Depuis assez longtemps passé au second plan d'un marché du refroidissement où le constructeur avait tout de même l'habitude d'être bien plus actif dans nos contrées, Thermalright continue toutefois d'animer et de rafraîchir son catalogue. Par exemple, il n'avait pas manqué son rendez-vous avec les Threadripper en adaptant son Silver Arrow au socket TR4, un peu avant la révision B du modèle Silver Arrow IB-E Extreme pour les autres sockets, et le constructeur avait aussi fini par succomber à l'appel du watercooling histoire de surfer un peu sur les tendances, où le choix de l'AIO tend à supplanter celui d'un ventirad. 

 

Il y a quelque temps, Thermalright était revenu à la charge avec une nouveauté, passée un peu inaperçue, il faut le dire. Point de Silver Arrow, le ventirad se nomme Frost Spirit 140, mais celui-ci n'a pas pour vocation de remplacer la série précédente. Il possède néanmoins toujours une conception double tour classique, avec 58 ailettes ultras fines en aluminium et des découpes au bon endroit afin de ne pas gêner les modules de DRAM les plus hauts. Le radiateur pèse 1 kg à nu et affiche des dimensions de 140 x 121 x 158 mm (il faudra ajouter quelques mm en hauteur avec les ventilateurs), soit rien de hors norme. La base est en cuivre nickelée et les caloducs ne sont qu'au nombre de 4, mais ceux-ci font 8 mm de diamètre, contre 6 mm habituellement - à titre indicatif, le Silver Arrow en possédait 8 de 6 mm. Il est livré avec deux ventilateurs au roulement FDB de la marque, un TL-D14 de 140 mm (1500 tr/min et PWM) et un TL-C12 de 120 mm (1500 tr/min et PWM). Enfin, la compatibilité est assurée pour tous les sockets mainstream les plus récents Intel et AMD, TR4 exclu. Accessoirement, il existe en version « normale » ou RGB, et une noire est aussi au programme.

 

thermalright frost spirit 140 computerbase test

 

Contre toute attente commercialisé en Europe, Computerbase a pu mettre la main sur un exemplaire et enfin le passer sur le banc de test. Tout d'abord, il faut noter que Thermalright a revu son système de montage et que celui-ci s'est enfin révélé être relativement simple à prendre en main. Les ventilateurs de référence sont corrects dans leurs prestations et leurs performances. À ce sujet, le Frost Spirit permet donc à Thermalright de revenir un peu dans la course, presque à niveau avec un Dark Rock Pro 4 de be quiet!, mais sans pouvoir égaler un NH-D15 de chez Noctua. Remplacer les 2 ventilateurs d'origine par un NF-A15 et un NF-A12x25 n'aurait a priori pas aidé à améliorer les résultats, suggérant que le Frost Spirit est déjà au maximum de ses capacités tel qu'il est livré. Heureusement pour lui, son prix est particulièrement contenu, puisqu'il faut compter avec 59,90 € pour sa version « standard », ce qui le place au moins à niveau ou en dessous de la majorité de ses concurrents, en somme à l'image de ses performances... 

 


Un poil avant ?

Le bridage anti-minage de la RTX 3060 contourné, pour de bon cette fois ?

Un peu plus tard ...

GIGABYTE dévoile sa Z590 AORUS Tachyon, pour extraire tous les MHz...

 Quels sont les arguments du dernier ventirad de chez Thermalright face à la concurrence ? 

Sur le comptoir, au ~même sujet

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

afficher plus de prixAffichez donc moi tout, nom de nom
Les 3 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !