Mode sans échec, invite de commande et options avancées

 

Sous Windows XP, les démarrages en mode sans échec étaient habituels, sous Windows 7 ils sont devenus bien moins courants et sous Windows 8 et 8.1, rares sont ceux qui y ont goûté. Mais ça n'empêchera pas d'avoir besoin d'y accéder en certaines occasions et c'est heureusement encore tout à fait possible sous Windows 10. Cette série d'outils est à manier avec précaution et sera préférablement utilisée par des professionnels qui nécessitent d'y avoir accès pour l'installation ou le dépannage d'une machine. Tout commence avec un redémarrage de la machine via la commande shutdown.exe /r /o /f /t 00 qui permettra à l'OS de redémarrer dans le mode que l'on obtenait via la touche F8 durant le boot de la machine à une autre époque.

 

Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]

 

Une fois ce bel écran bleu apparu, les possibilités seront multiples, mais cachées derrière différents noms de menu pour dissuader ceux qui seraient arrivés ici par erreur. Ainsi, il faudra aller dans Dépannage puis Options avancées pour entrer dans le vif du sujet. Ici (première image en dessous), on trouve l'essentiel pour qui veut dépanner une machine. L'option la plus simple est "Paramètres" qui permet de redémarrer la machine et d'accéder au fameux mode sans échec (local ou pas) ainsi qu'à d'autres fonctionnalités. Si l'OS est devenu plus moderne, l'invite de commande (en mode Super Administrateur) est toujours d'actualité et un menu intéressera ceux qui regrettent leur OS précédent, puisqu'il sera possible de rétrograder le système.

 

Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]Démarrage avancé [cliquer pour agrandir]



Les 84 ragots
Les ragots sont actuellement
ouverts à tous, c'est open bar !