pcat

• Consommation des cartes seules

Pour déterminer la consommation des cartes graphiques seules, nous avions introduit fin 2015 un protocole s'appuyant sur un Riser PCIe x16 à partir duquel nous "extrayions" les différentes alimentations 12 V et 3.3 V fournies par ce port. Nous mesurions ensuite les tensions et intensités sur ces alimentations, ainsi que celles externes (connecteurs PCIe à 6 ou 8 pins) à l'aide de 3 pinces ampèremétriques Fluke 325 et d'un multimètre Fluke 179, pour calculer la consommation réelle des cartes. Nous utilisons à présent PCAT, tout en contrôlant de manière aléatoire certaines mesures via notre précédent kit.

 

• Consommation au repos

La mesure de consommation des cartes au repos évolue de notre côté. Nous nous sommes dotés pour ce faire d'une second écran UHD capable de supporter une fréquence de rafraichissement à 144 Hz. Il s'agit d'identifier le comportement des cartes dans de telles conditions en utilisant le DisplayPort. Un second flux vidéo est également ajouté dans un deuxième temps, là-aussi en UHD mais sous 60 Hz, par le biais d'une connectique HDMI. Avec un seul écran en 144 Hz, c'est la soupe à la grimace pour de nombreuses cartes, en particulier la GTX 1080 Ti, mais aussi les RX 5000 et 6000. C'est ce qui explique la dégradation des nuisances sonore et/ou de la température pour ces dernières.

 

Les autres cartes consomment également davantage que lors de nos précédents tests à 60 Hz, mais dans une bien moindre mesure. Il s'agit probablement d'un bug à corriger dans les pilotes pour les plus impactées, tout du moins espérons le. A noter que les RX 590 et RX Vega n'ont été capables d'afficher que 120 Hz au maximum. Avec un second écran raccordé en HDMI, la consommation varie très peu sur les RX 5000/6000, alors que celle des cartes Turing bondit de leur côté. Ampere consomme également un peu plus, mais rien de dramatique pour autant. A noter le résultat erratique de la RX Vega qui consomme réellement moins dans cette configuration à 2 écrans qu'un seul, nos mesures ayant été effectuées plusieurs fois.

 

 

• Consommation en jeu

La RTX 3060 absorbe une petite vingtaine de Watts supplémentaires par rapport à sa devancière (+11%), dépassant légèrement son TGP fixé à 170 W. De quoi finir très proche à ce niveau de la 2060 SUPER, ces deux là partageant également des performances proches. La situation n'évolue pas entre les 2 jeux retenus en rastérisation, mais c'est aussi le cas en Ray Tracing sous Watch Dogs Legion. A noter que la RTX 2060 consomme bien moins dans ce dernier jeu, mais cela s'explique par ses performances qui s'effondrent du fait d'un manque de mémoire. Nous n'affichons ici le résultat que de 2 jeux, mais nous relevons à présent les consommations de toutes les séquences de test via PCAT.

 

 

Pour avoir une vue plus exhaustive, voici donc le tableau récapitulant les consommations moyennes relevées (la plus élevée parmi les "passes" de chaque jeu) en QHD (FHD pour les 4 jeux avec RT actif).

 

Jeux

Puissance moyenne absorbée (Watts) :

GeForce RTX 3060

Anno 1800 176
Call of Duty : Black Ops Cold War 169
Control 174
Cyberpunk 2077 176
Dirt5 175
DiRT Rally 2.0 168
Doom Eternal 176
Flight Simulator 175
Ghostrunner 176
Godfall 176
Hitman III 169
Horizon Zero Dawn 168
Immortals Fenyx Rising 163
Metro Exodus 176
Minecraft 172
Quake II RTX 175
Red Dead Redemption 2 175
Watch Dogs : Legion 165

 

Et lorsque tout ceci dure un peu plus ? Pour répondre à cette interrogation, finissons par le suivi de consommation sous Cyberpunk 2077 durant une dizaine de minutes, à l'aide de PCAT. Cela permet de vérifier le niveau moyen durant une période soutenue, mais aussi afficher les différents pics qui pourraient survenir durant cette période. L'intervalle entre chaque mesure est de 100 ms. Les mini, maxi et moyenne sont initialisés dès le lancement du jeu. On constate des pics plutôt contenus à 198 W maximum, la charge sur l'alimentation est donc plutôt raisonnable.

 

Suivi consommation RTX 3060 [cliquer pour agrandir]

  Variations de la puissance absorbée sous Cyberpunk 2077 par la GeForce RTX 3060

 

 

• Efficacité énergétique

Afin d'évaluer l'efficacité énergétique des cartes, nous réalisons un indice basé sur les performances et consommations respectives de ces dernières, lors des sessions de mesure. Bien entendu, cet indice ne représente que la situation au travers des jeux mesurés, avec ces scènes et niveaux de détails (on note d'ailleurs une variation significative du ratio selon le jeu, comme en attestent les relevés précédents). La RX 6800 est la carte disposant pour l'heure du meilleur ratio en rastérisation, la RTX 3060 ne change pas la donne puisqu'elle s'avère un ton moins efficiente que ces grandes sœurs, en ayant quelques difficultés à se différencier des Turing. En Ray Tracing, pas de changement notable pour la RTX 3060 vis-à-vis de ses devancières, la Radeon RX 6800 doit par contre céder sa couronne, du fait de performances largement plus impactées que ses concurrentes après activation du RT.

 

 

Il est temps de passer, page suivante, à notre verdict.



Les 61 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !