• Gigabyte RTX 3060 Eagle

Intéressons-nous à présent à la carte fournie par notre partenaire pour ce lancement, en l'occurrence un modèle conçu par Gigabyte. La RTX 3060 Eagle, puisque c'est son nom, est proposée au tarif indicatif de 399 €, soit pratiquement celui d'une RTX 3060 Ti FE (certes introuvable, mais quelle carte graphique ne l'est pas au moment d'écrire ces lignes). Elle utilise un refroidisseur à deux ventilateurs axiaux de 95 mm, entourés d'un carénage en plastique, mélangeant gris et noir. Le nom Eagle est rétroéclairé comme il se doit.

 

Gigabyte RTX 3060 Eagle : face avant [cliquer pour agrandir]

 

La Gigabyte RTX 3060  Eagle côté pile

 

La face arrière se voit parée d'une plaque de finition (pas de contact avec le PCB) en plastique également, une échancrure à l'extrémité de cette dernière permettant de laisser passer une partie du flux d'air du second ventilateur au travers. La carte mesure au total 24,4 cm, pour un poids de 674 grammes.  

 

Gigabyte RTX 3060 Eagle : face arrière [cliquer pour agrandir]

Et côté face

 

La carte vue de côté laisse apparaître les 4 caloducs utilisés, l'encombrement étant lui limité à 2 slots. L'alimentation électrique est assurée par un connecteur à 8 broches, de quoi autoriser jusqu'à 225 W en respectant les normes, avec l'appoint du slot PCIe. La carte disposant d'un TGP fixé à 170 W, avec la possibilité de pousser ce dernier jusqu'à 212 W, il n'y a donc aucun souci à craindre à ce niveau.

 

Gigabyte RTX 3060 Eagle : alimentation [cliquer pour agrandir]

La carte vue de haut

 

La connectique diffère quelque peu de la carte de référence, puisqu'au lieu d'opter pour 3 DisplayPort et un HDMI, Gigabyte a choisi la parité entre interfaces. Ces dernières supportent bien entendu les versions respectives 1.4a et 2.1 de ces dernières. L'équerre supérieure et une bonne partie de celle inférieure sont fortement ajourées, pour faciliter le passage du flux d'air.

 

Gigabyte RTX 3060 Eagle : connectique vidéo

Les connecteurs vidéo

 

le dissipateur est constitué d'un radiateur à base d'ailettes en aluminium, 4 caloducs en cuivre se chargeant de répartir la chaleur au sein de ces dernières. Les bases de ces heatpipes sont en contact direct (au travers d'une pate thermique à base d'argent) avec le die du GPU. Les autres éléments dégageant beaucoup de chaleur, sont refroidis par des inserts en aluminium, servant également de point d'encrage pour le carénage. Des pads assurent l'interface thermique nécessaire. 

 

Gigabyte RTX 3060 Eagle : le radiateur [cliquer pour agrandir]

Le radiateur

 

Le PCB, se limite de son côté à 17,4 cm de long. Au centre de ce dernier, trône GA106 dans sa révision 300, entouré de 6 puces GDDR6, même si les emplacements pour 2 autres puces sont présents, ce PCB pouvant être utilisé avec GA104 et son bus 256-bit.  

 

Le PCB face avant [cliquer pour agrandir]la face arrière du PCB [cliquer pour agrandir]

 Les 2 faces du PCB de la Gigabyte RTX 3060 Eagle

 

Ces dernières d'une capacité de 2 Go et d'origine Samsung, sont certifiées pour un débit de 16 Gbps, même si elles sont cadencées à une vitesse moindre ici. GA106-300 en révision A1, correspond à une version presque intégrale (400), puisque un seul TPC est désactivé comme nous l'avons vu précédemment. L'étage d'alimentation dévolu au GPU se retrouve juste derrière l'équerre de fixation, il se compose de 6 phases, même si là-aussi 2 emplacements libres peuvent porter ce nombre à 8 pour des cartes plus gourmandes. La mémoire dispose de son côté de 2 phases situées à l'autre extrémité du PCB.

 

Le GPU et la mémoire [cliquer pour agrandir]L'étage d'alimentation du GPU [cliquer pour agrandir]

 GA106 et sa mémoire  ainsi que VRM dévolus au GPU

 

L'étage d'alimentation dédié au CPU est animé par un microcontrôleur uP9512R capable de piloter jusqu'à 8 phases, alors que c'est un modèle uP1666Q (3 phases max) qui se charge de celles dévolues à la mémoire. Tous deux sont positionnés sur la face arrière du CPU.

 

3060 eagle micro13060 eagle micro2

 Les 2 contrôleurs pilotant les phases du GPU et de la mémoire

 

Poursuivons le descriptif de la Gigabyte RTX 3060 Eagle, en vérifiant le comportement de cette dernière au travers de GPU-Z, dont la dernière version 2.37 reconnait sans souci la RTX 3060. Comme attendu, les 3584 unités de calculs FP32 et 112 TMU sont bien présentes. Les 12 Go de GDDR6 adressés par un bus 192-bit, sont là aussi correctement reportés. Côté fréquence, la mémoire est cadencée à 1875 MHz, ce qui correspond au débit de 15 Gbps par pin. Le GPU dispose lui d'un boost fixé officiellement à 1777 MHz, soit les valeurs de référence édictées par Nvidia. GPU Boost 4.0 étant le décisionnaire final de la fréquence réellement appliquée, quid en pratique donc ?

 

gpuz 3060

GPU-Z de la GeForce RTX 3060

 

Au repos, le GPU se stabilise à 210 MHz et la mémoire à 101 MHz, soit les mêmes valeurs reportées que celles des RTX 20/30 dans ces conditions. En charge, nous avons réussi à mesurer en pic 1935 MHz. Par contre et en toute logique, la fréquence chute en jeu (Cyberpunk 2077) pour se conformer à l'enveloppe de puissance maximale. On obtient au final une fréquence qui finit par osciller avec une valeur moyenne durant 30 min s'établissant à 1867 MHz, soit 5 % de mieux que le boost officiel indiqué (plus de détails page 7).

 

GPU-Z RTX 3060 : les fréquences [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de la RTX 3060

 

C'est tout pour la GeForce RTX 3060, passons page suivante aux spécifications.



Les 61 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !