• ASUS ROG MAXIMUS Z690 Hero

Ce lancement étant très important pour Intel, Asus a décidé de le fêter aussi à sa manière en proposant un kit Republic Of Gamers destiné aux testeurs, ne se limitant pas à la seule carte mère. Il est livré dans une grosse boîte cartonnée dont le volet supérieur reprend les codes ROG. Sous ce dernier, on retrouve bien naturellement la carte mère qui servira à nos tests, la ROG Maximus Z690 Hero.

 

 La grosse boite contenant le Kit d'Asus [cliquer pour agrandir]La carte mère en premier [cliquer pour agrandir]

Un kit Asus dédié pour accompagner le lancement

 

Sous la boîte de cette dernière, un petit message nous indique de jeter un œil dans un petit logement. Se dévoile alors un kit de 32 Go de DDR5 @5200 made in Corsair. Intel fournissant les processeurs, Asus la carte mère et la mémoire, que reste-t-il donc pour commencer nos tests ?

 

 Une surprise à l'intérieur ? [cliquer pour agrandir]Un kit mémoire inclus ! [cliquer pour agrandir]

Asus fourni également un kit DDR5

 

Eh bien un refroidisseur adapté au nouveau socket, pardi ! Asus fait appel à un de ses produits maison, en l'occurrence un ROG Ryujin II 360, qui est un AIO s'appuyant sur radiateur de 360 mm, complété de ventilateurs Noctua et d'un ensemble pompe + waterblock d'origine Asetek. Nous détaillerons davantage ce dernier en page overclocking, puisqu'il sera notre fidèle assistant pour cela.

 

Le refroidisseur inclus dans le kit [cliquer pour agrandir]

Le ROG RYUJIN II 360 inclus dans le kit d'Asus

 

Il est temps à présent de nous concentrer. Asus fait évoluer la désignation, fini les chiffres romains, place à présent à la dénomination du chipset, plus parlante pour les futurs acquéreurs. Comme l'immense majorité des cartes mères, cette ROG Maximus Z690 Hero arbore un PCB noir au format ATX, ainsi que des radiateurs dans les mêmes nuances. Elle comprend 3 connecteurs d'extension PCIe au format x16, les 2 métallisés étant alimentés par les 16 lignes 5.0 en provenance du CPU (x8 / x8 en cas d'utilisation simultanée). Le troisième peut utiliser jusqu'à 4 lignes à la norme 4.0 du chipset.

 

Asus ROG Maximus Z690 Hero [cliquer pour agrandir]

L'Asus ROG Maximus Z690 Hero

 

Les incontournables LED sont bien entendu présentes sur ce produit ROG. Elles se limitent par contre à une zone à la finition miroir au-dessus du panneau arrière de connexions. Asus utilise ici ce qu'il nomme le Polymo Lighting, constitué de plusieurs couches de matériaux réflecteurs qui vont donner une sensation de profondeur au rétroéclairage assuré par des LED situées en périphérie. C'est moins clinquant qu'un écran LCD ou OLED, mais probablement bien plus fiable et tout aussi esthétique pour les amateurs. Les plus observateurs auront probablement repéré le gros bouton noir en bas à gauche. Ce dernier permet de libérer le loquet de verrouillage du port PCIe x16 à proximité du CPU, souvent très difficile d'accès lorsqu'un refroidisseur CPU conséquent et une carte graphique longue sont utilisés. Une excellente idée que voila.

 

Du côté de l'alimentation, un traditionnel connecteur à 24 broches complété par deux connecteurs ATX 12V à 8 broches. À noter qu'un connecteur type PCIe à 6 pins est également présent, il permet de fournir de la puissance au connecteur interne USB 3.2 Gen 2x2 situé juste à côté. Un port USB Type-C frontal raccordé par ce biais peut délivrer une Quick Charge 4+ allant jusqu'à 60 W. Il vous faudra pour cela un boîtier doté d'une connectique prévue pour supporter au moins 3A. Sur la photo, on peut également distinguer les slots DDR5 (avec la capacité d'ajuster manuellement la tension PMIC gérée en interne par les modules mémoire), ainsi qu'un des 4 connecteurs ARGB. Enfin, l'afficheur LED à segments indiquant les codes POST ainsi que les boutons de démarrage/reset prennent également place dans cette zone.

 

Slots DDR5 et alimentation [cliquer pour agrandir]

Le connecteur d'alimentation à 24 broches

 

Le constructeur a opté pour un étage d'alimentation à 20 VRM pour le CPU, répartis en 10 phases doublées, signe que les engins destinés à être installés sur la belle vont avoir tendance à se gaver méchamment en jus d'électrons.

 

Socket et VRM [cliquer pour agrandir]

Les VRM dévolus au CPU

 

Côté stockage, on trouve les 6 ports SATA 6 Gbps gérés par le Z690, qui sont encadrés par 2 connecteurs internes USB 3.0 (ou 3.2 Gen 1). En complément, pas moins de 4 ports M.2 prennent place entre les slots d'extension PCIe (voir plus bas). On peut également en ajouter 2 à la norme PCIe 5.0 en insérant la carte ROG Hyper M.2 fournie et utilisant un connecteur PCIe x16.

 

Les connecteurs SATA [cliquer pour agrandir]

Les connecteurs SATA

 

Du côté back panel, en sus de 2 ports USB 2.0 animés par le Z690, on trouve 6 USB 3.2 Gen 2 utilisant un connecteur Type-A. S'ajoutent 2 ports Thunderbolt 4 Type-C capable de faire transiter les flux vidéo DP 1.4 et disposant d'un bande passante de 40 Gb/s. Le troisième connecteur Type-C se "contente" de son côté de 20 Gb/s. Enfin, un port HDMI complète la dotation vidéo. Les boutons clear CMOS et Flash-Back en mode autonome/restauration sont également présents et pourront rendre de précieux services le cas échéant. Côté réseau, on trouve un port Ethernet RJ45 2.5 Gbps animé par une puce Intel I225-V accompagnée du module Wi-Fi AX210 des Bleus, permettant un débit théorique de 2,4 Gbps en Wi-Fi 6E sur la bande des 6 GHz. ASUS a confié la partie Audio à un codec Realtek ALC4082, accompagné de condensateurs Nichicon et d'un DAC ESS SABRE9018Q2C.

 

Le panneau arrière [cliquer pour agrandir]

Le panneau arrière de connexions

 

Petit zoom sur les ports PCIe, ASUS a renforcé par un cerclage métallique les deux x16 dédiés aux cartes graphiques (PCIe Gen 5), potentiellement très lourdes. On retrouve ici les 3 ports M.2 dédiés au stockage et disposant de leur propre refroidisseur en aluminium. Le premier est situé sous le radiateur à proximité du CPU, il est alimenté par les lignes 4.0 du CPU. Les deux autres sont dissimulés sous un long radiateur situé entre les slots PCIe 2 et 3. Un des deux utilise 4 lignes PCIe 4.0, l'autre se contente de la norme 3.0, ces 8 lignes provenant du Z690 cette fois. Notons que ces 3 ports M.2 utilisent à présent le système de verrouillage M.2 Q-Latch très pratique, nous vous invitons à vous rendre à la page suivante pour en apprendre davantage sur son fonctionnement.

 

Les connecteurs d'extension [cliquer pour agrandir]

Les slots d'extension PCIe

 

Pour finir, jetons un rapide coup d’œil à l'interface graphique de l'UEFI concoctée par le constructeur. C'est en territoire bien connu à présent que l'on s'aventure, le mode EZ (Easy) rappelant l'essentiel, même si l'on se retrouve très vite limité. Bon point pour les anglophobes, ASUS a traduit son interface en français, même si c'est parfois partiel ou approximatif.

 

UEFI mode Ez [cliquer pour agrandir]

Le mode EZ de l'UEFI d'ASUS

 

En basculant dans le mode Advanced, on découvre là aussi les traditionnels menus du constructeur, très complets et qui permettront d'affiner de (très) nombreux détails de fonctionnement, probablement trop complexes pour les novices.

 

L'advanced mode de l'UEFI [cliquer pour agrandir]

Le mode Advanced

Cette Asus ROG Maximus Z690 Hero est, encore une fois, une excellente carte. ROG oblige, sa tarification de 629,9 € laissera par contre de nombreux utilisateurs potentiels dubitatifs, même si la qualité de la dotation et de la conception est indéniable. Mais à l'heure où certaines cartes graphiques se négocient à plus de 2500 € et trouvent acquéreur en quelques heures seulement, peut-il en être autrement, sachant que le modèle le plus onéreux du fabricant Taïwanais est proposé à plus de 2000 € ? Voilà, c'est terminé pour cette carte, passons en page suivante au second modèle utilisé lors de nos tests.




Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 172 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !