• Far Cry 6

C'est avec un nouveau FPS que l'on poursuit nos tests, en l'occurrence le 6e opus de la célèbre franchise Far Cry et son Dunia Engine, lointain descendant du CryEngine ayant animé le premier jeu de la série. Cette version prend en charge DX12 ainsi que des effets lumineux gérés par ray tracing.  Nous sélectionnons le profil Ultra mais nous désactivons tout effets RT pour ne pas engendrer de limitation GPU trop prononcée. Nous exécutons ensuite la séquence de test que nous mesurons à l'aide de Frameview.

 fc6

 

Cette fois, les écarts sont conséquents et en faveur des nouveaux venus. Si les processeurs Zen 3 font grosso modo jeu égal avec Rocket Lake, son successeur change la donne avec un avantage de 25 % en faveur du 12900K sur le 5950X. Les écarts s'amoindrissent en descendant en gamme, mais c'est une victoire systématique et indiscutable d'Alder Lake sur ses concurrents à tous niveaux.

 

 

 

• Flight Simulator

Après les jeux de stratégie, aventure, action, FPS et course automobile, essayons-nous à un nouveau type particulièrement exigeant pour les processeurs centraux : les simulateurs de vol. Nous employons pour cela la référence la plus célèbre de l'histoire du PC, à savoir Flight Simulator, ici dans sa dernière version. Développé par le studio bordelais Asobo, le jeu s'appuie sur le moteur maison mâtiné de photogrammétrie, utilisant DX11, bien qu'un portage DX12, qui devrait s'avérer favorable à ce style de jeu, soit prévu à un horizon non déterminé. Nous enregistrons les performances sur un vol reproductible (commandes IA, date, heure et conditions météos fixes) au décollage de l'aéroport London City jusqu'au palais de Westminster, en 1080p, profil Ultra hormis ombres et reflets sur "faible".

 mfs

 

Nouvelle victoire pour les Bleus, mais les écarts sont à nouveau réduits, limitant ainsi le différentiel de ressenti entre les différentes puces (si tant est que l'on puisse le faire en situation davantage limitée par le GPU, comme ce sera plus probablement le cas pour les utilisateurs ne cherchant pas à comparer les CPU entre eux...).

 

 

 

• Grand Theft Auto V

Passons au RAGE Engine, dans sa version DX11 utilisée pour ce jeu défouloir fort réussi. Tous les détails sont poussés au maximum en 1080p, mais sans MSAA pour éviter la limitation GPU. Nous utilisons un nouveau replay personnel plus gourmand pour le CPU que les scènes de test du bench intégré, et nous reportons la moyenne des résultats obtenus via Frameview.

 gtav copie

 

On notera toujours l'incroyable contre-performance des Ryzen 5000 avec ce titre, et ce malgré un jeu ayant reçu un nouveau patch, un nouvel OS et de nouveau pilotes graphiques. Difficile d'identifier d'où vient le souci, le fait est que les puces Zen 3 s'effondrent sur ce titre avec notre séquence de test et laissent donc une victoire éclatante aux nouvelles venues bleues. À noter que malgré des performances incroyables, quelques vilaines saccades touchent le 12900K (mais pas les autres AL).

 

 

 

• Hitman III

Un nouveau type de jeu pour poursuivre notre évaluation ludique des processeurs, à savoir l'infiltration. La franchise Hitman est aussi une vieille compagne de nos dossiers, et nous utilisons ici le troisième opus du reboot de la série. Le jeu s'appuie toujours sur le moteur Glacier, utilisant lui aussi l'API DX12. Nous utilisons le bench intégré sur la scène Dubaï en 1080p, avec les réglages maximums hormis pour les ombres sur "bas".

 hitman3

 

Encore une victoire du 12900K qui accapare le trône, mais à nouveau les Ryzen 5000 se montrent très compétitifs, ne laissant finalement qu'un avantage léger à leurs concurrents quand ils ne les battent pas (5900X vs 12700K). On notera qu'avec ce moteur, la bande passante CPU semble être un atout pour les performances.

 

 

Finissons nos tests ludiques par 4 nouveaux titres page suivante.




Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 172 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !