Alors que nous n'avons toujours que très peu d'information au sujet de la prochaine génération de GPU signée NVIDIA (ni d'AMD d’ailleurs), voici des rumeurs qui ne vont pas arranger nos affaires. D'après des sources anonymes taïwanaises plus ou moins fiables, le caméléon aurait grandement surestimé les besoins en GPU du marché en général qui n'aurait désormais plus vraiment la capacité d’absorber grand-chose supplémentaire. Depuis le temps que les GPU Pascal sont sur le marché, on peut supposer assez sereinement que la bonne majorité des joueurs est déjà équipée comme il faut avec le/les GPU de leur choix. Notre regard se porte donc vers le minage, et là, il n'est pas à écarter que NVIDIA et ses partenaires ont peut-être bien pu assez mal anticiper la chute de Nicki entamée depuis janvier, il faut dire que le marché était jusqu'alors plutôt juteux.

 

bateau container nvidia nicki

 

En fait, ce n'est pas tant une surprise non plus, les constructeurs et les partenaires avaient déjà annoncé dès avril que ça n'allait plus comme avant et que leurs chiffres de ventes allaient en pâtir (sacrilège !), mais c'était alors sûrement trop tard pour corriger la trajectoire en considérant que l'intensification de la production avait sans aucun doute inévitablement été initiée bien avant. Histoire d'en rajouter une couche, l'un des 3 OEM majeurs taïwanais (on vous laisse spéculer) aurait récemment retourné près de 300 000 GPU en surplus à son envoyeur, NVIDIA, après accord de celui-ci. Bon, on suppose qu'il ne s'agissait probablement pas uniquement (voire pas du tout) de GPU haut de gamme, mais c'est un fait apparemment très rare et assez contraire aux habitudes du caméléon; le voir accepter un tel retour signifierait donc bien que la situation doit être assez particulière.

Récemment, ce dernier aurait aussi fortement augmenté ses commandes de GDDR5, ce qui laisserait sous-entendre qu'il y a bien un surplus plus ou moins important de GPU Pascal à écouler. NVIDIA a d'ailleurs beaucoup communiqué ces derniers temps à propos du retour en stock des cartes Founder's Edition et des cartes partenaires sur son site de vente, et tout le monde n'y verra pas un hasard. Sinon, en poussant le bouchon un peu plus loin, mais avec une triple paire de grosses moufles (parce que c'est saaale), d'aucuns pourraient aussi imaginer de potentiels soucis/retards rencontrés en chemin avec le 7nm et l'approvisionnement de GDDR6...

 

D'un côté, ce n'est pas si grave, les prix et les stocks sont majoritairement revenus à la normale pré-Nicki. De l'autre, l'absence d'une concurrence sérieuse n'encourage bien évidemment pas NVIDIA (ni ses partenaires en manque de Nicki) à baisser davantage ses prix en dépit du surplus supposé de cartes graphiques Pascal et surtout de l'ancienneté de cette génération. Elles se vendent habituellement encore très bien (cf les résultats NVIDIA de Q1 2019 FY) à leur tarif original malgré les ralentissements assez évidents du marché déjà constatés par Jon Peddie en mai, mais comme il n'y a de toute façon que peu d'alternatives en face autant ne pas les brader "déjà" maintenant.

Par contre, ceci se fait probablement aussi un peu au détriment de la roadmap du constructeur et de l'impact de ses avancées réalisées en R&D entre-temps (recherche et développement). Chaque mois de répit pour Pascal peut ainsi être considéré comme du temps perdu pour l'évolution de sa gamme et les avancées technologiques, avec le risque de permettre à la concurrence de revenir plus ou moins à niveau. Oui, Volta rencontre un certain succès sur le marché pro, mais NVIDIA se doit aussi d'en faire un GPU gaming afin de réellement compléter la capitalisation de sa R&D et rentabiliser son architecture.

 

Juste pour le fun !

 

Finalement, quand Jensen Huang avait laissé entendre lors du Computex que les nouveaux GPU étaient "encore loin" (ce qui peut tout et rien dire à la fois), ce n'était pas pour rien. On s'en doute, le CEO ne souhaitait sûrement pas non plus couper l'herbe sous le PCB de Pascal et de toute façon on l'imagine mal dire autre chose plusieurs mois même avant la prochaine génération, mais rappelez-vous aussi que NVIDIA devait tenir une présentation de sa "Next Generation Mainstream GPU" lors du Hot Chip le 20 août.

 

hot chips programme nvidia new gpu yay

Avant...

 

Eh bien, ce n'est maintenant visiblement plus le cas et la présentation de NVIDIA par Stuart Oberman ne semble désormais plus être au programme du Hot Chip () ! NVIDIA y sera toutefois toujours bien présent, vous pensez bien. Mais ce serait surtout pour y parler de Xavier, de son DGX-2 et du Deep Learning. Néanmoins, rien n’empêche une annonce toujours dans ces eaux-là pour autant, il est d'ailleurs assez fortement probable que NVIDIA souhaite tout simplement garder les bruits de fond à propos de la prochaine génération au strict minimum afin d'achever Pascal comme il faut. Quoi qu'il en soit, au moins en attendant nous pouvons nous consoler avec de magnifiques écrans 4K 144Hz HDR à 2500€, ou pas. (Seeking Alpha, Digitimes)

 

hot chips programme plus 2 nvidia ouin

...Après. Ouf, la pause déjeuner est avancée !

 Trop de stock, peu de concurrence, délais d'ordre technique... Quelle que soit la raison, l'actualité du GPU en 2018 s'annonce encore bien plate... pour le moment.  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 37 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...