• Shadow of the Tomb Raider

Le jeu surfe sur le succès du précédent reboot et de sa suite, ce qui n'est pas du goût de tous et pourra décevoir certains ne voyant qu'une énième resucée du même jeu. Les fans apprécieront par contre de pouvoir prolonger les aventures d'une Lara plus jeune, avec un résultat visuel au niveau des précédents, même si un effet de flou prononcé avec les options graphiques élevées, pourra là aussi diviser. Il s'appuie toujours sur le Foundation Engine et devrait voir apparaître dans quelque temps un patch, pour la prise en charge des effets RT via DXR. Nous testons le jeu (maintenu à jour via Steam) dans sa version DX12, la plus performante quelle que soit la marque, à l'aide du benchmark intégré et toutes les options au maximum, couplées au TAA.

 

Deux comptoiroscopes : à gauche, nous comparons les presets graphiques, à droite DX11 vs DX 12

shadow of the tomb raider [cliquer pour agrandir]

Tu as bien raison de porter un masque Matthieu !

 

Jeu TWIMTBP, il n'est pour autant pas favorable aux verts, tout du moins Pascal puisque Turing s'en sort bien mieux. La GTX 1660 fait grosso modo jeu égal avec la Sapphire RX 590 Nitro+ SE, laissant le modèle Ti s'échapper pour 17%.

 

 

 

• Strange Brigade

Ce jeu est issu du studio britannique Rebellion, à qui l'on doit la célèbre série Sniper Elite. Il utilise d'ailleurs le même moteur de jeu, poétiquement nommé Asura. Il remplace donc l'opus 4 de ce dernier, qui était son représentant au sein de notre précédent panel de test. L'action se déroule dans l'Egypte des années 30 et met en scène une brigade plutôt spéciale, confrontée à Seteki, reine diabolique et ses légions de momies. Visuellement, ce jeu ne restera pas dans les anales, sans être laid pour autant. Alors qu'il était possible d'opter pour une version DX11 ou DX12 de Sniper Elite 4, le premier choix disparaît au profit de Vulkan. Ce n'est pas un problème dans le sens où les performances sous DX12 étaient supérieures à celle de DX11, c'est encore mieux avec Vulkan et ce quelles que soient les cartes. Nous avons donc retenu cette API, avec toutes les options au maximum et mesurons les performances à l'aide du benchmark intégré au jeu (maintenu à jour via Steam).   

 

strange brigade [cliquer pour agrandir]

"Ils n'ont pas l'air très amicaux ces égyptiens !"

 

Qui dit API de bas niveau, dit bien souvent avantage aux rouges, ce jeu ne faisant pas exception. La GTX 1660, qui plus est pénalisée par sa bande passante mémoire limitée, laisse ainsi plus de 20% d'avance à la Ti. Dans ces conditions, elle ne peut que s'intercaler entre RX 480 et RX 580. 

 

 

Page suivante, la division par 2 de Washington DC.




Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués