• The Division 2

Développé par pas moins de 6 studios dont Massive Entertainment sous l'égide d'Ubisoft, The Division 2 nous plonge quelques mois après l'épidémie ayant ravagé le monde et contraint à restaurer l'ordre dans un New York livré à la population. C'est Washington DC qui sert cette fois de décor aux combats opposants les pacificateurs de la Division aux différentes factions violentes, le jeu s'appuyant toujours sur le moteur 3D Snowdrop Engine. Il propose day one un accès aux API DX11 et DX12, ce dernier étant plus performant chez les deux constructeurs, comme quoi certains y arrivent ! Le jeu est maintenu à jour via Uplay et nous utilisons le preset élevé pour les options graphiques. Compte tenu du cycle temporel influant sur les performances, nous utilisons pour la reproductibilité des mesures, le bench intégré.

 

The Division 2 [cliquer pour agrandir]

Ben il est où ton mur Donald ?

 

The Division a toujours bien aimé les Radeon, sa suite ne change pas cet état de fait. A noter que les cartes disposant de moins de 4 Go de mémoire vidéo souffrent, comme en atteste l'effondrement de la GTX 1060 3 Go. Des plantages surviennent également sous DX12 pour les versions n'embarquant que 2 Go comme la RX 460, nous contraignant à basculer sous DX11 pour cette dernière. Il est toutefois possible de recouvrer des performances correctes en baissant le niveau de détails, ce qui est dommage puisque la version 6 Go de la 1060 est tout à fait capable de proposer un taux correct avec les réglages retenus. La GTX 1650 n'a pas ce genre de soucis, mais doit abandonner tout de même près de 25% aux RX 570.

 

 

 

• The Witcher III - Game of the Year

Développé par le studio polonais (quelle vitalité de ce pays dans le domaine !) CD Projekt RED, le dernier opus de The Witcher est un action-RPG qui s'appuie sur le moteur DX11 maison RED Engine 3, assurant un superbe rendu du monde ouvert servant de théâtre à l'intrigue. Une petite polémique a toutefois vu le jour quant au downgrade visuel entre les présentations de 2013 et le résultat final en 2015. Le jeu est maintenu à jour via GOG Galaxy et nous utilisons pour les mesures un déplacement reproductible à partir d'une scène tirée de l'extension Blood and Wine avec le preset élevé, HBAO+ et Hairworks activé (AA spécifique limité à 4X pour ce dernier) ainsi que le filtre anti-aliasing inclus au moteur 3D.

 

Capture d'écran The Witcher III Blood and Wine [cliquer pour agrandir]

Une vue, certes hantée, mais imprenable sur Beauclair !

 

À l'origine légèrement favorable à NVIDIA, ce jeu voit à présent une certaine parité, la scène retenue contenant très peu d'effets Hairworks expliquant probablement cela. La GTX 1650 devance aisément les cartes de sa gamme de la génération précédente, mais elle s'incline une fois encore face aux RX 570, affichées à un tarif similaire voir moindre durant ce test.

 

 

Concluons nos tests ludiques page suivante, avec la lutte pour les îles britanniques et le flingage de Nazi.




Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !