Récemment, nous avions déjà pu constater une tendance à la baisse des prix sur le marché du GPU, petit à petit la courbe commence à pointer dans la bonne direction, et à en croire DigiTimes ce mouvement devrait s'accentuer fortement dans les mois suivants. En effet, plusieurs constructeurs taïwanais de carte graphique, dont GIGABYTE, MSI et TUL, s’apprêtent à constater de "très" mauvais chiffre pour le mois d'avril avec une quantité de livraison qui piquerait du nez. Beaucoup de leurs clients auraient d'ores et déjà suspendu, voire annulé certaines de leurs commandes du fait d'une baisse sévère et continue de la demande en équipement pour le minage tel que les cartes graphiques et autres cartes mères estampillées Nicki.

Une situation qui implique autant les distributeurs que les fermes de minages. Plusieurs raisons seraient en cause. D'un côté, une chute conséquente de la fièvre du minage au cours du mois d'avril, et de l'autre, beaucoup de fermes ont également cessé l'achat pur et simple de cartes graphiques en attendant la disponibilité de l'Antiminer E3 de Bitmain. Pour rappel, il s'agit du premier ASIC capable de miner l'Ethereum. En tout et pour tout, les constructeurs de cartes graphiques estiment donc devoir faire face à une chute de 40% des livraisons en avril, accompagné d'une baisse de 20-25% de la marge brute alors que celle-ci avait récemment atteint les 50% ! Diantre !

 

Pour autant, les constructeurs gardent espoir de voir à nouveau la demande sur ce segment récupérer d'ici la période de mai-juin, et anticipent un rebondissement des valeurs du Bitcoin et de l'Ethereum progressivement au cours du troisième trimestre, ce après avoir sévèrement morflé au mois de janvier (et c'est peu dire). Et puis on ne les plaindra pas trop non plus; GIGABYTE avait enregistré 4,5 millions de livraisons de carte graphique en 2017, 1 million de plus par rapport à 2016, cumulant un profit de 67,37 millions de dollars (US). En ce premier trimestre de 2018, le constructeur taïwanais a aussi pu apprécier un revenu confortable d'environ 677 millions de dollars, soit 29,9% de plus sur trois mois, et une croissance de 51,38% sur un an. Idem pour MSI, mais avec "seulement" 374 millions de $ de revenu pour Q1 2018, respectivement une croissance de 27,17% et 33,49%. Et ce ne sont pas les seuls, le fondeur TSMC (l'autre-autre-autre[etc] entreprise taïwanaise) s'est également bien gâté.

 

Dans l’immédiat, en ce qui nous concerne ceci devrait néanmoins être une bonne nouvelle, une denrée assez rare par les temps qui courent. Logiquement, une baisse des livraisons à hauteur de 40% signifie aussi qu'il devrait y avoir des palettes entières de carte graphiques temporairement délaissées en entrepôt et ne demandant qu'à trouver preneur. En conséquence, DigiTimes estime que les constructeurs et distributeurs n'auront d'autre choix que de réduire les prix et réaliser des offres promotionnelles s'ils souhaitent amortir un tant soit peu les pertes liées au minage et soigner leurs marges du second trimestre. Ça semble déjà bien parti, mais n’arrêtons pas de croiser les doigts ni de serrer les fesses pour autant !

 

homme heureux pluie carte graphique

On y croit !

 Doucement, mais sûrement, la situation du marché des GPU penche vers une normalisation. Mais ça ne fait pas vraiment l'affaire des constructeurs du secteur qui se sont bien habitués à la chose... 

Sur le comptoir, au même sujet

 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom

Plus d'infos avec le comptoir de l'info

Voir plus de news
Les 15 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
prévention anti troll, loguez-vous !ouverts aux ragoteurs logués

 

Test • GeFORCE GTX 1070 Ti

Tueuse de VEGA ?   En mai 2016, NVIDIA lançait son architecture Pascal destinée aux joueurs via un premier GPU, alias GP104. Deux cartes graphiques furent c...

 

Test • RADEON RX VEGA 56

Un VEGA 10 plus pertinent ?   Après avoir laissé NVIDIA seul maître du segment haut de gamme pendant près de 15 mois, AMD a enfin lancé mi-août son nouv...

 

Test • Intel Z370 / Core i7-8700K / i5-8400 / i3-8350K

Coffee Lake, l'anti Ryzen d'Intel ?   Durant les années 2000 et consécutivement à l'échec de Netburst, Intel a mis en place la stratégie du Tick Tock, co...