Turing sous les 230 € !

 

Mois après mois, NVIDIA renouvelle sa gamme de cartes graphiques grand public en s'appuyant sur l'architecture Turing, dévoilée à la fin de l'été 2018. Le haut de gamme a d'abord été servi avec des RTX série 20, qui en sus d'être redoutables au niveau de leurs performances en rastérisation, permettent de découvrir un rendu mixte entre cette dernière et le lancer de rayons, pour une gestion des éclairages encore plus réaliste. L'accélération de l'IA est également de mise, de quoi voir émerger de nouveaux usages comme le DLSS, permettant de démocratiser un peu plus les hautes définitions, par le biais d'un upscaling mâtiné d'apprentissage machine. Malheureusement, tout cela a un coût qui se retrouve au niveau de la taille des GPU incluant ces fonctionnalités, et donc le tarif pratiqué (sans oublier l'absence de concurrence vivace en haut de gamme). Le caméléon n'est toutefois pas disposer à laisser les créneaux moins onéreux à la concurrence, c'est pourquoi il a lancé ensuite les RTX 2070 et 2060 moins élitistes, mais toujours trop coûteuses pour certains. C'est pourquoi a été introduite en février, une série 16 GTX dépourvue des fonctionnalités RTX, mais toujours basée sur Turing. Après la GTX 1660 Ti, voici le tour de sa petite sœur, dont l'existence à venir ne faisait pas grand mystère. Lancée ce jour à un tarif indicatif de 219 $ / 229 €, la GTX 1660 utilise un TU116 très légèrement bridé et couplé à de la GDDR5 cette fois. Pour quelles conséquences en jeu ? Réponse à cette question dans notre dossier, à l'aide de notre protocole de test mis à jour et exécuté sur 10 solutions graphiques.

 

review gtx 1660

 

• Les tarifs dans la vraie vie ?

 

 




Les 22 Ragots
   
Les ragots sont actuellement
ragots réservés aux QI élevésouverts aux ragoteurs logués