 heures mesurées en utilisation réelle, éclairage statique. Reste à savoir si vous souhaitez vraiment vous transformer en sapin de Noël avec cet accessoire plutôt disgracieux et — soyons honnêtes — bien plus encombrant qu’une simple version chirurgicale !

 


Un poil avant ?

AMD publie un hotfix pour corriger des bugs

Un peu plus tard ...

Finalement, Intel ne produira aucun gros GPU Xe lui-même, Xe-HP ne sera pas

 Et le verdict est exactement tel que vous l'attendez : cher, inutile, et même inconfortable ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 19 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !