Certains avaient encore un tout petit espoir d'entendre le patron de NVIDIA au moins mentionner clairement les prochaines GeFORCE lors de la conférence de presse du caméléon à l’aube du Computex. Hélas, il n'en aura pas sifflé un mot. Face à un groupe d'invités triés sur le volet, Jensen Huang n'aura rien lâché à propos des très hypothétiques GeFORCE 11 ou 20. Pourtant, ce n'est pas faute à certains des journalistes présents d'avoir essayé d'aborder le sujet.

 

À moins de savoir lire sur les lèvres,

on vous recommande de mettre le son bien à fond.

 

Ainsi, à la question "When is the next GeFORCE coming to market?", le CEO a purement et simplement répondu "Don't Worry" et "A long time for now". Il a toutefois précisé et promis aux journalistes présents qu'ils seront bien invités à l’événement du lancement en temps et en heure, mais ce n'est pas pour de suite. Du coup, cela collerait aussi davantage avec les dernières rumeurs, mais aussi avec la présentation de la "NVIDIA's Next Generation Mainstream GPU" lors de la conférence HOT Chips, qui, rappelons-le, n'est pas ouverte au public.

A priori donc, rien ne presse. D'un autre côté, Jensen a peut-être aussi choisi de répondre ainsi afin de couper l'herbe sous les pieds à toutes autres questions pouvant porter sur le même sujet et ainsi pouvoir se concentrer librement sur ce qu'il avait prévu de réellement "présenter" ce jour-là. On se donne de l'espoir comme on peut... 

 

nvidia jensen computex hgx 2

Comme sur un plateau...

 

Car même s'il n'a pas mentionné de nouveaux GPU gaming, Mr. Huang a tout de même beaucoup parlé, au point où il a dû enlever sa veste en cuir pour finir la conférence en T-shirt. Il a ainsi abordé le sujet des laptops gaming, enfin surtout celui du succès et de la finesse actuelle des Max-Q par rapport aux vieux modèles. Le computing, DGX-2 et HGX-2 (présenté lors du GTC NVIDIA) n'ont pas été oubliés non plus, et ici Jensen n'a pas hésité à prendre en main une plateforme HGX-2 face à son public. Quel homme !

Idem pour le raytracing, avec un replay de la fameuse vidéo Star Wars déjà aperçue au CES. Le patron de NVIDIA s'exalta aussi devant Xavier. Non, pas l'intello en première rangée de la classe, mais un SoC ultra complexe comportant 9 milliards de transistors sur une surface de 350mm², avec une gravure en 12nm FinFet. Il anime notamment les plateformes NVIDIA Drive Xavier et NVIDIA Drive Pegasus.

 

nvidia computex xavier soc

 

Finalement, NVIDIA a aussi levé le voile sur une nouvelle plateforme destinée à la robotique : NVIDIA ISSAC. 8 cœurs, 9 milliards de transistors, 12nm FinFet; il fallut apparemment 5 ans pour établir ses spécifications, 4 ans de conception et 2 ans pour construire son architecture. Jensen affirme que ce kit fournira la puissance d'une workstation de 1000W (et d'une valeur de 10 000$) au sein d'un assemblage de 30W seulement, et disponibles pour 1299$ aux développeurs dès août. L'IA pour tous ? #JeSuisIA

 

nvidia computex isaac kit developper

Le kit ISSAC comprend : Processeur Jetson + software MIX + tests VR

 

Et c'est à peu près tout ce qui a été dit par NVIDIA juste avant le Computex. Amateurs de nouveaux GPU, passez votre chemin : l'heure n'est pas encore arrivée ! Espérons que la conférence d'AMD sera un peu plus excitante pour nous autres... (Source 1 - 2)

 Alors, NVIDIA au Computex, quoi de neuf ? Hélas, si vous êtes un gamer avide de nouveautés, la lecture sera dure...  

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 12 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
zone limitée - permis de ragotage requisouverts aux ragoteurs logués