Si, au comptoir, nous nous sommes (un peu trop) vite emballés à la vue d’une première information concernant un potentiel débridage du verrou anti-minage des RTX 3060 qui s’est dégonflé aussi vite qu’un cheveu sur le crâne de notre Pascal favori, force est de constater que le véritable crack n’a pas eu à patienter bien longtemps après. En effet, il est bel et bien question, une fois de plus, de retirer la limitation de la dernière-née des RTX série 3000, et l’opération est déconcertante de facilité.

 

En effet, pour éviter la diminution du taux de hash normalement inhérente au modèle, vous n’avez qu’à vous enregistrer pour la bêta Windows Insider et télécharger les pilotes bêta 470.05 pour développeur, une opération qui passe préalablement par un enregistrement sur le site de NVIDIA. Si des rumeurs mentionnaient initialement la nécessité de flasher un VBIOS spécifique, il n’en serait apparemment rien ; et vous imaginez bien que NVIDIA s’est pour le moment abstenu de tout commentaire à ce sujet.

 

NVIDIA, ou l'art de rendre les mineurs heureux [cliquer pour agrandir]

 

Trop gros pour être vrai ? Lancée premièrement sur le site japonais PCWorld avec la traditionnelle capture d’écran prise en photographie au téléphone portable, il y avait en effet de quoi douter. Sauf que les sources un peu plus sérieuses s’y sont également mises, avec, en première ligne, les Allemands de chez ComputerBase et HardwareLuxx, avec des conclusions parfois surprenantes, comme le déclare l’un des rédacteurs sur Twitter :

 

 

En plus de lever la restriction, le nouveau pilote aurait même augmenté les performances : une catastrophe pour la stratégie de communication de la firme. Le bridage n’aura donc pas fait long feu, et qui, ironiquement, se voit lever par un oubli de la part des verts eux-mêmes : pas vraiment de quoi rendre crédible les affirmations « nous prenons soin des joueurs » ! Notez, cependant, que tout n’est pas si rose pour les mineurs, car seule la première carte installée sur une mobale se voit libérée, autant dire que l’opération n’est pas si rentable que ça sur une ferme à grande échelle... ou, en tout cas, pas avant d’autres exploitations plus poussées.

 

En parallèle, certaines applications de minage dont PhoenixMiner seraient en cours de mise à jour afin d’outrepasser la limitation. Selon l’équipe de développement, le verrou resterait dans ce cas présent, mais limiterait la carte à 90 % de ses capacités au lieu des 50 % initiaux : largement de quoi rendre la carte prisée, surtout en cette période de pénurie. Autant dire que la protection ne serait probablement de toute manière pas restée intègre longtemps, même sans la bourde des verts. Attendons maintenant la réponse de l’entreprise concernée, qui risque d’être fortement croustillante. (Source : VideoCardz)

 

Un bridage défait par son créateur : belle ironie ! [cliquer pour agrandir]

Pour la peine, nous ressortons la carte de la profanation, mise à jour pour l’occasion !


Un poil avant ?

Un nouveau microcode donne du peps au 11700K

Un peu plus tard ...

Que vaut le Frost Spirit 140 de Thermalright contre les ténors de sa catégorie ?

 Après une fausse alerte, la limitation des RTX 3060 concernant le minage d'Ethereum aurait bel et bien été contournée, la faute incombant à NVIDIA ! 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 22 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !