• Indices de performances

Même si le résultat de chaque test est plus important et judicieux qu'un indice global, qui par essence ne traduit que le comportement moyen des solutions évaluées ici avec ce panel de jeux (et les scènes retenues parmi ces derniers) masquant ainsi des résultats bien différents selon les situations de test, ce dernier permet toutefois en un coup d’œil d'établir une hiérarchie. Voyons donc comment se comporte la nouvelle venue en rastérisation uniquement pour commencer: nous avons réalisé pour cela un indice comparatif en appliquant une pondération identique pour chaque jeu et exprimé les résultats en attribuant la valeur 100 à la RTX 2060 SUPER.

Sur ces indices, la RTX 3060 prend un avantage d'une vingtaine de pourcents sur sa devancière en rastérisation, l'écart progressant en montant en définition. Si on se base sur le Refresh SUPER de la 2060, c'est cette fois moins glorieux, avec une avance comprise entre 5 et 6 pourcents. De quoi égaler une RTX 2070 (non SUPER), mais pas plus, l'impact de la bande passante mémoire en net recul semblant annuler les progrès apportés côté puissance de calcul. A noter quelle fait jeu égal avec la RX 5700 XT, nul doute que la 6700 XT à venir devrait être devant, cette dernière devant plutôt jouer dans la cour de la 3060 Ti. Restera à voir le prix réel en boutique de toute ces solutions, si tant est que cela ait encore un sens, vu l'époque que nous vivons avec une pénurie systématique et durable. Enfin, la RTX 3060 finit plutôt proche de la GTX 1080 TI, qui était la crème de la crème il y a 4 ans.

 

Inutile de tourner autour du pot, en termes de performances en rastérisation, le résultat enregistré par rapport à la génération précédente est décevant, et ce malgré l'évolution du procédé de gravure. Ce n'est toutefois pas une surprise, GA106 est très proche de TU106, le doublement des unités FP32 n'a pas toujours un impact sensible selon les moteurs de jeux, tout en ne progressant que très peu côté bande passante mémoire (et reculant même face aux 2060S/2070 et leur bus plus large). Elle se rattrape par contre en RT, améliorant significativement les performances de l'entrée de gamme à ce niveau. A noter que la RX 6800 ne permettant pas encore d'activer le RT sous Cyberpunk 2077, elle obtient 0 à ce jeu sur l'indice 10 jeux Ray Tracing. Pour une comparaison équitable avec les GeForce, nous avons ajouté l'indice à 9 jeux en retirant donc ce dernier du calcul de l'indice de performance.

 

 

 

• Benchmark

Nous utilisons ici le test Time Spy dédié à DX12 dans 3DMark et nous reportons le score graphique du test. Nous exécutons également le test Superposition en 1080P Extreme, qui sert de promotion au moteur 3D Unigine 2. Nous avons également inclus Port Royal du fait du support du Ray Tracing sur les dernières Radeon et deux tests dédiés à la réalité virtuelle par le biais de VR Mark.

 

Screen Time Spy [cliquer pour agrandir]

Superposition [cliquer pour agrandir]

 

Les résultats au sein des benchmarks sont encore moins probants pour la RTX 3060, puisque cette dernière est presque systématiquement devancée par la RTX 2060 SUPER FE. L'important reste bien entendu les jeux, mais ces benchmarks ne semblent pas apprécier la bande passante réduite de la RTX 3060. 

 

 

Passons à l'analyse des performances de minage sur la page suivante.



Les 61 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !