• Anno 1800

Alder Lake est-il joueur ? Le premier jeu de notre échantillon de test fait parti de la célèbre franchise Anno, jeu de stratégie particulièrement axé sur le développement économique. Cet opus 1800 utilise le moteur graphique InitEngine et, pour les besoins du test, nous mesurons les performances via Frameview du benchmark intégré en mode DX11, plus performant. Nous sélectionnons le profil SuperMaximum tout en ramenant le MSAA à 2x et les ombres sur faible en FHD. Nous reportons ensuite la moyenne du taux d'images par seconde de nos différentes sessions, mais aussi celle correspondant aux 1 % les plus lents, souvent critiques pour la sensation de fluidité.

 anno1800

 

Ça ne commence pas si mal, puisque le Core i9-12900K parvient à concurrencer très efficacement les puces Zen 3 les plus rapides. Il est intéressant de noter que c'est avec de la DDR4 qu'il s'avère le plus rapide, probablement du fait d'une meilleure latence dont les jeux sont généralement friands. Pour le reste de la gamme, c'est par contre un avantage aux puces Zen 3.

 

 

 

• Cyberpunk 2077

Le deuxième jeu de notre panel de test est un jeu qui a fait languir son public depuis des années avant d'en crucifier une bonne partie, du fait d'une finition insuffisante. Depuis, la situation s'améliore petit à petit et on peut compter sur CD Projekt pour ne pas laisser en l'état son dernier rejeton. Il s'appuie sur le REDengine 4, un moteur maison de dernière génération utilisant DX12. Nous sélectionnons le profil Ultra en 1080p et mesurons via Frameview les performances sur une séquence reproductible, exécutée depuis une sauvegarde personnelle.

 cp2077

 

Nous nous retrouvons malheureusement en situation de limitation GPU flagrante, et ce malgré l'utilisation d'une 6900 XT en 1080p. La scène est plus chargée que lors de notre dossier sur Rocket Lake, ceci expliquant probablement cela. Nous tâcherons lors des prochains tests de baisser le niveau visuel pour permettre une meilleure distinction des CPU. Quoi qu'il en soit, on constate via les 1 % Low qu'Alder Lake dispose d'un petit ascendant, même si toutes les puces testées obtiennent des résultats très convenables.  

 

 

 

• Doom Eternal

Le troisième jeu de notre panel de test est un bon vieux FPS des familles, et pas n'importe lequel puisqu'il appartient à la prestigieuse licence Doom. Il s'appuie naturellement sur le moteur maison id Tech dans sa 7e itération utilisant Vulkan. À nouveau, nous mesurons les performances via Frameview sur une séquence reproductible et le profil de qualité Ultra en FHD.

 doom eternal

 

Les Bleus prennent un léger ascendant sur leurs concurrents rouges, mais à un tel niveau de performance, difficile de trouver de réels perdants puisque les puces Zen 2, pourtant décrochées, proposent déjà 300 ips et un minimum à 200 dans ce jeu particulièrement bien optimisé !  

 

 

 

• F1 2021

Vieille habituée de nos protocoles de tests CPU, la licence F1 revient dans sa version 2021. Au programme, toujours l'Ego Engine, ici dans sa version 4 s'appuyant sur l'API DX12. Nous mesurons les performances via Frameview en utilisant le benchmark intégré pour réaliser un tour sur le circuit de Monaco en dernière position par temps humide et en forçant la vue pod. La définition est encore et toujours de 1920 x 1080, toutes options au maximum hormis les ombres sur "intermédiaire".

 

f1 2020

 

Nouvelle victoire pour le 12900K, mais encore une fois, la bataille est plus que serrée entre les concurrents pour ces tâches ludiques. Difficile donc de désigner un vainqueur absolu tant les prestations sont similaires entre puces.

 

 

 

La suite des tests ludiques se trouve page suivante.




Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Les 172 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !