Une ISO, une clef, et squalala !

Tout comme Windows, la meilleure manière d’installer Manjaro reste de passer par une clef USB de boot préalablement gravée avec l’image disque de votre version de Linux. Ne vous fiez pas à la numérotation — rolling release obligeant —, l’ISO est mise à jour très régulièrement au rythme des patchs des logiciels embarqués. Nous vous conseillons en outre de vous assurer que votre OS est installé en mode UEFI, cela risque de vous épargner bien des soucis.

 

Si vous souhaitez conserver une installation précédente de Windows sur le même disque, alors vous devrez réaliser un Dual Boot. La chose n’est pas si complexe, mais nécessite une préparation afin de libérer de l’espace pour le nouveau venu. Rendez-vous sur cette page pour la réaliser !

 

À l’instar de Mint, Manjaro propose différentes saveurs en fonction de l’environnement de bureau embarqué. Pour ce tutoriel, nous utiliserons XFCE du fait de sa proximité avec Windows et de sa légèreté, mais sentez-vous libre d’explorer les deux autres propositions : KDE Plasma, pour plus de personnalisation, ainsi que GNOME, héritant d’une ergonomie proche des UI de tablettes.

 

XFCE en haut, GNOME à gauche et KDE Plasma à droite

 

Faites votre choix, puis téléchargez votre ISO via l’un des liens ci-dessous.

 

 

Une fois votre méfait accompli, direction Win32DiskImager afin d’écrire votre image sur une clef USB. Pour ce faire, nous vous redirigeons vers cette étape de notre précédent tutoriel, identique.

 

 
De même, il faut configurer son BIOS/UEFI pour démarrer sur le média live nouvellement créé... et hop, cette étape est également la même que pour Mint : retour au tutoriel précédent !
 


Les 23 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !