COMPTOIR

• AD103

Pour ceux intéressés par l'architecture Ada Lovelace, nous vous renvoyons aux pages que nous lui avons consacrées lors du dossier relatif à la RTX 4090. Comme nous l'indiquions en préambule, NVIDIA utilise un nouveau GPU pour animer sa RTX 4080. Au revoir AD102, bonjour AD103. Cette désignation 103 n'est pas courante chez les verts, puisqu'elle n'est apparue qu'à compter d'Ampere et limitée aux puces mobiles haut de gamme. Elle s'intercale logiquement entre la série 102 et 104, et permet au caméléon une plus grande flexibilité pour adresser les différents créneaux tarifaires. TSMC est toujours à la manœuvre pour la production, avec son 4 nm "personnalisé" pour Nvidia, sans avoir plus de précision quant à la nature de cette personnalisation. Quoi qu'il en soit, AD103 est une puce notablement plus petite qu'AD102 (- 38 %) et du même ordre de grandeur que GA104.

 

Gravure
GPU
Nombre de transistorsSuperficie Die

Densité (Millions de transistors / mm²)

4 nm TSMC AD102 76,3 Milliards 608,5 mm² 125,4
4 nm TSMC AD104 35,8 Milliards 294,5 mm² 121.6
4 nm TSMC AD103 45,9 Milliards 378,6 mm² 121.2
7 nm TSMC GA100 54.2 Milliards 826 mm² 65,6
6 nm TSMC ACM-G10 21,7 Milliards 406 mm² 53,4
7 nm TSMC Navi 21 26,8 Milliards 520 mm² 51,6
7 nm TSMC Navi 22 17,2 Milliards 335 mm² 51,3
7 nm TSMC Navi 23 11,1 Milliards 237 mm² 46,8
6 nm TSMC ACM-G11 7,2 Milliards 157 mm² 45,9
8 nm Samsung GA102 28,3 Milliards 628,4 mm² 45
8 nm Samsung GA104 17,4 Milliards 392 mm² 44,4
8 nm Samsung GA106 12 Milliards 276 mm² 43,5
7 nm TSMC Navi 10 10,3 Milliards 251 mm² 41
7 nm TSMC Vega 20 13.2 Milliards 331 mm² 39,9
16 nm TSMC GP102 12 Milliards 471 mm² 25,5
14 nm GF Vega 10 12.5 Milliards 495 mm² 25,3
16 nm TSMC GP100 15,3 Milliards 610 mm² 25,1
12 nm TSMC TU104 13,6 Milliards 545 mm² 25
12 nm TSMC TU102 18,6 Milliards 754 mm² 24,7
12 nm TSMC TU106 10,8 Milliards 445 mm² 24,3

 

La différence de densité des procédés de gravure respectifs permet toutefois une inflation considérable du nombre de transistors embarqués (x2,6). Pour l'heure, seule la RTX 4080 utilisera ce GPU, dans une version légèrement bridée (95 % des unités de calcul activées) pour améliorer le taux de qualification des puces par Wafer.

 

AD103RTX 4080Complet
GPC 7 7
TPC / SM 38 / 76 40 / 80
FP32 9728 10240
TMU 304 320
Tensor Cores 304 320
RT Cores 76 80
ROP 112 112
L2 (Mo) 60 64
Bus mémoire (bits) 256 256

 

En jetant un coup d'œil au diagramme de AD103, on note que les 2 TPC (4 SM) désactivés sont représentés dans des GPC différents, même si rien ne dit qu'ils ne peuvent pas l'être au sein d'un même GPC. Plus intéressant, un troisième GPC se montre plus réduit que les autres, avec seulement 4 TPC le constituant, contre 6 normalement. Il ne s'agit pas ici d'une quelconque désactivation, mais de la structure de base de ce GPC. Nvidia a probablement procédé ainsi pour optimiser le design de son GPU et réduire ainsi au maximum la superficie nécessaire (pour qu'il "rentre" dans un rectangle le plus petit possible), quitte à produire un GPC disposant d'une puissance de calcul amputée de 33%, mais partageant le même nombre d'unités de sortie (ROP). Pour finir, la désactivation au niveau du cache L2 est en proportion bien moindre sur la RTX 4080, qu'elle ne l'est pour la 4090, ce qui permet de conserver une quantité confortable de 60 Mo (64 Mo au total pour un GA103 intégral) sur la nouvelle née.

 

AD103 configuré pour la RTX 4080 [cliquer pour agrandir]GA103 tel que configuré pour la RTX 4080

 

Pour le reste, AD103 reprend les différents composants présents sur son grand frère, en particulier le double encodeur (AV1) et l'unité OFA de dernière génération. Du côté TGP, si la valeur retenue de 320 W reste importante, c'est toutefois bien moins que pour la 4090 et inchangé en comparaison de celui de la RTX 3080. Il s'agit de la valeur de référence, les AIB pouvant aller plus loin s'ils le souhaitent. Voilà pour cette brève description d'AD103, il est temps de passer à la description de la carte de référence à présent.

 

 

• Nvidia GeForce RTX 4080 Founders Edition

Pour ce test, Nvidia nous a fait parvenir une GeForce RTX 4080 Founders Edition, qui sera disponible à la vente à partir du 16/11, au travers du magasin en ligne des verts (LDLC assurant toujours le rôle de plateforme logistique). Autant être clair tout de suite, la RTX 4080 FE est une copie conforme de la RTX 4090 FE tant au niveau design que gabarit. On peut être surpris de cette décision vu le différentiel de TGP entre les 2 cartes (450 W vs 320 W), permettant probablement de réduire l'encombrement, si Nvidia s'en était donné la peine. Toutefois, les FE ne sont pas destinées à inonder le marché, les AIB étant plus enclins à le faire, cela permet ainsi de s'économiser la conception d'un second type de refroidisseur. Elle mesure donc toujours 30,5 cm de long, il faudra disposer en conséquence d'un boiter adapté pour l'accueillir.

 

RTX 4080 FE : Face avant [cliquer pour agrandir]

La face avant de la RTX 4080 Founders Edition

 

La carte est également extrêmement lourde, même si elle perd 55 grammes en comparaison de sa grande sœur, à 2155 grammes. Il nous semble donc toujours préférable d'opter pour un système de support en complément des équerres, afin de protéger le port PCIe de la carte mère.

 

RTX 4080 FE : Face arrière [cliquer pour agrandir]

La face arrière de la RTX 4080 FE

 

La carte vue de côté montre les 3 slots occupés pour la loger. Au milieu du radiateur, se trouve le décrié connecteur d'alimentation PCIe 5 12HPWR à 12 + 4 broches, capable de délivrer jusqu'à 600 W à la carte graphique. Ce dernier a posé des soucis sur un nombre limité de RTX 4090 pour l'heure, à priori du fait de l'adaptateur, même si nous attendons toujours une communication officielle des verts à ce sujet. Quoi qu'il en soit, la puissance réduite pour ce modèle (320 W) devrait limiter fortement les risques d'une telle mésaventure. On peut également espérer que l'adaptateur fourni (3 x 8 pins à l'instar de celui de la RTX 3090 Ti) soit moins sensible à ce genre de défauts, l'idéal étant d'opter pour des câbles natifs fournis par les fabricants des blocs d'alimentation, si celui-ci est éligible.

 

GeForce RTX 4080 Founders Edition : le connecteur d'alimentation PCIe 5 12HPWR [cliquer pour agrandir]

Le connecteur d'alimentation

 

La connectique vidéo est traditionnelle, avec pas moins de 3 DisplayPort 1.4 et un HDMI 2.1. Les équerres de fixation sont fortement ajourées, pour laisser passer le flux d'air chaud en provenance du ventilateur le plus proche. En plus des 3 slots indispensables pour pouvoir installer la carte dans un boitier, elle nécessite également un dégagement de 3 cm supplémentaires en largeur par rapport aux équerres.

 

GeForce RTX 4080 Founders Edition : la connectique vidéo [cliquer pour agrandir]

La connectique vidéo

 

Le dissipateur est lui aussi une belle pièce d'ingénierie : la partie destinée à entrer en contact avec le GPU, la mémoire et les composants de puissance, est maintenant composée d'une chambre à vapeur plus large (les 2 caloducs présents à cet endroit sur le modèle destiné à la RTX 3090, disparaissant à cette occasion) et performante. À noter que les piédestaux destinés à la mémoire ont été repensés pour assurer une pression uniforme pour toutes les puces, et les décriés pads thermiques remplacés par des modèles plus fins (1,5 mm au lieu de 2 mm). De quoi régler à priori les soucis de chauffe de la GDDR6X, d'autant que cette dernière n'est présente que sur la face avant du PCB, et donc plus aisée à refroidir.

 

Les autres sections du dissipateur sont raccordées par le biais de caloducs, dont 2 supplémentaires, si bien que le nombre total de ces derniers est inchangé par rapport à la RTX 3090. Le radiateur gagne aussi en épaisseur par rapport à la génération précédente, du fait du passage de 2,7 à 3 slots pour la carte, tout en étant légèrement plus court. Les nombreuses ailettes en aluminium anodisé assurent l'échange thermique avec l'air, dont le flux généré par les ventilateurs est guidé précisément. Ces derniers d'un diamètre légèrement supérieur (110 mm => 116 mm) et utilisant une forme de pales légèrement revue sont censés augmenter de 20 % le flux d'air généré. Enfin, ils adoptent une technologie de type fluid dynamic bearing (bain d'huile au lieu de roulement à billes), qui devrait permettre de réduire les nuisances sonores.

 

RTX 4080 FE : le radiateur [cliquer pour agrandir]

Le radiateur

 

Le PCB reprend la forme totalement improbable initiée sur la génération Ampere. Cette découpe est nécessaire pour permettre le passage du flux d'air inversé via le second ventilateur. On notera qu'il parait bien plus vide sur la RTX 4080, du fait d'un nombre réduit de composants, tant au niveau de la mémoire que de puissance. Nvidia l'a "étiré" pour s'adapter aux dimensions du refroidisseur, on note également que 11 emplacements pour les phases ne sont pas peuplés, vu le TGP réduit. Il pourrait donc être utilisé à l'avenir pour une version plus vorace.

 

RTX 4080 FE : le PCB [cliquer pour agrandir]

Le PCB de la RTX 4080 FE

 

Poursuivons le descriptif de la carte, en vérifiant son comportement au travers de GPU-Z. Même si la version 2.50 ne reconnait pas parfaitement la RTX 4080, les différentes unités sont, elles, correctement reportées : 9 728 FP32, 304 TMU et 112 ROP. Les 16 Go de GDDR6X sont bien adressés par le bus 256-bit d'AD103 et officiellement cadencés à 1400 MHz, ce qui correspond à un débit de 22.4 Gbps par pin. Le caméléon utilise donc une fréquence mémoire plus élevée que sur la RTX 4090, pour augmenter légèrement la bande passante mémoire. Le GPU dispose d'une consigne de boost fixée à 2505 MHz, soit un progrès considérable par rapport à la génération Ampere (1710 MHz pour la 3080). Toutefois, c'est GPU Boost, le grand ordonnateur des fréquences chez les verts, qui déterminera la fréquence réellement appliquée, voyons donc ce qu'il en est pour cette carte.

 

4080 fe

GPU-Z de la RTX 4080 FE

 

Au repos, GPU-Z reporte une fréquence de 210 MHz pour le GPU et 50,6 MHz pour la mémoire, soit des valeurs inchangées par rapport à la génération précédente et la 4090. En charge, notre carte passe brièvement à 2820 MHz, avant de perdre successivement jusqu'à 4 bins (palier de 15 MHz) pour osciller entre 2760 et 2805 MHz lors de l'exécution de Cyberpunk 2077. En utilisant A Plague Tale : Requiem, la chute est plus sévère et l'oscillation variera entre 2730 et 2745 MHz, pour une moyenne de 2736 MHz après 30 min. Vous retrouverez plus de détails à ce sujet sur cette page.

 

GPU-Z : les fréquences de la RTX 4080 FE [cliquer pour agrandir]

Les fréquences de fonctionnement de la RTX 4080 FE

 

C'est tout pour cette GeForce RTX 4080 Founders Edition, passons page suivante à un modèle en provenance d'Asus.



Un poil avant ?

Ventes de jeux vidéo : toujours du Call of, mais...

Un peu plus tard ...

Adaptateur 12VHPWR : deux fabriquants seulement les fournissent, pour deux design différents

Les 100 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !