Lors de la conférence Deutsche Bank Technology, en réponse à une question portant sur l'avis d'AMD quant à potentiellement concurrencer les puces ARM. Le Chief Financial Officer d'AMD, Devinder Kumar, a confirmé qu'AMD serait prête à investir et concevoir des puces basées sur une architecture ARM s'il le faut, rappelant ainsi des remarques précédentes de Lisa Su, qui n'avait pas écarté la fabrication de solutions customisées pour ses clients, fussent-elles x86, ARM ou « autre » (RISC-V ?). Au passage, il explique aussi que des clients de la compagnie ont déjà fait connaitre leur intérêt pour travailler avec AMD pour des solutions ARM. Malgré tout, l'entreprise croit toujours en la dominance de l'architecture x86, du moins pour les domaines « concernés ».

 

But I'll tell you from my standpoint, when you look at compute solutions, whether it's x86 or ARM or even other areas, that is an area for our focus on investment for us. We know compute really well. Even ARM, as you referenced, we have a very good relationship with ARM. And we understand that our customers want to work with us with that particular product to deliver the solutions. We stand ready to go ahead and do that even though it's not x86, although we believe x86 is a dominant strength in that area. - Devinder Kumar, CFO AMD. 

 

Certes, les commentaires de l'individu ne nous disent absolument rien des projets concrets d'AMD avec ARM et s’il y aurait déjà du travail en cours. Cela confirme pour l'instant tout au plus que l'entreprise est ouvert à l'idée et qu'elle aurait une clientèle pour. Après tout, l'heure étant aux entreprises développant de plus en plus leurs propres SoC maison à diverses échelles (Surge 2 chez Xiaomi, Graviton chez AWS, M1 chez Apple, Tensor chez Google, Grace et Atlan chez NVIDIA, etc.) pour satisfaire leurs besoins, et considérant l'expertise d'AMD en matière de puces semi-customs et son portfolio de technologies (comme l'Infinity Fabric), il est raisonnable de penser qu'AMD pourrait avoir un certain succès en proposant des design ARM pour certains segments. Ce serait également une diversification intéressante face à son concurrent principal dans le monde du processeur, Intel, même si celui-ci semble en ce moment plutôt intéressé par l'alternative RISC-V — on rappelle que SiFive a récemment ouvert son portfolio à Intel Foundry Services, mais qui proposera naturellement aussi de l'ARM aux futurs clients.

 

Enfin, n'oublions pas qu'AMD a déjà de l'expérience avec ARM, dont elle détient une licence depuis 2014. Intel en possède une depuis 2016, un peu apres avoir été prié d'en prendre une en 2013 par Robin Saxby, alors PDG d'ARM. Après sa série d'Opteron A1100 exploitant des Cortex-A57, K12 aurait dû être la première architecture ARM customisée d'AMD, mais ce grand projet qui aurait dû fusionner x86 et ARM n'a rien donné et aucun produit n'a jamais vu le jour. Les seuls cores ARM livrés par AMD aujourd'hui se trouvent dans de petits microcontrôleurs pour des taches simples.

Bref, à ce stade, ce n'est probablement plus qu'une question de temps avant qu'AMD se lance pour de bon dans ce segment. D'un autre côté, AMD souhaiterait peut-être aussi attendre de voir le déroulement de la tentative acquisition d'ARM par NVIDIA, qui pourrait éventuellement faire dérailler une quelconque stratégie, mais NVIDIA n'a eu de cesse de promettre qu'ARM gardera sa neutralité et continuera à honorer ses accords. De toute façon, cette affaire-ci est encore loin d'être conclue. (Source)

 

amd arm k12 2015

Souvenirs (lointains) ! Pourquoi ne pas ressayer maintenant que l'entreprise s'est refaite une santé ?


Un poil avant ?

L'Europe propose son "European Chips Act" pour tenter de revenir dans la course !

Un peu plus tard ...

Oh, le bel écran gaming que voilà chez MSi, sauf si on n'a pas les biftons !

 Rien de très concret pour l'instant, mais AMD est à présent ouverte à cette possibilité.  

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 5 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !