COMPTOIR
  

×
×

Test • AMD Radeon RX 7900 XT & RX 7900 XTX
Vue artistique de la Radeon RX 7900 XT
Navi 31

• Verdict

Nous voici parvenus au terme de ce dossier et il est difficile d'avoir un avis totalement tranché sur ces nouvelles RX 7900. Innovantes par bien des aspects, les résultats en matière de performances, quoi qu'en progrès significatif par rapport à la précédente génération, restent en demi-teinte face aux attentes que cette dernière a suscitées. Toutefois, tout ceci est fortement variable selon les titres, si bien qu'il est permis d'espérer une amélioration dans le futur. Par contre, à l'instar du FSR 3, cela reste des promesses, qui n'engagent que ceux qui veulent bien y croire. Reste une tarification officielle plus intéressante que la concurrence, qui pourra faire pencher la balance en leur faveur pour les indécis n'attachant que peu d'importance au Ray Tracing. Détaillons donc tout cela.

 

Vue artistique de la Radeon RX 7900 XT  [cliquer pour agrandir]

 

 

• NAVI 31

Première puce à étrenner l'architecture RDNA3, Navi 31 est également le premier GPU à faire usage d'un design en chiplets. Cette technique poussée par AMD sur ces CPU depuis Zen 2, est une réponse à l'augmentation des coûts de production des wafers avec les finesses de gravure les plus performantes. En effet, dans un CPU comme un GPU, tous les éléments constitutifs de ces derniers ne profitent pas forcément d'une gravure plus performante et coûteuse. L'idée est donc de réserver cette dernière aux éléments en tirant parti et utiliser un process moins coûteux pour les autres. Ceci couplé au fait que les dies plus petits sont aussi plus aisés à produire, puisque l'on peut en graver davantage par wafer, et ce avec de meilleurs yields (taux de puces utilisables), contrebalance largement le surcoût lié à un packaging plus complexe (assemblage et interconnexion des différents dies au sein d'un même "boîtier"). De quoi baisser les coûts de production par rapport à une approche monolithique, mais cela reste une sacrée prouesse technologique, puisque les contraintes d'un GPU ne sont pas celles d'un CPU, en particulier au niveau de la quantité de données à transférer entre dies.

 

Navi 31 [cliquer pour agrandir]

De ce fait, Navi 31 conserve une base monolithique plutôt conséquente de 300 mm², gravée via le performant 5 nm de TSMC. Ce GCD regroupe toutes les composantes traditionnelles d'un GPU, à l'exception des contrôleurs mémoire accompagnés du cache L3, qui vont se retrouver au sein des MCD, de petits dies de 37 mm², gravés en 6 nm par TSMC. Le total va donc constituer une surface de 522 mm², soit peu ou prou la taille de son prédécesseur, mais coûtant moins cher que s'il avait fallu graver une seule puce, intégralement en 5 nm. De gros avantages théoriques, mais la réalité est parfois plus nuancée. En effet, si on se base sur les performances en rastérisation uniquement (le plus favorable pour AMD), cette approche ne permet de concurrencer "qu'une" puce de 379 mm² (et encore légèrement incomplète à contrario du Navi 31 de la XTX), qui pour le coup n'est pas forcément plus onéreuse que 522 mm² mixtes (dont 300 mm² sur le même node) et un packaging plus complexe/coûteux. Difficile de dire si c'est dû à des complications liées au chiplets, ou à l'architecture, qui change aussi notablement.

 

AMD modifie en effet son approche originelle de RDNA, suivant, toutes proportions gardées, l'exemple d'Ampere, en favorisant la puissance de calcul brute à l'efficacité de cette dernière, qui avait prévalu lors du remplacement de GCN. Du fait de l'implémentation retenue, avec dual issue des unités de calcul, il est nécessaire que la partie software tienne compte de cette spécificité pour en tirer la substantifique moelle. C'est ce qui nous fait penser que les performances en rastérisation ont des opportunités d'amélioration pour le futur, même si rien n'est garanti. Un mot sur l'implémentation RT qui progresse significativement par rapport à RDNA 2, mais reste très en deçà de ce que propose le concurrent avec sa dernière itération. Aux registres des ajouts, on pointera la présence d'unités matricielles permettant l'accélération de l'inférence, même si AMD n'a pas communiqué sur un quelconque usage ludique pour l'heure, le FSR n'en tirant pas parti à contrario du DLSS (qui nécessite également des supercalculateurs pour la partie apprentissage profond et qu'AMD n'a peut être pas l'envie ou les moyens de déployer pour l'heure). Enfin, et même si en pratique cela ne change pas vraiment la donne pour la plupart des utilisateurs, la prise en charge du DisplayPort 2.1 est une attention louable, que l'on eût souhaitée de la part de Nvidia avec sa série 40, en particulier au vu de sa tarification élitiste.

 

 

• Radeon RX 7900

Que penser de la Radeon RX 7900 XTX ? 1159,99 € pour la MBA, c'est une somme conséquente à débourser, mais tout de même 240 € de moins que pour la RTX 4080 FE, tout sauf une paille. Si on se base uniquement sur les performances en rastérisation, le choix paraît évident, si tant est que la carte soit disponible à ce prix. Il faudra par contre accepter des compromis en RT, la 4080 étant beaucoup plus douée à ce niveau. La consommation électrique un peu plus importante (même si l'écart n'est pas abyssal) et les nuisances sonores plus élevées mais un encombrement moindre, seront également à prendre en compte dans l'équation globale entre modèles de référence, tout comme le DLSS 3, Reflex et des prestations en productivité d'un autre niveau côté vert, pour ceux intéressés par ces points. Est-ce que cela justifie un tel surcoût, d'autant que la RX 7900 XTX dispose d'une quantité de mémoire plus élevée (qui peut faire sens en productivité, mais totalement inutile en jeu et il se passera du temps avant que 16 Go deviennent limitant) ? Chacun en jugera à l'aune de ses propres priorités.

 

Nous persistons à dire que la RTX 4080 est trop chère en affichant un rapport perfs/€ moins bon que sa grande sœur, du jamais vu face au flagship. Cette situation est liée au stock d'Ampere, mais du coup complique le positionnement de cette carte pour les verts. Quid de la RX 7900 XT à présent ? Opter pour cette dernière, permettra une économie de 100€ avec un MRSP officiel pour la MBA positionné à 1059,99 €. Un prix en baisse de 9% pour des performances 15% moins élevées, cela ressemble toute proportion gardée, à la relation 4080 vs 4090. Décidément, il est loin le temps où la version inférieure constituait une opportunité très intéressante d'achat. À la décharge d'AMD, l'écart de coûts de production entre les 2 modèles ne doit pas être conséquent, à contrario de celui entre les deux RTX 40, ce qui explique la promiscuité financière des deux RX 7900. Reste qu'à moins d'être vraiment très juste financièrement, il nous paraît plus intéressant de pousser jusqu'à la XTX plutôt qu'opter pour la XT.

 

Par contre, même sensiblement moins chères que leurs concurrentes, ces RX 7900 restent des cartes onéreuses, dépassant les 1 000€. Il nous semble donc important de ne pas oublier les générations précédentes, car comme nous l'avons mesuré, si la rastérisation est votre objectif, ces dernières sont encore parfaitement capables et permettront parfois des économies substantielles lors d'opérations de déstockage ponctuelles. Une réflexion plus générale amène à se poser légitimement la question de la pertinence du jeu sur PC à l'avenir, si les tarifs, en particulier des cartes graphiques, continuent à crever le plafond comme c'est le cas à présent. L'inflation étant ce qu'elle est, la part dévolue aux loisirs sera forcément amputée du fait des dépenses contraintes, les fabricants devraient le garder à l'esprit. La belle époque des fonds importants liés à l'arrêt d'autres loisirs par confinement est à présent révolue, à voir l'impact que cela aura sur les tarifications à l'avenir. Difficile toutefois d'imaginer du changement avant le second trimestre 2023 au mieux.

 

amd 40 bequiet 40 Logo G Skill intel 40 asus 40 nvidia 40

Nous remercions naturellement nos partenaires pour la mise à disposition du matériel de test

 


• Les tarifs dans la vraie vie ?

 



Un poil avant ?

Combien de RX 7900 sur les étalages pour finir 2022 ?

Un peu plus tard ...

Ventes de jeux vidéo : la fameuse nain-posture

Les 143 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !