COMPTOIR

• Usage créatif / productif

Un GPU, cela ne sert pas uniquement au jeu. Que peut-on attendre d'ADA Lovelace et en particulier de la RTX 4080, dans ce domaine en comparaison de sa grande sœur, ses devancières et concurrentes ? Pour donner une petite idée de ses capacités à ce niveau, nous lui avons préparé un petit échantillon de tests couvrant une partie des usages possibles avec un GPU.

Du fait de l'ajout de cette partie après la publication initiale du dossier RTX 4090, il y a quelques jours seulement, nous n'avons pas repris les mesures des GeForce avec les derniers pilotes presse, qui ne changent rien à ce niveau (vérification effectuée sur les 4090 et 3090). Les Radeon et ARC avaient quant à elles été testées avec leurs derniers pilotes en date.

 

• Blender

Premier logiciel utilisé pour nos tests, Blender et son moteur de rendu Cycle capable d'utiliser les GPU au travers d'Optix (GeForce RTX), HIP (Radeon) et oneAPI (Intel ARC). Nous utilisons dans un premier temps le benchmark qui va rendre 3 scènes différentes à l'aide de Cycle sur la version 3.3.0. Ensuite, nous utilisons la version 3.3.1 pour effectuer le rendu d'une scène complexe en RT avec application d'un flou cinétique.

 

 

Quel que soit le test retenu, les GeForce écrasent la concurrence dans ce qui est indubitablement un point fort des verts. La RTX 4080, si elle ne parvient pas au niveau de sa grande sœur, se montre par contre significativement plus rapide que le flagship d'Ampere.

 

• Otoy OctaneRender

Second logiciel de notre échantillon de test, OctaneRender d'Otoy, un moteur de rendu 3D dédié aux GPU. Nous l'utilisons au travers du benchmark officiel, sur lequel seules les GeForce sont supportées. Il se compose de 4 scènes différentes à rendre, nous reportons ainsi le résultat de chacune dans le graphique suivant.

 

 

La prestation de la RTX 4090 tourne à la démonstration par rapport à la génération Ampere, dont le représentant le plus rapide (RTX 3090 Ti), est systématiquement devancé avec des écarts variant entre 76% et 139 % ! La RTX 4080 est moins impressionnante pour ces tâches faisant appel à la puissance de calcul brute, mais devance tout de même nettement la génération passée.

 

• V-Ray

Autre moteur de rendu compatible avec les GPU (mais pas uniquement), V-Ray est disponible pour de nombreux logiciels (3DS, etc.). Pour des raisons de licence, nous l'utilisons ici aussi au travers du benchmark officiel. Ce dernier peut-être effectué via un rendu CPU, mais aussi via CUDA ou RTX pour les GPU compatibles. Nous réalisons donc le test avec ces deux options.

 

 

La conclusion ne change pas, avec une RTX 4090 survolant les débats et une 4080 à bonne distance, mais nettement plus rapide que la RTX 3090 Ti.

 

• DaVinci Resolve

Finissons ces tests en utilisant DaVinci Resolve, une référence pour le traitement des vidéos. Dans un premier temps, nous réalisons un projet à partir de rushs ProRES en UHD. Nous appliquons ensuite divers effets (flou gaussien, effets de style, etc.) et encodons le tout en H.264 pour un usage Vimeo 2160P, dans un fichier .MOV. Nous utilisons pour les tests suivants un fichier brut ProRES en 8K (44 s pour limiter la taille déjà gigantesque) que nous allons exporter en 8K au format .MP4 en encodant via H.265, puis AV1 (pour les cartes disposant d'un encodeur dédié), afin de solliciter les encodeurs de nos GPU.

 

 

Notez que nous mesurons ici le temps d'export, mais pour une comparaison équitable, il ne faut pas se contenter de ce paramètre, mais aussi de la qualité obtenue. Faute de temps, nous n'avons pas pu procéder à cette étape longue et fastidieuse, mais il nous parait important de le rappeler. Petit avantage de la RTX 4080 sur la RTX 3090 Ti lors de l'exécution de notre projet Vimeo, la RTX 4090 restant hors de portée.

 

En encodage H.265, le double encodeur est également présent sur la RTX 4080, qui parvient au même résultat que sa grande sœur. C'est bien évidemment le cas également en AV1 et ce pour les mêmes raisons.

 

• Consommation & efficacité énergétique

Quid des puissances électriques absorbées lors de l'exécution de ces logiciels ? Le point intéressant ici, c'est la consommation plutôt contenue de la RTX 4080 lors de l'exécution de ces tâches, cela augure d'une efficacité énergétique remarquable. Notez également que pour DaVinci Resolve, nous mesurons la consommation lors de l'exécution de notre projet H.264, qui va solliciter également les unités de calcul, mais aussi lors de l'encodage pur (AV1).

 

 

Confirmation, pour ce qui concerne l'efficacité énergétique lors de l'exécution de ces tâches, il y a ADA... et les autres !

 

 

Voilà pour les prestations en "production", passons au verdict page suivante.



Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : toujours du Call of, mais...

Un peu plus tard ...

Adaptateur 12VHPWR : deux fabriquants seulement les fournissent, pour deux design différents

Les 100 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !